38, (Décembre 2017)







dans cette page :

textes importants hors l'actualité


Effondrement et Global Warming 
Energie(s)

Environnement
Société 
Information
alternatives


Fil d'actualité
Black Friday
dans une autre page :
Linky, EDF, Enedis (ex-ErDF), Areva  & co


















     




Le mirage escrologique - THEMA -  Par Ph. Huysmans, on Thursday, 30 November 2017

❑ L'idée de cette rubrique me trotte déjà dans la tête depuis un certain temps, et ce sont les récentes déclarations d'Anne Hidalgo sur l'interdiction de vente des véhicules à moteur thermique d'ici 2030 qui ont eu raison de mon inertie.  Désormais il est temps, grand temps de dénoncer un certain nombre de mensonges flagrants, de grands projets totalement bidons, et d'arnaques à la bonne conscience jouant sur l'ignorance du public.

Il s'agira donc essentiellement d'articles de vulgarisation destinés à expliquer dans un langage simple et compréhensible pour chacun les implications, voire les impostures contenues dans les beaux discours tenus par les escrologistes, mais aussi par nos politiciens, quand ils y voient leur intérêt.  Dans une société où la technologie de pointe est partout présente, où le moindre gadget vendu est désormais truffé de capteurs et d'informatique, mais où 90% de la population ne sait pas comment fonctionne son percolateur.  Et les médias n'informent plus.  Désormais à la botte d'une poignée de milliardaires, ils déversent la doxa par tombereaux, peu importe que ce soit vrai ou faux.

Qu'est-ce que l'escrologie ?

C'est une perversion de l'écologie, pour des raisons bassement financières ou politiques.

L'écologie devrait avoir toute sa place dans notre société, parce qu'elle vise à un développement harmonieux de l'être humain dans son environnement. 

Seulement voilà, quand l'argent et la politique s'en mêlent, rien ne va plus et on en arrive à fabriquer des boussoles qui indiquent invariablement le Sud. ...

PDF








     



La télévision peut-elle critiquer la télévision ? - Analyse d’un passage à l’antenne, par Pierre Bourdieu - Avril 1996, page 25, Mercredi 6 décembre 2017 suivi de la réponse de Daniel Schneiderman, le mois suivant.

Après son passage dans "L’Émission politique" sur France 2, qui "s’apparente davantage à la violence planifiée d’une corrida qu’à un quelconque exercice intellectuel", Jean-Luc Mélenchon fustigeait sur son blog "deux heures de pièges (…), de mensonges et d’abus de pouvoir médiatique, au lieu de la belle soirée de réflexion politique à laquelle j’avais naïvement cru", s’en prenant notamment à l’"illusionniste" François Lenglet, et proposant pour conclure la création d’un Conseil de déontologie du journalisme. Il y a plus de vingt ans, Pierre Bourdieu revenait dans nos colonnes sur son intervention dans l’émission "Arrêt sur images". La télévision peut-elle critiquer la télévision, interrogeait-il à l’époque ? Le billet de blog de M. Mélenchon, comme le destin d’"Arrêt sur images" (passée du petit écran à la Toile), est en soi une réponse à cette question. Reste alors celle-ci : pourquoi se rendre dans des émissions construites comme des traquenards ?

En France, plusieurs émissions de télévision se proposent de décrypter les images que reçoivent les téléspectateurs. Se fondant sur l’idée que la télévision peut critiquer la télévision, elles tentent de combattre la méfiance grandissante du public à l’égard de ce média. Pierre Bourdieu, qui a, en janvier dernier, participé à la principale de ces émissions, "Arrêt sur images", livre ici son témoignage. ...

PDF







     





Captologie, nudge : dans les biais des armes de persuasion massive - Econo-web - décembre 11, 2017

Ressentez-vous les symptômes suivants : impossibilité de décrocher de l’écran avant d’aller dormir ? Besoin compulsif de jeter un œil à votre smartphone quand il est posé sur une table ? Sentiment d’être influencé par un message Facebook anodin vous proposant de sortir "parce qu’il fait beau" ? Pas de panique, vous êtes simplement ciblé par de grandes campagnes de persuasion 3.0… qui ne vont pas sans poser quelques questions éthiques.

Avant de commencer ce petit tour d’horizon, autorisons-nous un rappel : nous sommes moins libres que nous ne le croyons. Bien souvent, nos actes découlent de causes qui nous échappent. Corollaire : nous ne sommes pas non plus des consommateurs rationnels ni avertis, plutôt des cerveaux troués façon gruyère, perméables à une infinité de manipulations.



Carte des biais cognitifs

...

PDF
















L’intelligence artificielle de Google a créé une IA plus intelligente que celle créée par l’homme - Par Eric, le 4 décembre 2017

Google a développé une intelligence artificielle capable de générer sa propre IA. Au cœur du dispositif : la vision et la reconnaissance de l’environnement.

Inception, ou mise en abyme, comme vous voulez. C’est déjà la deuxième étape de ce dont est capable l’intelligence artificielle (IA) et que nous n’avions peut-être pas prévue : sa capacité à créer elle-même sa propre IA.

Alors forcément ça donne un titre un peu alambiqué, qui mérite quelques explications.

En mai 2017, des chercheurs de Google Brain (le genre de nom qui fait un peu peur) ont annoncé la création d’AutoML, une intelligence artificielle capable de générer ses propres IA. Et cela n’a pas traîné :  l’IA qui peut construire l’IA a engendré sa propre créature, qui selon Google aurait surclassé tous ses homologues humains.

Le projet AutoML de Google a notamment mis au point un système de vision par ordinateur qui surpasse largement les meilleurs dispositifs existants. Le projet pourrait améliorer la façon dont les véhicules autonomes et les robots IA de la prochaine génération "voient". Et c’est là que l’on réalise que l’IA a beaucoup à voir avec la vision, avec la vue, tout simplement. Une réalité confirmée par les travaux sur les véhicules autonomes, dont une grande partie de l’intelligence est fondée sur leur capacité à voir pour reconnaitre et analyser leur environnement. On peut aussi mentionner les derniers progrès d’un logiciel comme Photoshop qui arrive à détourer des sujets automatiquement grâce à son IA en étant capable de distinguer ces derniers de leur fond. Citons également les filtres Facebook Live, qui permettent de créer un flou derrière un sujet en mouvement, en temps réel pendant la diffusion d’une vidéo. Sans parler des dispositifs d’identification faciale comme FaceID de l’iPhone X.

