consommation

 


m à j : 23 Mai 2012


 

WILL SMITH

(Trop de gens gâchent de l'argent qu'ils n'ont pas
gagné à acheter des objets dont ils ne veulent
pas à seule fin d'impressionner des gens qu'ils
n'aiment pas.)





 

01. définitions
wiki > La consommation

La consommation désigne un ensemble de comportements réalisés
  • par des individus, des entreprises ou un État.

  • dans le but de satisfaire des besoins ou désirs.

  • depuis la décision et les modalités d'achat de biens ou services,

  • jusqu'aux interactions entre les multiples paramètres qui - en amont ou en aval - gravitent autour de l'achat et de son usage.

La consommation est souvent en partie définie par le concept qui lui est opposé, la production.

De nombreux paramètres conditionnent les actes de consommation :
  • Pouvoir d'achat,

  • niveau des prix,

  • usages des groupes sociaux,

  • contraintes de la vie collective,

  • accès au marché,

  • réglementation.

  • offre des fournisseurs,

  • effets de la concurrence (à l'échelon local ou dans le cadre de la mondialisation).

> la page de référence : http://fr.wikipedia.org/wiki/Consommation
used
(Les gens sont faits pour être aimés et les objets pour être utilisés. L'erreur
dans ce monde est qu'on utilise les gens et qu'on idolâtre les objets.)
wiki > L'acte de Consommation du point de vue des ménages


L'articulation entre revenus et dépenses

La consommation, exercée en tant que fonction économique par les ménages fait partie du cycle économique général. (Production → Revenu → Dépense)

Elle dépend de facteurs monétaires (Revenu disponible, budget, pouvoir d'achat...) avec comme ressources :
  • les revenus perçus

  • l'argent qu'ils peuvent emprunter (notamment par le biais du Crédit à la consommation)

  • celui qu'ils peuvent retirer de leur patrimoine (désépargne)
avec comme dépenses :
  • leur consommation & charges contraintes (logement, chauffage, énergie, eau)

  • leurs impôts et taxes

  • leurs remboursements d'emprunts

  • leur constitution d'épargne. (Noter au passage que l'épargne peut être destinée à une consommation différée dans le temps)

  • leurs investissements (immobiliers ou autres).

Elle dépend aussi de facteurs non monétaires :
  • des mentalités, comportements, expériences et compétences vis-à-vis de l'argent.

  • des anticipations de revenus futurs

  • anticipations différentes en début ou en fin de carrière (revenu censé augmenter ou au contraire stagner, voire régresser en cas de retraite)

  • perspectives de maintien du pouvoir d'achat (surtout en période inflationniste et selon que l'on est titulaire de revenus fixes ou variables)

  • de la confiance générale en l'avenir : l'évolution de la consommation est un élément clé de la conjoncture économique.

 

 




(L'esclavage forcé
n'a jamais fonctionné,
il a produit de piètres
résultats et un faible
rendement.
slavery L'ésclavage économique
fonctionne à merveille, il
produit des résultats
étonnants et fait que ses
esclaves ont des besoins
toujours plus grands.)





 

02. enjeux
logo  > Crise : la consommation collaborative, un moyen d'améliorer le pouvoir d'achat (04.05.2012)
POLITIS  > Linky, une bonne affaire pour qui ? (04.05.2012)
libe  > Près de 9 Français sur 10 veulent changer leur mode de consommation (02.04.2012)

rue89  > Et si, pour limiter le gâchis, on changeait l'étiquetage alimentaire ? (22.02.2012)

 

 

 

03. presse
plus verte > chronique publiée dans libe
monde  > VIANDE – L’Amérique s’inquiète d’une invasion de 'slime rose' dans ses cantines (13.03.2012)

  • comme souvent, les commentaires valent aussi la lecture. Et on ne peut s'empêcher de se poser des questions... Et dans nos cantines scolaires, c'est pour quand ???

 

 

top

pearl

retour