mise à jour le 14 Février 2017


Documents modèles pour refuser le 'Linky'




Une excellente présentation de la question
(4 minutes 37 - 53 MO en HD)
la transcription en PDF


Un article synthèse de l'Humanité (08.02.3017)






au 05 Février 2017, 321 communes refusaient le Linky,
au 06 Juillet, elles étaient 211.











Qu'est-ce que le 'Linky' ?

ce qu'en dit ERDF

"Linky", le compteur communicant d'Enédis (ex-ErDF, filiale à 100% d'EDF, comme RTE)
COMMENTAIRES / Index :
dans la colonne "Commentares / Index", les liens envoient vers des pages d'explications et informations complémentaires avec, au bas de chaque page, un lien de retour vers ce tableau.
Linky est la nouvelle génération de compteurs d’électricité. C'est quoi, au juste ?

Comment ça fonctionne-t-il ?

C'est 'nouveau', mais est-ce nécessaire ou simplement utile ?
Les compteurs équipant actuellement les foyers sont de différentes générations, la plus récente remontant aux années 1990. Les 35 millions de compteurs en place, dits électro mécaniques ou électroniques sont 'vieux', certes, mais loin d'être obsolètes; ils sont efficaces, n'émettent aucun rayonnement, sont discrets (ils ne permettent pas d'espionner vos habitudes) et ils ont une durée de vie admise de plus de 25 ans (jusqu'à 60 ans). Pourquoi alors décider leur changement d'autorité ?

Qui paye la facture ? (5 milliards d'euros quand même)

Qu'en faire ???

Que vont devenir les agents qui les relèvent ????
Depuis, la technologie a évolué et les nouveaux compteurs communicants Linky rendent possibles de nouveaux services pour les clients, les collectivités locales, les fournisseurs ou encore les producteurs. Linky présente de nombreux avantages. Ici s'annoncent diverses questions : communiquer, mais comment et avec qui ?

Pour quels services ?

Qui les rendra, ces services, et à quel prix ?

Quels avantages pour l'usager ?

Quels risques, dangers, inconvénients ????
Les pouvoirs publics ont décidé de généraliser ces compteurs sur l’ensemble du territoire : d’ici 2021, 35 millions de compteurs devraient être remplacés. Au nom de quoi les "pouvoirs publics" prennent-ils ce genre de décision ???

  Aucune directive européenne n’impose en fait le Linky … !

Quels sont les vrais objectifs ?

Qui en tirera profit réel ?

  Comment ça marche ?

Vous pouvez également lire :
    L'alerte émise par l'ANSES sur les dangers des radio-fréquences pour les enfants  

  à propos des ondes en tout genre
  Les "questions les plus fréquentes" (version Enédis)
   si vous voulez argumenter...

Contre argumentaire proposé par
   Vers les documents à utiliser si vous envisagez de refuser la pose chez vous de ce compteur (kits de refus, modèles, documentations...)

PAS DE SANCTIONS POUR QUI REFUSE LE LINKY


  News 01 au 19 Janvier 2017

  Mise à jour importante le 19 Janvier 2017  :

  Refus des compteurs Linky : ENEDIS ment délibérément aux communes : aucune délibération et aucun arrêté "anti-Linky" n'a été annulé au Tribunal administratif (titre 5.08)

la commune reste propriétaire des compteurs d'électricité et peut refuser les Linky même lorsqu'elle a délégué sa compétence à un syndicat départemental d'énergie. (titre 5.09)


  News 02 au 23 Janvier 2017


  Un post de blog publié en Mars 2016 sur Médiapart, que je commente et mets à jour (05.02.2017)

  refus à titre collectif :

  Récapitulatif des questions posées par la municipalité de Lanvallay dans le cadre de son moratoire voté le 28 Avril 2016.


liste de 10 questions posées aux 2 cadres régionaux d'Enedis venus à leur suggestion assister à une réunion publique en prélude au dernier conseil municipal de Lanvallay lundi 19 décembre 2016;

  toujours aucune réponse le 05 Février 2017


  Lanvallay citée à comparaître devant le Tribunal Administratif de Rennes en même temps que 3 autres communes dont Cast et Plouguerneau. Compte rendus commentés de Fr 3-Bretagne et Ouest-France.





Interview de Bruno RICARD, maire de Lanvallay, par le Télégramme, suite à l'audience




Compteurs Linky. "Il y a de l'inégalité entre usagers" - Publié le 07 février 2017 - Il est l'un des trois maires bretons poursuivis devant la justice par Enedis, parce qu'il s'oppose au déploiement en cours des compteurs Linky. Le maire de Lanvallay, Bruno Ricard, s'explique en attendant la décision des juges, le 9 mars.





