logo

 

 
m à j : 06 Novembre 2012

 





1. Définition(s)
2. Enjeux
3. Documents
4. Evènements & Presse

 







1. Définition(s) :
banner 

La Société Coopérative d’Intérêt Collectif énergies renouvelables du pays de Dinan est née d’une réflexion collective au sein de la commission environnement du Conseil de Développement du Pays de Dinan. L’idée initiale était de travailler avec l’ensemble des acteurs présents dans cette commission pour développer les énergies renouvelables, en particulier la filière bois énergie.

Aujourd’hui, la coopérative regroupe 91 sociétaires, répartis en 4 catégories d’associés (salariés, agriculteurs et propriétaires forestiers, collectivités locales et particuliers, professionnels) et engagés au quotidien dans diverses activités autour des énergies renouvelables et du Développement Durable.

Depuis ses débuts, notre coopérative s’est spécialisée dans la filière bois énergie. Engagée dans la replantation du bocage mais également dans la gestion et l’entretien de ce dernier, la coopérative valorise une ressource locale encore peu utilisée dans son intégralité. Ainsi, la production de bois déchiqueté, de paillage et de bois de chauffage permet le recours à une énergie renouvelable créatrice d’emplois locaux non délocalisables. Venez découvrir tous nos produits locaux et leurs avantages en parcourant les différents onglets de ce site !

Mais la SCIC s’est aussi diversifiée et participe régulièrement à des programmes européens d’efficacités énergétiques auprès des collectivités locales, à des actions de sensibilisations auprès des scolaires, auprès de jeunes bénévoles internationaux, auprès de personnes en situation de réinsertion, réalise des sessions de formations auprès des professionnels déjà en place et s’engage dans les autres énergies renouvelables (éolien, solaire photovoltaïque) notamment, par le biais d’une réflexion collective autour de l’investissement participatif… (extrait du blog)

Retrouvez nos dernières actualités, missions et réflexions sur notre blog…

 

 



2. Enjeux :
 Ils sont multiples :

  • valoriser le bois, notamment en tant qu'énergie renouvelable locale;

  • proposer des solutions de chauffage et de production d'électricité locales (cogénération à base de chaudières à bois nourries aux granulés, copeaux ou bûches)

  • rénover et entretenir les haies bogagères, ce qui permet d'endiguer l'érosion des sols et la perte des eaux de ruissellement.

 

 


3. Documents :
 fiche 1
fiche 2
fiche 3
fiche 4

La fiche de présentation en PDF

BOIS_BUCHE &
bois buche 2

La fiche en PDF

nrj 1
nrj 2

La fiche en PDF

paillage 1
paillage 2

La fiche en PDF

 

 


4. Evènements & Presse :
banner

RENCONTRE

La belle aventure du bois-énergie en pays de Dinan

Posté le 06.11.12 | 02h00


Depuis quatre ans, la Scic Énergies renouvelables du pays de Dinan développe avec succès une filière bois-énergie.

1

Un modèle exemplaire d’initiative coopérative liant acteurs publics et privés au service du développement local. Interview d’Emily Duthion, co-gérante.

DOIGT Quelle est l’origine de ce projet ?
Emily Duthion - Les membres de la commission Environnement du Conseil de Développement du Pays de Dinan ont décidé en 2008 de travailler sur la thématique des énergies renouvelables. Une étude a d’abord démontré le potentiel de la filière bois-énergie, et a recommandé une forme juridique  : la Société Coopérative d’Intérêt Collectif (Scic) qui permet de regrouper des acteurs, privés et publics, autour d’un projet collectif.

Notre Scic est aujourd’hui portée par près de 100 associés, répartis en 4 collèges : les professionnels (plombiers chauffagistes, bureaux d’études, entreprises de travaux agricoles…), les fournisseurs de bois (agriculteurs et propriétaires forestiers), des collectivités locales, et enfin les salariés de la coopérative.


DOIGT Pourquoi le choix du bois-énergie ?
Emily Duthion - Notre cœur de métier est la filière bois, avec la volonté de développer un circuit court de l’énergie qui valorise durablement la richesse locale qu’est le bocage. Nous nous sommes ainsi engagés dans un premier temps dans un objectif de gestion, d’entretien et de replantation du bocage qui mobilise les acteurs locaux, les agriculteurs notamment mais aussi les communes et des chantiers d’insertion.

Puis, dans un second temps, nous visons la valorisation du bois déchiqueté en énergie, dans des chaudières alimentant des petits réseaux de chaleur collectifs. Or, ces chaudières sont encore peu nombreuses : nous en desservons déjà 2, consommant 150 tonnes de bois, et 2 autres vont bientôt entrer en service, nous amenant à livrer 300 tonnes l’hiver prochain, sur un volume total de 1 500 tonnes produites. Il nous a donc fallu diversifier nos activités.

2

DOIGT Quelles sont les différentes activités de la Scic ?
Emily Duthion - La force de notre modèle est de permettre un déploiement progressif, appuyé sur nos savoir-faire : la plantation de bocage, à travers le programme Breizh Bocage ou pour des collectivités locales ; une expertise de gestion de la ressource bocagère pour des communes ou des exploitants agricoles ; l’utilisation de notre bois déchiqueté pour le paillage de plantations ou d’aménagements urbains ; et également la mise en place d’une filière bois de chauffage, en bûches ou granulés.

Ainsi, nous sommes déjà solides, et nous serons en 2013 capables d’avancer seuls, à la fin des subventions européennes, en continuant d’accompagner la filière bois-énergie.

DOIGT Comment mesurer le chemin parcouru ?
Emily Duthion - Sans doute par l’influence de la Scic Énergies renouvelables, qui est forte en termes d’approche maîtrisée du coût de l’énergie et de développement local. Parmi nos diversifications, il faut ainsi citer la participation à des programmes européens d’efficacité énergétique auprès des collectivités, des actions de sensibilisation de scolaires ou de bénévoles, la formation de professionnels ou encore le conseil à d’autres territoires, comme actuellement dans le pays de Saint-Malo.

Concrètement, en comptant l’activité générée chez les associés (agriculteurs et professionnels de la filière), la Scic a déjà créé une dizaine d’emplois, et prévoit de continuer ces créations en 2013 sur le même rythme. À travers les étapes franchies, nous avons construit un vrai modèle, qui a vocation à essaimer sur d’autres territoires.


SCIC Énergies renouvelables Pays de Dinan

1, bis rue Léon Pépin

22490 Pleslin Trigavou

La SCIC Energies renouvelables Pays de Dinan est cliente de la Caisse d’Epargne Bretagne Pays de Loire
photo
Vendredi 15 Juin 2012 : présentation du véhicule électrique Renault co-financé par des sponsors (partenaires) à Plélan-le-Petit, chez M et Mme Thomas.

Ces agriculteurs nous ont proposé la visite de leur chaudière à copeaux de bois, fruit d'un projet mené conjointement par

Quelques photos :

01
Le nouveau hangar à copeaux et ses 120m2 de panneaux photo-voltaïques.

02


18

M Thomas présente le système d'exploitation de l'électricité photo-voltaïque.


19


20





le 'Kangoo Z.E.', véhicule électrique :

03


04


05

7 des 11 généreux donateurs

06


08

Le moteur électrique

08

le connecteur électrique

09


10


11


12


13


14


15





Visite du local de la chaudière :

16


21


22


23


24


25


26


27



 

 

 

top

pearl

retour