PDF




















la fleur permaculturelle



     



Collecticity : Et si les banques laissaient la place aux citoyens ? - Société - Par Axel Leclercq, publié le 13 juin 2017

Pourquoi solliciter les banques quand des citoyens sont prêts à s'impliquer dans la vie de leur territoire ? Cette plateforme veut changer les habitudes.

Quand une collectivité locale manque d’argent pour financer ses investissements, (et ça arrive souvent), elle fait appel aux banques. Est-ce qu’on ne pourrait pas changer ce réflexe ? Ne serait-il pas préférable de solliciter directement les citoyens volontaires, de les impliquer dans les grands projets et de les récompenser eux, plutôt que le secteur financier ? Telles sont les belles ambitions de Collecticity, une plateforme qui veut remettre le citoyen au coeur de la vie de sa cité. Explications.
...

PDF











     


   &  


Rennes, ville nourricière - par Anna Quéré et Céline Diais, 08 Décembre 2017

Tout a commencé le 27 juin 2016. Le conseil municipal de Rennes décidait d'entamer la route vers l'autosuffisance alimentaire de la ville. Labellisée "Ville comestible de France", Rennes rejoint alors d'autres grandes villes dans le monde qui s’inscrivent dans la transition énergétique, comme Seattle aux États-Unis ou Vancouver au Canada, où de grands espaces de culture sont mis à la disposition des habitants. Selon l'Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’agriculture urbaine a de multiples avantages : cultiver des légumes ou élever des animaux en ville contribue avant tout à la sécurité alimentaire des ménages. De plus, les produits, consommés par les producteurs, ou vendus directement aux habitants, sont plus frais, plus nourrissants et à des prix compétitifs, car ils sont transportés sur de plus courtes distances. Lire l'étude de la FAO.

Rennes est aujourd’hui en douce transformation : des paysans s’installent dans la ville ou à ses portes. Les habitants créent poulaillers et potagers. Une dynamique est en marche. ...

PDF







     




"L’habitat participatif reste encore marginal en France, mais il fait bouger les lignes" - Crise du logement - par Rachel Knaebel, 8 décembre 2017

Un quart du budget familial ! C’est ce que les ménages dépensent en moyenne en France pour se loger. Ce coût élevé pour se loger, l’un des plus chers d’Europe, explique en partie que 4 millions de personnes vivent toujours en situation de mal-logement. L’habitat participatif et coopératif pourrait-il contribuer à résoudre cette crise ? Constitue-t-il un frein à la spéculation immobilière ? Pourquoi reste-t-il marginal en France alors qu’il s’est répandu en Allemagne, en Suisse ou au Québec ? Entretien avec Camille Devaux, professeure spécialisée en aménagement et urbanisme à l’université de Caen.

En Suisse, 5 % des logements relèvent de l’habitat coopératif. A Zurich, la plus grande ville du pays, la proportion monte même à 20%, soit environ 40 000 logements. Quant à l’Allemagne, le pays compte plus de deux millions de logements coopératifs. Leur particularité ? Ils sont gérés collectivement par leurs occupants, qui sont à la fois propriétaires, en tant qu’associés de la coopérative, et locataires, à travers une structure dans laquelle les décisions sont prises en application du principe "une personne, une voix".

Les groupes de construction, qui permettent à des particuliers de construire un immeuble en commun, sont aussi tout à fait courants outre-Rhin. L’habitat participatif est également répandu au Québec.

En France, il existe également des logements coopératifs, qui ont même leur fédération, Habicoop. Mais son implantation reste encore timide. En 2014, la loi logement de l’ancienne ministre écologiste Cécile Duflot – loi "pour l’accès au logement et un urbanisme rénové", dite Alur – a créé deux nouveaux statuts juridique pour aider les projets d’habitats participatifs et coopératifs. Le mouvement a-t-il pris ? Comment fonctionne le logement participatif ?

PDF






     



Filtre photovoltaïque : une invention française révolutionnaire sabordée par EDF - Fabrice Renault, 13 Août 2015

❑ il s'agit d'une info parue en 2015, peu ou pas relayée dans la presse à l'époque, que j'avais déjà relayée dans mes Dazibao".

Nexcis, filiale d’EDF, a mis au point une innovation plus que prometteuse : un filtre photovoltaïque intégré aux vitres qui permet aux bâtiments de produire de l’électricité, juqu’à devenir autonomes durant la journée. L’incroyable décision d’EDF de cesser l’activité de sa filiale surprend les différents observateurs du secteur et indigne les salariés. Ces derniers proposent de reprendre l’entreprise, avec le soutien des syndicats. Pour l’instant, le gouvernement reste indifférent.

Filtre photovoltaïque : une invention française révolutionnaire sabordée par EDF

L’angoisse est au plus fort pour les 77 salariés de Nexcis, la filiale d’EDF située à Aix-en-Provence, qui est à la pointe de l’innovation dans le secteur de l’énergie photovoltaïque.

EDF a annoncé la liquidation de la société. Étrange décision au regard de l’intérêt que représente cette invention plébiscité de toute part : des panneaux photovoltaïques ultra minces intégrés aux vitres des habitations et bâtiments commerciaux.

Les fenêtres modulent la luminosité et produisent de l’électricité. Tant et si bien que des immeubles orientées est, ouest ou sud seraient autosuffisants en énergie la journée.

Cette invention est au point depuis novembre 2014. ...

PDF






     







En Auvergne, un magasin autogéré sauve un village de la désertification - Alternative - 29 novembre 2017 - Élodie Horn (Reporterre)

La fermeture de la dernière épicerie du village entraînait le centre-ville de Sauxillanges vers la désertification. Mais les habitants ont refusé cette fatalité en donnant naissance à l’Alternateur, un magasin autogéré par près de 70 bénévoles.

Sauxillanges (Puy-de-Dôme), reportage - En plein centre de Sauxillanges, un village situé dans le Puy-de-Dôme (Auvergne), une épicerie de l’enseigne 8 à huit a fermé ses portes il y a deux ans.