  Demande collective de moratoire sur la pose des compteurs "intelligents" - maires et élus du Finistère


La page du Collectif de Chartres de Bretagne

  Extraits (arrêtés au 20.01.2017) de cette page en 1 pdf de 34 pages (5 MO)



  Un article très important par Olivier Cachard, Professeur de droit à la faculté de Nancy, Institut François-Gény et avocat, auteur de l’ouvrage Le Droit face aux ondes électromagnétiques, LexisNexis, Paris, 2016.



Confortable immunité des opérateurs - Ondes magnétiques, une pollution invisible - Alors que la société industrielle générait des nuisances perceptibles à l’odorat ou à la vue, la pollution électromagnétique de la société de l’information est invisible et inodore. Pourtant, on ne peut négliger les effets de l’usage massif tant des moyens de télécommunication — en particulier le téléphone portable — que des infrastructures et des équipements électriques.






  Le point juridique


L'action de groupe en matière environnementale adoptée


  News au 16 Janvier 2017  (Points 2 et 5 : infos aux maires, aux collectifs...)
  Autres sources

le Linky dans le système français de l'électricité
  Ce qu'en disent les détracteurs
  désinformation et manipulations
des solutions ?






Un précis scientifique magistral et accessible sur les ondes électromagnétiques - À découvrir - 28 novembre 2016 - Yves Heuillard (Reporterre) - Dans un magistral petit ouvrage de 128 pages à 6.90€, Carl de Miranda, polytechnicien et ingénieur en électricité, explique l’impact des ondes sur la santé et propose des stratégies pour s’en protéger.


  des témoignages

   Un compteur 'Linky' explose en Auvergne (29-31 Décembre 2016)
  Vers le coin presse
  une première synthèse
  des exemples de réactions collectives





attention quand même à la désinformation :

un site de canulars scientifiques a lancé le 11 Mai 2016 la fausse rumeur que le Linky était équipé d'une caméra active jour et nuit...








Capture datée du 20 Janvier 2017





   Quelques remarques :



Vous le lisez aussi bien que moi, ni la fourniture ni la pose ne seront facturées... Donc, c'est gratuit ? Ben, ce n'est pas si simple. Ce compteur nouveau est bien plus sophistiqué puisqu'il devient 'communicant'... de ce fait, il a une durée de vie plus courte (6, 7 ans ??? 20 ans comme l'annonce ErDF ???), donc une fréquence de renouvellement plus rapide... donc un coût d'utilisation bien plus important... Et puis :




http://www.quechoisir.org/environnement-energie/energie/electricite-gaz/communique-compteur-linky-le-vrai-du-faux

 4. Je ne dois pas payer mon compteur lors de sa pose : VRAI.

Aucun paiement ne peut vous être demandé lors du changement de compteur par un technicien ERDF ou agent agréé. Les frais de remplacement et d’installation de cet appareil sont à la charge du gestionnaire de réseau (sauf détérioration imputable au client) conformément au principe posé par l’article L. 322-4 du code de l’énergie .

5. Alors le déploiement est gratuit pour le consommateur : FAUX.

L’installation du nouveau compteur n’est pas gratuite. Elle sera payée indirectement par l’ensemble des consommateurs. En effet, au titre de l’article 5 du décret n° 2010-1022 du 31 août 2010, le coût global sera intégré dans le tarif d’utilisation du réseau public de l’électricité (TURPE), que l’on retrouve sur la facture sous le nom de « tarif d’acheminement ». Les estimations officielles faites par le gestionnaire de réseau (ERDF) pour le compteur sont de 4,5 milliards d’euros, soit environ 128 euros par compteur.

On parle d'une augmentation de l'ordre de 2 à 6€ par mois intégrés dans une des charges facturées sous diverses appellations (TURPE, "Tarif d'Utilisation des Réseaux Publics d'Electricité" ...)par TOUT fournisseur.

Pour comprendre pourquoi même si on n'est plus client EDF on est quand même assujetti à de telles taxes, il faut comprendre l'architecture du système de production, transport, distribution et fourniture d'électricité en France et les enjeux, qui explicientent aussi le 'pourquoi' du Linky. Voir ici (document évolutif)




Pour mémoire, l'ensemble des charges et des taxes représentent + de 60% d'une facture d'électricité...










  un simple coup d'oeil à ce camembert montre l'intérêt qu'il y aurait (aura), SI (et QUAND) la loi le permettait, (le permettra à terme ?) à créer en local, en circuit court, une architecture de production, distribution, consommation d'électricité ou chaleur créées à partir des énergies primaires renouvelables LOCALES.













