creek Brèves

 


m à j : 03 Octobre 2012

 



hemingway
(Il n'y a aucune noblesse à se sentir 'supérieur'
à autrui; la vraie noblesse est de s'améliorer)



lien vers la page qui permet de connaître l'état de l'eau distribuée chez soi : http://vosdroits.service-public.fr/R11461.xhtml



1 &

2
2 infos en relation avec le nucléaire :
  1. il y aurait 4 milliards de tonnes d'uranium dilué dans les océans...

  2. dans son effort de désengagement du nucléaire, la Suisse interdit le chauffage électrique.
alt eco

22.09.2012
Education : la France néglige son école primaire (PDF)

Pesticides : gare à l'effet cocktail (PDF)

Ces retraités qui travaillent encore


Ils sont 500 000 "cumulards", qui touchent leur pension de retraite tout en exerçant encore un emploi, selon un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas). Cette possibilité, ouverte en 2003, a été totalement libéralisée en 2009. Depuis, le nombre de retraités actifs a décollé, jusqu'à représenter 7,5 % des nouveaux pensionnés du régime général en 2010, 9 % chez les professions libérales et plus de 11 % chez les artisans et les commerçants.

Qui sont-ils ? Selon l'Igas, le cumul emploi-retraite concerne majoritairement des hommes, âgés de 60 à 70 ans et qui ont un niveau de vie plus élevé que les autres retraités. La pension moyenne de ces retraités actifs est en effet supérieure de 30 % à la pension moyenne des nouveaux retraités de 2009. En général, ils se contentent d'un emploi à temps partiel, souvent chez le même employeur que précédemment. Ce qui, dans le régime général, s'apparente de fait à un aménagement de fin de carrière.

Pour les personnes concernées, cela présente l'avantage d'éviter une rupture trop brutale avec la vie active. Ce phénomène exerce cependant une pression négative sur le marché du travail, et le cumul emploi-retraite pourrait devenir un prétexte supplémentaire pour diminuer le niveau des pensions. Le cumul n'aurait alors plus rien d'un choix…


Vie étudiante : chère rentrée

L'Unef et la Fage, ont dénoncé fin août une nouvelle paupérisation des étudiants. Selon l'Unef, le coût de la vie étudiante est en hausse de 3,7 % à la rentrée 2012-2013. Soit plus que pour l'ensemble de la population. La faute surtout à l'augmentation des loyers, plus importante pour les petites surfaces, et aux prix de l'alimentation et des vêtements, qui pèsent plus que la moyenne dans le budget des étudiants. S'ajoute également la hausse des frais d'inscription. De son côté, la Fage constate qu'en dix ans, le coût de la rentrée s'est accru de 50 % pour les étudiants, alors que l'inflation n'a été que de 33 %. Les organisations étudiantes rappellent François Hollande à ses promesses de campagne : l'instauration d'une allocation d'études, qui semble cependant reportée à des temps plus cléments.

J. O. : un champion peut en cacher un autre (PDF)
eb

10.05.2012
Un message de Guy MARTIN, président de l'APEB, Association de Préfiguration d'Enercoop Bretagne
politis

03.05.2012
Tourner la page !
Par Denis Sieffert - 3 mai 2012
think

02.05.2012
Qui peut avoir dit : "Le peuple est corrodé par le tout à l’ego, le présentisme. Le peuple ment, mais il reste un horizon, un idéal. Le peuple français n’est pas mort, il est en danger de fragmentation, d’émiettement par la multiplication des mémoires communautaires. Un peuple n’est pas tout le temps peuple, c’est dans l’état de guerre que les solidarités se dégagent. Et je suis très inquiet que le mot fraternité ait été si peu prononcé." ?
> Régis Debray, face à H. Guaino sur la 5
TECO

30.04.2012
30% des enfants sont exposés, selon un étude de l'Inserm, à une pollution de l'air trop élevée dans les écoles primaires françaises
54% des français estiment qu'l est possible de 'se passer du nucléaire'.
Le nombre de foyers expulsés lors de la trève hivernale a augmenté de 26% en 10 ans d'après la Fondation Abbé Pierre.
La sécheresse touche 80% des nappes phréatiques, d'après le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques & Minières)
earth day

22.04.2012
Euh, ben oui, la Journée de la Terre, c'était Dimanche 22 Avril en 2012.

clip            clip
TECO

19.04.2012
Etats-Unis : la coûteuse fin de vie des centrales : Construire et exploiter une centrale, c’est pas donné… mais la démanteler non plus. C’est le dilemme que doivent aujourd’hui régler les installations américaines. D’après le New York Times, les opérateurs de 20 des plus vieilles centrales du pays n’auraient pas assez épargné de liquidités pour accompagner leur fin de vie. Leur 'solution' ? Laisser les sites en l’état pendant vingt à soixante ans, en attendant que leurs comptes en banque se remplissent !
TECO

22.03.2012
Obama repart pleins gaz… de schiste : Le président américain l’a promis : pour sa campagne de réélection, il mettra l’accent sur l’énergie. Relançons notre production nationale, insiste Barack Obama. Seul souci, remarque Rolling Stone, ce choix se traduit par un blanc-seing donné aux gaz de schiste. Or, leur extraction passe notamment par la 'fracturation hydraulique', une technique particulièrement nocive pour la planète, rappelle le magazine américain.
TECO

16.03.2012

Wikiwater, un site pour apprendre à creuser son puits : Capter une source, récupérer l’eau de pluie, construire un petit barrage… Wikiwater – encyclopédie multimédia conçue en mode participatif - donne des outils simples et peu coûteux aux populations qui n’ont pas accès à l’eau potable ou aux ONG qui les soutiennent. La plateforme, chapeautée par le Secours Catholique et alimentée – entre autres – par des élèves ingénieurs se décline sous forme de fiches pratiques (enrichies de vidéos et de photos) modifiables par tout interlocuteur 'identifiés et stables'.

 

 


J Hendrix
(le savoir -- ou celui qui sait -- parle, la sagesse -- ou le sage -- écoute)