"C’est un peu à cause d’eux, ou grâce à eux — ça dépend du point de vue — que nous sommes là", sourit Christine, en montrant le bâtiment où trône encore l’enseigne de la franchise.

Il n’a pas bougé, puisqu’il aurait dû rouvrir ses portes après des travaux de rénovation. Mais le directeur de la supérette a préféré implanter un Carrefour à l’extérieur du bourg.

PDF









  &  

Technology - 60 Minutes On This Bicycle Can Power Your Home For 24 Hours! - By hqanon, November 11, 2015, by Amanda Froelich at trueactivist.com
 
Would you exercise for an hour every day if the workout powered your home for twenty-four hours? People often complain about the high costs of energy and the fact that they “never have time to workout.” This invention certainly solves both conundrums. And, most importantly, this free power invention has the potential to lift the 1.3 billion people who presently live without electricity out of poverty.

As Manoj Bhargava, the founder of the Free Electric hybrid bike, shares in his video, it is possible to generate electricity at home while simply doing a daily workout routine.

When an individual pedals the bike, the action drives a flywheel, which turns a generator and charges a battery. This means from just one hour of pedaling, a rural household can be supplied with energy for 24 hours.

The billionaire and his team developed the bicycle to take advantage of mechanical energy created by humans to solve one of the world’s most pervasive problems.

PDF






















     





La fonte accélérée du Groenland confirmée - Sylvestre HUET, 13 décembre 2017

La glace de la calotte polaire du Groenland est-elle en train de fondre vraiment plus vite qu’auparavant ? Et le changement climatique provoqué par nos émissions de gaz à effet de serre en est-il vraiment responsable ?

Ce sont les deux questions que les glaciologues se posent depuis le milieu des années 2000. Des questions à la racine d’une controverse scientifique, et de débats assez rudes au sein des laboratoires et du GIEC – le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat – sur les projections de l’élévation future du niveau marin mondial. Va t-elle rester dans la fourchette actuelle du dernier rapport du GIEC – entre 20 et 80 cm – ou aller au delà du mètre ? Et menacer ainsi des centaines de millions de personnes ? Or, un article 1 qui paraît dans la revue Science Advances apporte une réponse positive et plutôt convaincante à ces deux questions.

Une petite équipe de glaciologues danois signe cet article. Son atout majeur : il étend une observation certes locale, mais bien liée au changement régional, sur une période nettement plus longue que celle des observations satellitaires, en remontant à 1975. Soit plus de quarante années continues. Une durée dépassant les 30 années canoniques exigées par les climatologues lorsqu’ils veulent saisir des tendances qui s’affranchissent des oscillations naturelles majeures sur une, deux ou trois décennies. Alors que les mesures par satellites, qui ont lancé l’alerte mais aussi des interrogations, ne remontent pas avant le début des années 1990.
...

PDF







Géo-ingéniérie



     



Sauver la planète - François Ruffin, 15 Décembre 2017

Ce mardi, j'assistais au "One Planet Summit", voulu par Emmanuel Macron à Paris, et je vais essayer d'être sérieux, analytique, impartial, parce que c'est le truc qui m'inquiète le plus pour mes gamins : que l'air devienne irrespirable, l'eau imbuvable, la terre pourrie, etc.

Donc, bon :

Donald Trump prend des décisions tellement connes que, forcément, à côté de lui, c'est pas difficile de paraître intelligent.

Quant à l'environnement, le président américain est tellement ignare, nuisible, régressif, que du coup, en comparaison, on passe aisément pour un écolo.

Emmanuel Macron joue donc sur du velours.

Et on préfère, disons-le, qu'il ait tenu ce "One planet summit" plutôt que rien.

Même si ça n'est pas très loin de rien.

"'Finance is the enemy', I even heard states saying that."

C'est ainsi que, le matin, l'animatrice (journaliste pour chaîne boursière Bloomberg) a ouvert les débats. Et elle les a clos sur un "Is finance the enemy? No, it's not."
...

PDF






     




New, Major Evidence That Fracking Harms Human Health - Robinson Meyer, December 13, 2017 - Updated on December 13

A child born very close to a well is likely to be smaller and less healthy than a child born farther away.

Hydraulic fracturing, or fracking, may pose a significant—but very local—harm to human health, a new study finds.

Mothers who live very close to a fracking well are more likely to give birth to a less healthy child with a low birth weight—and low birth weight can lead to poorer health throughout a person’s life.

The research, published Wednesday in Science Advances, is the largest study ever conducted on fracking’s health effects.

“I think this is the most convincing evidence that fracking has a causal effect on local residents,” said Janet Currie, an economist at Princeton University and one of the authors of the study.
...

PDF










     



World Bank to end financial support for oil and gas extraction - World Bank - Larry Elliott Economics editor, Tuesday 12 December 2017, amended on Thursday 14

Bank announces in Paris it ‘will no longer finance upstream oil and gas’ after 2019 in response to threat posed by climate change

The World Bank will end its financial support for oil and gas extraction within the next two years in response to the growing threat posed by climate change.

In a statement that delighted campaigners opposed to fossil fuels, the Bank used a conference in Paris to announce that it

“will no longer finance upstream oil and gas” after 2019.

The Bank ceased lending for coal-fired power stations in 2010 but has been under pressure from lobby groups also to halt the $1bn (£750m) a year it has been lending for oil and gas in developing countries.
...

PDF



                 



Lutte pour le climat ? Le monde en délire planifie des centaines de nouveaux aéroports - Info - 6 décembre 2017, Lorène Lavocat (Reporterre)
   
Les projections du secteur de l’aviation donnent le tournis : d’ici à une vingtaine d’années, le nombre de voyages en avion doublerait. Les projets d’infrastructures aéroportuaires se multiplient faisant fi des conséquences climatiques. Les collectifs d’opposants se structurent et regardent Notre-Dame-des-Landes comme un modèle.

"Ni ici ni ailleurs."