  ce qu'en disent les détracteurs :

   blog de Stéphane LHOMME

http://refus.linky.gazpar.free.fr/ondes-repondre-erdf.htm

http://refus.linky.gazpar.free.fr/la-plus-importante-raison.htm

http://www.alternativesante.fr/ondes-electromagnetiques/pourquoi-il-faut-refuser-linky-le-nouveau-compteur-d-edf




  blog d'Annie LOBE










http://www.robindestoits.org/Compteurs-dits-intelligents-eau-gaz-electricite_r124.html


 'Les Communes peuvent refuser les compteurs Linky et Gazpar !' - Tutoriels et Revue de Presse - Janvier 2016

actuellement, 302 communes  ont ou vont refuser le "Linky" dit compteur "intelligent" comme Paris ??? (& lire ici) Saint-Macaire (33), Varennes-sur-Seine (77), Primery (58), Le Barp (33), Lieuche (06), Varade (44), Villiers-sous-Grez (77), Badefols-sur-Dordogne (24), Larnod (25), Courgis (89), Saint-Caprès-de-Lalinde (24), Calès (24), Lanvéoc (29), Reillane (04), Revest-les-Roches (06)... mais aussi CAEN, AIX EN PROVENCE, ST DENIS...







http://www.priartem.fr/accueil.html





Et si les milliards d’euros du Linky servaient plutôt à lutter contre la précarité énergétique ? - Publié le 28 avril 2016, Ben Lefetey - L’installation des 35 millions de compteurs Linky a commencé. Elle suscite une opposition légitime de la part de nombreux citoyens et collectivités tant les bienfaits du compteur pour l’usager sont loin d’être démontrés. Côté risques, le site Internet de Robin des Toits en détaille de nombreux sans qu’ERDF ne soit en mesure, pour l’instant, de donner des garanties pour les consommateurs.

PDF














  Et comment refuser ?






  Refus individuel signifié à Enedis

les zones surlignées en jaune doivent être personnalisées
LibreOffice
Word
Pages
modèle de 1ère lettre à envoyer en LRAR à réception du courrier Enédis vous avisant de la pose imminente de votre 'Linky' par un sous-traitant (en 3 formats personnalisables)






modèle de 2ème lettre à envoyer en LRAR à réception du courrier Enédis tentant de passer outre votre décision (en 3 formats personnalisables)







  refus individuel par huissier

modèle de refus via huissier







http://stoplinkynonmerci.org/


http://stoplinkynonmerci.org/spip.php?article21




http://stoplinkynonmerci.org/spip.php?article5






proposé par Pierre Lassalle, via Médiapart

http://pm22100.net/01_PDF_THEMES/99_THEMES/02_NRJ/160707_KIT_ANTI_LINKY.pdf








  une première synthèse :

Le consommateur ne peut espérér un réel profit (même s'il est estimé limité à une fourchette de 10 à 25%) par changements d'habitudes dont les effets s'estompent en 6 mois :
...

Pour faire des économies d'énergie . Non ?

Gazpar et Linky permettraient de "faire des économies d'énergie". Mais les études avancées peinent à convaincre : GrDF évoque un infime 1% d'économies, probablement pour ne pas reconnaître que le vrai chiffre est zéro. Quant aux ménages dotés de compteurs électriques communicants, une étude citée par la CRE, Commission de régulation de l'énergie  (**) parle de 10% d'économies au début, tombant à 5% après 4 mois, et un retour à la normale au bout de 6 petits mois. C'est un biais bien connu des chercheurs : les personnes modifient leur comportement justement du fait de leur participation à cette expérience, avant que la vie ne reprenne son cours normal quelques temps plus tard...


Pour faire baisser nos factures ? Au contraire !

Non seulement Linky ne permettra pas d'économies mais, au contraire, de nombreux foyers vont devoir prendre un abonnement plus élevé et donc payer plus cher. En effet, malgré les dénégations d'Enédis, les compteurs communicants disjonctent plus vite, comme rapporté par l'Est Républicain (***) dans les zones déjà dotées, obligeant les usagers à souscrire à des abonnements plus élevés...

in "Il faut refuser les compteurs communicants ! - Ces compteurs menacent notre santé et nos libertés... ... sans pour autant apporter les avantages annoncés !, Stéphane LHOMME, Conseiller municipal de Saint-Macaire (Gironde), Commune ayant pris position contre les compteurs communicants; directeur et fondateur de l'Observatoire du nucléaire.

Ce commerçant a reçu une facture d'électricité de... 40.000 euros! - Nice Matin -  par PAUL GANASSALI - Publié le 01/02/2017

http://ace.hendaye.over-blog.fr/2017/02/linky-tout-va-tres-bien-madame-la-marquise.html

  l'article n'indique pas la nature du compteur, simplement que ce genre d'erreur est donc possible et concerne également Engie (es-GDF-Suez). J'en retiens aussi la mauvaise foi évidente du fournisseur qui facture une consommaion impossible (au vu de l'abonnement souscrit).




  version commentée du contre argumentaire proposé par Stéphane LHOMME



conférence donnée par Stéphane LHOMME
(Enregistrée le 10 juin 2016 à Ille -sur-Têt (près de Perpignan)
https://www.youtube.com/watch?v=tCqccJVyfb0
 




Le compteur 'Linky' ne pourra communiquer et piloter les appareils d'un foyer QUE si et quand ces appareils seront eux-mêmes communicants. Il existe déjà des solutions "domotiques"(à acheter)



en attendant que notre électro-ménager ne soit devenu communiquant, donc renouvelé (et vive le combat contre l'obsolescence programmée contourné)... le Linky se contente de relever les consommations appareil par appareil à longueur de temps (grâce aux signatures électroniques des appareils) comme le montrent les 3 graphes ci-dessous :





et le CPL est, à tout le moins, envahissant, comme le démontre la thèse de doctorat ci-dessous :

  la thèse complète (133 pages - PDF)

  synthèse (4 pages - PDF)


et il ne faut pas oublier que, si l'on en croit le président du directoire d'Enédis, M Philippe Monloubou, le but premier recherché par Enedis est de placer la France sur le marché prometteur du "Big data" :

l'interview à JDN

  Cet "article" des Echos sponsorisé par Enedis

   cet article publié dans "L'âge de faire"



à ce stade, rien de scientifiquement établi ne permet de dire que le réseau CPL construit par le Linky avec les câblages électriques d'un logement ne présente pas de danger à court, moyen ou long terme.


Enedis promeut également le Linky comme élément nécessaire et utile à la maîtrise de l'énergie par les utilisations que les ingénieurs de RTE (Réseau de Transport de l'Electricité, autre filiale à 100% d'EDF) en auront dans leur mission de gestion en temps réel de l'équilibre entre offre (production) et demande (utilisation) de l'électricité au niveau national.

Le compteur communicant doit leur permettre d' 'effacer' des appareils gros consommateurs d'énergie en cas de pic de consommation, soit en différant leur programmation, soit en les éteignant à distance. Ce type d'intervention requiert que les appareils soient commandables à distance, donc munis de puces communicantes; à défaut, le 'Linky' peut être piloté pour couper le courant en cas de risque de "black out"...

des études réalisées sur les compteurs communicants font aussi craindre que la structure même du compteur, qui incorpore disjoncteur au compteur, fasse peser des risques au réseau entier. Lorsque, comme c'est la cas actuellement, le disjoncteur est séparé du compteur et est placé en aval de celui-ci (après le réseau et le compteur), il protège compteur et réseau; s'il est intégré au compteur, il ne protège plus rien et en cas de court-circuit, il n'arrête plus cette disruption au logement.

Cette idée est pourtant démentie par l'Union Européenne des Producteurs d'électricité qui estime la taille de nos réseaux domestiques inadaptée.

Enedis, soutenu par l'Etat et son appareil -- préfets, SDE, association des maires -- fondent l'obligation d'installer des compteurs intelligents (plus de 85 millions, si on ajoute au 'Linky' pour l'électricité, le 'Gaspar' d'Engie pour le gaz et 'Aquarius' de Veolia pour l'eau) sur une directive européenne (no 2009/72). Cette directive postule pourtant d'une part que seuls 80% des points de consommation 'doivent' alors être équipés, et qu'une telle opération NE doit être envisagée QUE si elle s'avère rentable. Cette notion de rentabilité a amené la Belgique à renoncer alors que chez nous, en omettant d'intégrer au calcul de rentabilité les coûts de renouvellement dans les calculs, le choix imposé est de facto faussé.

Enedis affirme que le Linky sera synonyme d'économies sur les factures d'électricité. Or :

dans les expérimentations qui ont eu lieu, la sensibilité accrue aux dépassements de charge (quand on demande instantanément plus de puissance que ce que l'abonnement tolère) du Linky provoque des disjonctions, des pannes des effets indésirables dans le comportement de certains appareils (lampes à allumage par effleurement, box internet, par exemple) qui ont amené les usagers à monter en tranche de puissance, donc en abonnement, sans améliorer leur consommations...

  voir aussi cet article avec les nombreux liens qu'il propose

Le Linky fonctionne sur une base de calcul du prix différente de nos compteurs actuels : lire ici



  L'ensemble de ces questionnements, doutes et inquiétudes est repris dans le texte de cette pétition lancée en région parisienne :


  https://www.facebook.com/stoplinky92meudon/

texte de la pétition lancée sur Change.org

en PDF