Ce slogan, forgé au creux du bocage nantais, scandé à l’envi par les opposants au projet de Notre-Dame-des-Landes, fait désormais figure de leitmotiv international, repris par des groupes de militants en Autriche, au Mexique ou en Inde. Tous luttent contre l’expansion du trafic aérien dans sa manifestation la plus terrestre : la construction effrénée de nouveaux aéroports. 423 sont ainsi prévus ou en cours de réalisation. À ce chiffre effarant s’ajoutent 121 nouvelles pistes, 205 extensions de pistes, 262 nouveaux terminaux et 175 extensions de terminaux.

Un rouleau compresseur globalisé, que rien ne semble ralentir, et surtout pas les conséquences dramatiques d’un réchauffement climatique supérieur à 2 °C.

PDF






     



We Can’t Talk About the Los Angeles Fires Without Talking About Climate Change - Amy Thomson, December 6, 2017

Wildfires are becoming more frequent and intense in the West.

Fires have been ravaging Los Angeles and neighboring counties since Monday evening, scorching upwards of 83,000 acres of land. Flames have traversed the 405 and 101 highways, some of the routes that tens of thousands of evacuees need to leave their homes and flee to safety. California’s fire season often extends into the fall, but blazes this late in the year are unusual, Chief Daniel Berlant, assistant deputy director of Calfire, told the New York Times.

“In the last decade we’ve had more and more fires in the nontraditional fire season months, which really emphasizes the changing climate that we have here in California,” he said.

Indeed, climate change may be to blame for more common and more intense fires in the West. Two-thirds of California’s largest wildfires in the past century have occurred since 2002, according to Calfire.

PDF








     




La poussée de la géo-ingénierie est une terrifiante défaite politique - Tribune - 4 décembre 2017, Geneviève Azam et Maxime Combes

Estimant que les émissions de gaz à effet de serre sont impossibles à maîtriser, les climato-sceptiques de M. Trump et des puissants comme Bill Gates veulent développer la géo-ingénierie. Les auteurs de cette tribune en soulignent les risques et appellent à renforcer le moratoire des Nations unies sur ces techniques désastreuses.

❐ Geneviève Azam est économiste, membre d’Attac France, auteur de Osons rester humain. Les impasses de la toute-puissance (Les liens qui libèrent, 2015). Maxime Combes est économiste, membre d’Attac France, auteur de Sortons de l’âge des fossiles ! Manifeste pour la transition (Seuil, 2015).

Après l’alerte renouvelée des scientifiques et en raison d’un introuvable sursaut politique capable de prendre des mesures courageuses et visionnaires, une tragédie en quatre actes, au dénouement encore incertain, est enclenchée. Une implacable logique, pseudo-rationnelle et certainement pas raisonnable, pour administrer le désastre climatique et en faire le récit apparaît désormais clairement. Il est temps de la stopper.

PDF


















Un plan de sortie heureux pour le conflit de Notre-Dame-des-Landes - Tribune - 16 décembre 2017, Fabrice Nicolino, François de Beaulieu et Jean-Paul Besset

Que faire de Notre-Dame-des-Landes dans l’hypothèse où l’État aurait renoncé au projet d’aéroport ? Des centaines d’occupants, installés pour longtemps dans le bocage, poursuivent de prometteuses innovations, révélatrices des évolutions profondes de la société française. Les auteurs de cette tribune plaident pour un règlement global et pacifique, qui transformerait ce conflit en solution d’avenir, pour le bien de tous.

❐ Journaliste engagé pour l’écologie, Fabrice Nicolino est chroniqueur à La Croix et à Charlie Hebdo. François de Beaulieu a publié depuis 1967 une soixantaine de livres et plusieurs centaines d’articles sur le patrimoine naturel et culturel de la Bretagne et est engagé dans la protection de la nature et spécialement des landes bretonnes. Jean-Paul Besset, journaliste, a été député européen écologiste de 2009 à 2014.

Rien n’est terminé, tout peut recommencer, le pire peut encore se produire. Le texte qui suit n’envisage qu’une possibilité et une seule : l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes par le gouvernement, au terme d’une médiation intelligente de quelques mois.

Mais, même dans ce cas, il resterait à régler la redoutable question de la présence de plusieurs centaines d’occupants sur le site.

Selon nous, une intervention policière, même après le renoncement à toute construction, conduirait à des affrontements graves, potentiellement meurtriers. Pour quantité de raisons, dont celle-ci : bon nombre d’occupants sont devenus paysans, éleveurs, tisserands, maçons, charpentiers. Notre-Dame-des-Landes est devenu leur pays.
...

PDF













                 

   & 


We Can’t Keep Eating Like This - 13th December 2017 - By George Monbiot, published in the Guardian, 11th December 2017

This is the question everyone should be attending to – where is the food going to come from?

Brexit; the crushing of democracy by billionaires; the next financial crash; a rogue US president: none of them keeps me awake at night. This is not because I don’t care – I care very much. It’s only because I have a bigger question on my mind. Where is the food going to come from?

By mid-century there will be two or three billion more people on Earth. Any one of the issues I am about to list could help precipitate mass starvation. And this is before you consider how they might interact.

❐ The trouble begins where everything begins: with soil. The UN’s famous projection that, at current rates of soil loss, the world has 60 years of harvests left, appears to be supported by a new set of figures. Partly as a result of soil degradation, yields are already declining on 20% of the world’s croplands.

❐ Now consider water loss. ...

❐ The next constraint is temperature. ...

❐ Then there are the structural factors. ...



source : Our world in data - https://ourworldindata.org/


PDF





     




Langouët vise une autosuffisance alimentaire 100% permaculture - Par Axel Leclercq, publié le 12 décembre 2017

Ici, la transition écologique n'est pas un slogan mais une réalité quotidienne. Prochain objectif : une nourriture saine et locale pour tous les habitants.

En matière de transition, les grosses collectivités feraient bien de s’inspirer de ce que font déjà certains petits villages. Prenons par exemple le cas de Langouët (600 habitants en Ille-et-Vilaine). Déjà à la pointe de l’écologie, cette commune française rêve désormais d’atteindre l’autosuffisance alimentaire, et ce, en ne faisant appel qu’à la permaculture !

Lumière sur un formidable projet, aussi ambitieux qu’exemplaire.
...

PDF




                 




Nouveau et nuisible : le gouvernement surtaxe la nature - Info - 15 décembre 2017, Baptiste Giraud (Reporterre)

Le projet de loi de finances pour 2018 va nuire à l’ensemble des espaces naturels, estime le spécialiste Guillaume Sainteny. Le projet prévoit en effet de taxer leurs propriétaires de manière nettement supérieure à celle des détenteurs des autres capitaux. Poussant ainsi à la vente des champs et bois pour la construction immobilière. L’Assemblée nationale risque de l’adopter vendredi 15 septembre.

La chose est passée complètement inaperçue. Alors qu’elle pourrait avoir des conséquences importantes sur les espaces naturels français.

Le principal changement introduit par le projet de loi de finances (PLF) pour 2018, présenté le 27 septembre devant l’Assemblée nationale et critiqué par les ONG environnementales, consiste en la suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), remplacé par un nouvel impôt sur la fortune immobilière (IFI), qui concernera uniquement les biens immobiliers (bâtis et non bâtis), et un prélèvement forfaitaire unique (appelé "flat tax") pour les biens mobiliers (placements, actions, dividendes, etc.).

Pour les seconds, la taxation consistera donc en un prélèvement unique , identique quel que soit le patrimoine total du propriétaire, de 30 % des revenus de ces biens. Tandis que les biens immobiliers, eux, seront toujours soumis à une série de taxes et impôts : sur les revenus, sur le patrimoine immobilier, sur les plus-values immobilières, etc.

Le problème, soulevé par Guillaume Sainteny, professeur à Polytechnique et qui a travaillé plusieurs années au ministère de l’Écologie, c’est qu’il y a parmi ces biens immobiliers des espaces naturels. Bois, terres agricoles, landes, friches, montagnes, littoraux… L’ensemble du foncier non bâti représente l’essentiel du territoire français (85 % selon Guillaume Sainteny). Parmi ces espaces, certains sont classés Znieff, Natura 2000, ou appartiennent à un parc naturel protégé.
...

PDF












                 




Ces douze projets très polluants financés par l’État grâce à nos cotisations retraites et notre épargne - Climat - par Barnabé Binctin, Olivier Petitjean, 11 décembre 2017

Quand une mine de charbon géante engloutit un village en Allemagne, quand des Amérindiens sont chassés de leurs terres par un oléoduc, quand les compagnies pétrolières s’attaquent à l’Arctique, quand des millions de tonnes de CO2 supplémentaires s’apprêtent à être répandues dans l’atmosphère, c’est un peu, et bien malgré nous, grâce à notre argent. Voici douze projets méga-polluants dans lesquels l’Etat investit une partie de notre épargne et de nos cotisations retraites. Pour que la finance soit au service de "l’action climat", comme le souhaite Emmanuel Macron, il y a encore du travail !

Deux ans après la COP21 et l’Accord de Paris, Emmanuel Macron convoque un nouveau sommet international sur le climat le 12 décembre à Paris, le "One Planet Summit".

Une cinquantaine de personnalités et de chefs d’État y assisteront.

L’objectif est double :

❐ Réaffirmer d’abord, malgré le retrait des États-Unis, les objectifs internationaux en matière de protection du climat, en particulier celui de maintenir le réchauffement global des températures en deçà de 2ºC ;

❐ ensuite, s’appuyer sur la finance pour atteindre ces objectifs, à grands coups d’"obligations vertes", de portefeuilles "décarbonés", de marchés de quotas d’émission de gaz à effet de serre, et autres instruments "basés sur le marché".
...

PDF





     




François Sauvadet accuse : "Le gouvernement pille les moyens de la politique de l’eau" - Entretien - 7 décembre 2017, Entretien avec François Sauvadet - Propos recueillis par Lorène Lavocat

Le budget 2018 du gouvernement prévoit une ponction de grande ampleur du budget des agences de l’eau, qui sont ainsi privées des moyens de mettre en œuvre la politique de l’eau souhaitée par ce même gouvernement.

François Sauvadet préside le conseil général de Côte-d’Or. Il est également président du Comité de bassin Seine-Normandie.

Reporterre — Mi-novembre, le conseil d’administration de l’Agence de l’eau Seine-Normandie a rejeté son projet de budget. Pourquoi ?

▶︎ François Sauvadet — Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous avons décidé un tel rejet, mais la situation est vraiment préoccupante. Le projet de loi de finances 2018 prévoit des prélèvements d’une ampleur sans précédent dans le budget des agences de l’eau, alors même qu’il nous demande de faire plus. ...

PDF






     




Ré-autorisation du glyphosate : la contre-attaque juridique s'organise - Risques - 07 décembre 2017, Florence Roussel, journaliste
Rédactrice en Chef

Le juriste belge, Olivier de Schutter, promoteur d'une agriculture paysanne, a sollicité ses pairs pour mettre au point un argumentaire juridique permettant d'attaquer le vote des Etats membres favorable à la ré-autorisation du glyphosate.

Présentée ce jeudi 7 décembre, l'analyse juridique met en avant le non-respect du principe de précaution.

PDF





     



À Paris, les feuilles mortes rendent la Ville muette - Info - 4 décembre 2017, Alexandre Lemaire (Reporterre) - Que deviennent les feuilles des 100.000 arbres parisiens ? Devant la pudeur de la mairie à parler de ce sujet, Reporterre est allé à la rencontre des agents de propreté et s’est fait expliquer la politique de recyclage de la ville de Reims. Et révèle qu’il n’y a pas 40.000 tonnes de feuilles mortes à Paris, mais près de dix fois moins.

Paris, reportage - Les agents de propreté urbaine se retrouvent pour boire leur café matinal. Nous sommes place de la Réunion, dans le 20e arrondissement de Paris.

À l’ordre du jour : le ramassage des feuilles, les trottoirs du quartier s’étant vus, en une nuit, jonchés des feuilles mortes tombées sous le poids de la pluie.

Munis de leurs souffleuse, balayeuse-aspiratrice et laveuse, les hommes en gilet vert se dispersent à travers le secteur à couvrir. Leur mission : dégager les rues de ces déchets verts qui font le malheur des passants aux semelles plates, et les apporter au centre de tri du quartier. Certains des nettoyeurs déplorent "un manque de moyens techniques". À Paris, 100.000 arbres ornent la voirie.

Mais, qu’advient-il de ces déchets verts après leur ramassage ? Malgré maintes sollicitations, la mairie de Paris n’a pas donné suite à notre demande d’entretien. Un agent de propreté nous a en revanche affirmé que les feuilles mortes des chaussées partaient pour l’incinérateur. Une pratique qui a déjà été dénoncée, et pour laquelle les services de propreté de la Ville s’étaient défendus en arguant de la trop grande pollution des feuilles par les hydrocarbures. ...

PDF












     



Climat, une première mondiale en Allemagne : la plainte contre une grande entreprise est jugée recevable - Info - 1er décembre 2017 - Violette Bonnebas (Reporterre)

Un tribunal allemand a jugé "recevable" la plainte d’un paysan péruvien contre l’énergéticien RWE, qu’il rend responsable du réchauffement climatique dans les Andes. Cette décision "historique" ouvre une brèche juridique contre les entreprises émettrices de gaz à effet de serre.

Berlin (Allemagne), correspondance - David affrontera bien Goliath. La justice allemande a accepté jeudi 30 novembre d’examiner la requête d’un paysan péruvien contre l’énergéticien allemand RWE.

Saúl Luciano Lliuya veut contraindre la compagnie à payer les dommages commis par les effets du changement climatique dans sa région natale des Andes. Déboutée en première instance, sa demande a finalement été jugée "recevable" par la cour d’appel de Hamm.

Cette décision ne signifie pas que les juges donnent raison à Lliuya, qui accuse RWE, le plus gros émetteur de CO2 d’Europe, d’être responsable de la fonte d’un glacier qui menace sa ville de Huaraz, au Pérou. Mais elle marque un premier pas vers ce que les associations environnementales appellent la "justice climatique mondiale", selon laquelle les pays du Nord, très polluants, seraient contraints de réparer les préjudices subis par les pays du Sud, largement affectés par la pollution qu’ils engendrent et le réchauffement climatique.

PDF











     



Driven Mad - 1st December 2017, By George Monbiot, published in the Guardian 29th November 2017

How the waste and inefficiency of neoliberalism attacks our children’s health

Deregulation, the government and the newspapers assure us, saves money and time and reduces frustration. That’s the theory. But, as I see every day, it doesn’t quite work like this.

My youngest daughter’s school has been trying to protect its children from the toxic cloud in which they work and play. The teachers know how much damage traffic pollution does to their lungs, hearts and brains. They know that it reduces their cognitive development, their ability to concentrate and their capacity for exercise. They know it’s a minor miracle that no one has yet been crushed by the cars jostling to get as close as possible to the school gates. But thanks to the government’s refusal to legislate, there is little they can do. Far from freeing us from effort, the absence of regulation wastes everybody’s time.

At my suggestion, the school invited the charity Living Streets to come in and enthuse the children about walking or cycling to school. I attended the first assembly at which one of their organisers spoke. She was lively, funny and captivating. With the help of a giant puppet and the promise of badges if they joined in, the children went wild for her, and for the cause. The school, led by its committed headteacher, has done everything it can to support the scheme.

PDF






















     




Quand l’industrie de l’armement s’inquiète de l’épuisement des ressources en métaux "stratégiques" - Décrypter - Extractivisme - par Rachel Knaebel, 18 décembre 2017

Officiellement, l’approvisionnement en minerais est un enjeu stratégique pour des secteurs tels que l’électronique, l’automobile ou les énergies renouvelables. Jusqu’à envisager la réouverture de certaines mines en France. Beaucoup moins connue, la dépendance du secteur de l’armement vis-à-vis de certains métaux, dont font partie les "terres rares", préoccupe en plus haut lieu. Le monopole de la Chine et de certains pays en proie à l’instabilité politique dans leur production inquiète en effet pouvoirs publics et industriels. Enquête.

La disponibilité de certains métaux est jugé "critique" par l’Union européenne, des pénuries durables pouvant apparaître dans les prochaines années. C’est l’un des arguments officiels pour relancer l’activité minière en France. Les métaux, en voie de raréfaction ou situés de plus en plus profondément sous terre, sont indispensables au bon fonctionnement de l’économie, notamment dans "les secteurs du bâtiment, du transport, ou de la production d’énergie", défend le gouvernement sur le portail français officiel des ressources minières nationales, "Minrealinfo".

Ces secteurs sont, dit le site "les plus gros consommateurs de ressources minérales". Le portail gouvernemental n’oublie pas, bien sûr, "la fabrication des biens de consommation et les produits issus des technologies de l’information et de la communication (téléphone portable, écran plat…)". La logique est limpide : il faut rouvrir des mines, en dépit de toutes les conséquences potentiellement néfastes pour l’environnement, pour assurer la production de nos téléphones portables ou celle des énergies renouvelables, nécessaire à la transition écologique.
...

PDF










     

  & 

Des investisseurs anglais proposent de taxer la viande en faveur du climat - Brèves - 18 décembre 2017

Le réseau FAIRR a publié un rapport le 12 décembre sur la manière dont les "taxes comportementales" sur la consommation de viande pourraient améliorer la santé publique et réduire les risques climatiques.

❐ FAIRR - Farm Animal Investment Risk and Return (Analyse du risque financier de l’élevage) - est une association d’investisseurs qui s’intéresse aux questions d’élevage industriel.

Son rapport - qui ne sera intégralement publié que début janvier - estime que les taxes récemment introduites sur le sucre, sur le carbone et sur le tabac pourraient être appliquées à la production de viande afin de respecter l’Accord de Paris.
...

PDF



     



Trump, Macron: même combat - 12 décembre 2017, Thomas Piketty

On a coutume d’opposer Trump et Macron : d’un côté le vulgaire businessman américain, aux tweets xénophobes et climato-sceptiques ; de l’autre l’esprit européen éclairé, soucieux de dialogue des cultures et de développement durable.

Tout cela n’est pas entièrement faux, et de surcroît bien agréable pour nos oreilles françaises.

Mais si l’on regarde de plus près les politiques menées, on est frappé par les similitudes.

En particulier, Trump comme Macron viennent de faire adopter des réformes fiscales extrêmement proches, et qui dans les deux cas constituent une incroyable fuite en avant dans le mouvement de dumping fiscal en faveur des plus riches et des plus mobiles.

Récapitulons. Aux Etats-Unis, le Sénat a validé les grandes lignes du plan Trump : le taux de l’impôt fédéral sur les bénéfices des sociétés sera réduit de 35% à 20% (avec en outre une amnistie quasi-complète pour les profits rapatriés des multinationales) ; un taux réduit d’environ 25% va être institué pour les revenus des propriétaires de sociétés (en lieu et place du taux supérieur de l’impôt sur le revenu de 40% applicable aux plus hauts salaires) ; et l’impôt sur les successions va être fortement réduit pour les plus hautes fortunes (et même totalement supprimé dans la version adoptée par la Chambre).
...

PDF















     




Toujours plus : pourquoi les centres commerciaux géants recouvrent la France  - Temples de la consommation - par Rachel Knaebel, 26 novembre 2013

Il en pousse partout de nouveaux : Aéroville, l’Atoll, Europa City, So Ouest, My Place, Rives de l’Orne, Confluence… Les centres commerciaux ne connaissent pas la crise. La France est le pays d’Europe de l’Ouest où s’ouvrent le plus de ces mini-villes faites d’escalators et de galeries marchandes. En période de recul du pouvoir d’achat et de baisse de leur fréquentation, pourquoi ces temples de la consommation se multiplient-ils, malgré tout ? Quels profits en retirent leurs promoteurs ? Quels intérêts y trouvent les élus ? Enquête sur une nouvelle bulle spéculative.

Plus de 50 centres commerciaux sont actuellement en construction en France ! Le pays en compte déjà pourtant plus de 740. Et leur fréquentation est en baisse depuis 2008, tout comme leur chiffre d’affaires 1. Qu’importe ! En région parisienne, des centaines de milliers de mètres carrés de surfaces commerciales sont sorties de terre en quelques années. S’y ajoutent une vingtaine de rénovations ou d’extensions en cours sur tout le territoire 2. Le rythme de création des implantations commerciales ne cesse de s’accélérer depuis dix ans.

"Tous les ans, la surface commerciale augmente de plus de 3% alors que la consommation évolue à moins de 1%", constate l’Assemblée des communautés de France, qui fédère les élus d’intercommunalités.
...

PDF









     



Notre-Dame-des-Landes : voilà le détail de ce que dit le rapport de médiation - Info - 14 décembre 2017, Marie Astier (Reporterre)

Le rapport des médiateurs a été rendu mercredi 13 décembre. Il ré-évalue positivement l’aménagement de l’aéroport existant de Nantes. Et les médiateurs proposent que la Zad devienne "un terrain d’expérimentation de pratiques agroenvironnementales rénovées."

"Décision, il doit y avoir. L’attente est très forte."

La médiatrice Anne Boquet insiste sur ces mots. Avec ses confrères Michel Badré et Gérard Feldzer, ils ont remis hier mercredi 13 décembre, en fin de matinée, leur rapport au Premier ministre, Édouard Philippe.

Puis les trois membres de la "Mission de médiation relative au projet d’aéroport du Grand Ouest" se sont livrés à un exercice d’explication devant un parterre de journalistes.

Nommés le 1er juin dernier afin d’étudier le dossier du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ils ont eu six mois pour auditionner le maximum de parties prenantes (plus d’une centaine de personnes— associations, institutionnels, experts), examiner l’historique du projet, et demander des expertises complémentaires.

"Dans une situation particulièrement conflictuelle, la mission a travaillé en toute objectivité, impartialité. […] Nous n’avons subi aucune pression", a insisté Anne Boquet.
...

PDF









     




Sélection à l’université: la catastrophe qui vient  - 13 décembre 2017 - Par Pascal Maillard - Blog : POLARED - Petit observatoire des libertés académiques. Recherche, Enseignement, Démocratie

Les "attendus" étaient très attendus. Ils sont désormais connus. Les lycéens savent tout ce que l’Université publique attend d’eux. Ou plus exactement ce à quoi le gouvernement les pousse : déserter l’université en choisissant le supérieur privé ou les formations courtes, ou bien faire appel à des officines pour préparer la nouvelle course d’obstacles de la sélection.

C’est donc ce 12 décembre que les parlementaires ont commencé à étudier en première lecture le projet de loi "relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants". C’est aussi ce 12 décembre que le ministère de l’enseignement supérieur a mis en ligne sur son site les attendus nationaux qui définissent les critères d’accès dans toutes les licences. Parallèlement les binômes professeurs principaux se mettent en place dans les lycées alors que les universités planchent, en ce moment et dans l'urgence, sur la définition des capacités d’accueil de leurs différentes composantes et sur la déclinaison locale des attendus et des éléments pris en compte pour l’examen des vœux des lycéens. Ces éléments doivent être retournés aux rectorats par les universités avant le 17 janvier, soit bien antérieurement à toute possibilité d'adoption par les conseils centraux des universités. A ce sujet, il convient de dire haut et fort que c'est en dehors de tout cadre législatif et règlementaire que les établissements d’enseignement secondaires et supérieurs travaillent d’arrache-pied à mettre en application un dispositif administratif lourd de conséquences pour toute une partie de la jeunesse.
...

PDF








     




5G : un réseau de contrôle des machines sur l’humain - Articles, Technologie

Pour ceux qui ne le savent pas, 5G est le dernier système sans fil que les entreprises de télécommunications tentent de mettre en place pour assurer la communication sans fil. Elle est conçue pour permettre des téléchargements plus rapides avec plus de données. La technologie utilise les bandes 28, 37 et 39 GHz, également connues sous le nom de spectre de vagues millimétriques (mmW). 5G, qui vient du terme 5ème génération, est conçu pour fonctionner en conjonction avec ce que l’ancien chef de la CIA, David Petraeus, a appelé Internet of Things ou IoT.

L’agenda consiste à accrocher toutes les choses matérielles de la planète, ainsi que les humains eux-mêmes, dans un vaste réseau planétaire où tous et chacun deviennent des nœuds dans le réseau, connectés par des micro-puces qui sont de taille nano-métrique et peuvent être inhalées (comme de la poussière intelligente).

Beaucoup de gens encouragent l’avancement du 5G pour plus de commodité et de vitesse. Les gens évaluent de façon stupide cette situation au sujet de la vie privée, de la sécurité et de la santé. 5G n’est pas seulement une mise à niveau de l’infrastructure sans fil ; c’est un saut géant vers l’installation d’un réseau de contrôle technologique total. L’agenda est de couvrir la Terre entière, y compris les zones rurales, avec la couverture électromagnétique 5G, de sorte que personne ne puisse y échapper.
...

PDF








     



La longueur de la chaîne de l’Anses et de l’ANFR - 13  décembre, 2017 - in Linky

Les promoteurs du Linky mettent en avant les études de l’ANFR et de l’Anses pour affirmer que leur dispositif est inoffensif. Mais une affaire récente pose la question de l’indépendance de ces agences.

"Les ondes et les champs électromagnétiques émis par le dispositif Linky sont parfaitement inoffensifs."

Ce n’est pas nous qui l’affirmons, mais Enedis, qui s’appuie en cela essentiellement sur deux agences : l’ANFR (agence nationale des fréquences) et l’Anses (agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail). Dès que la question leur est posée, les promoteurs du compteur communicant brandissent les études réalisées par l’une ou l’autre de ces structures. Mais une affaire récente, le "phonegate", pose sérieusement la question de l’indépendance de ces agences vis-à-vis de l’État et des grandes entreprises.

L’affaire en question nous concerne tous, ou presque : neuf téléphones sur dix mis sur le marché jusqu’en avril 2016 dépassaient allègrement les valeurs limites d’émission d’ondes électromagnétiques. C’est l’incroyable bilan d’études réalisées en catimini par l’ANFR. Encore plus surprenant : cette agence publique n’a pas soufflé mot de ce scandale au grand public. De même, l’Anses, à qui les données ont été transmises, n’en a laissé transpirer qu’une toute petite fraction dans l’un de ses rapports. L’affaire était donc à deux doigts de passer totalement inaperçue. Toute la ténacité d’un lanceur d’alerte a été nécessaire pour qu’elle fasse (un peu) parler d’elle dans les médias.
...

PDF













     



Santé au travail : "nous sommes face à une forme de crime organisé" - Affaires publiques - Par Caroline Castets, publié le 04/12/2012

Du cynisme des industriels à l’inaction des pouvoirs publics, Annie Thébaud-Mony, directrice de recherches au CNRS, dresse un état des lieux sans concession de la santé au travail…

Moyenâgeuse et cynique. C’est en ces termes qu’Annie Thébaud-Mony qualifie l’attitude de certains industriels vis-à-vis de la santé et de la sécurité des salariés. Attitude qui, selon elle, expliquerait que l’on déplore encore chaque jour en France deux morts par accidents du travail et plus de dix des suites d’une exposition à l’amiante.

Une situation archaïque que cette spécialiste des questions de sécurité au travail dénonce depuis près de 30 ans en parlant non pas de négligence mais d’une authentique forme de “crime organisé” de la part de certains dirigeants qui, depuis longtemps, ont appris à sous-traiter non seulement les risques qu’ils génèrent mais aussi les responsabilités qui les accompagnent.

Face à cette manifestation de “pur cynisme industriel” dont les pouvoirs publics n’ont jusqu’alors pas pris la mesure, Annie Thébaud-Mony entend opposer deux mesures : l’interdiction d’avoir recours à la sous-traitance sur tout site dangereux et l’introduction des notions de crime industriel et de désastre volontaire dans le droit pénal. Seuls moyens, selon elle, d’en finir avec une situation qui persiste à placer l’intérêt économique au-dessus de la préservation de la vie humaine.
...

PDF







     




Alerte générale, tous les indices annoncent un nouveau krach boursier - Economie - Pierre Rondeau, 11.12.2017

Il est peut-être temps de commencer à paniquer. Ou du moins, de changer de politique monétaire et vite. Explications.

Et si cela allait de nouveau arriver? Et si, après la crise des subprimes de 2008, les économies occidentales allaient de nouveau subir un terrible ralentissement du système? Et si le chômage allait de nouveau augmenter, la croissance chuter et la confiance s'écrouler?

C'est en tout cas la prédiction lancée par l'indice Shiller, outil analytique fondé par Robert Shiller, prix Nobel d'économie en 2013 et spécialiste d'économétrie financière. Cette donnée, construite au début des années 1990 pour répondre à une demande du secteur immobilier américain de prédire l'évolution du prix des actifs, confronte la valeur moyenne des cours boursiers avec les bénéfices totaux des entreprises cotées étalés sur 10 ans.
...

PDF







     




La finance verte abonde surtout l’éco-blanchiment - Enquête - 12 décembre 2017, Emilie Massemin (Reporterre)

Le sommet sur le climat de ce mardi 12 décembre doit introniser Paris comme capitale de la "finance verte". Celle-ci développe des dispositifs censés financer la transition énergétique. Problème : ils ne fonctionnent pas vraiment, constate Reporterre. Enquête.

Lutter contre les changements climatiques, d’accord, mais avec quel argent ?

C’est à cette épineuse question que le sommet du 12 décembre à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), organisé par l’Élysée avec le secrétariat général de l’Organisation des Nations unies (Onu) et la Banque mondiale, est censé apporter des réponses. Nom officiel : One planet summit (Sommet de la planète).

Premier enjeu : trouver de nouveaux financements pour honorer la promesse faite aux pays en développement de 100 milliards de dollars par an à partir de 2020. Mais aussi, réorienter les flux financiers mondiaux des activités fortement émettrices de gaz à effet de serre vers celles de la transition énergétique.
...

PDF











     




Les limites de la provocation permanente de la France Insoumise - Politique - Par Nicolas Domenach, le 08.12.2017

Le député France Insoumise, François Ruffin portait hier un maillot de foot dans l'hémicycle. Une attitude provocatrice qui lui a valu une amende. Etait-ce une bonne stratégie de communication politique?

Trop de "com" tue "la com" ! Le député France Insoumise François Ruffin, pourtant champion es-buzz vient d'en faire la preuve à ses dépens.

On n'a retenu que la sanction qui lui a été infligée -1.378 euros pour port de maillot de foot- alors qu'il avait prononcé une intervention forte, juste en l'honneur des bénévoles qui font vivre le sport et à la gloire du don de soi.

Pour appuyer son propos il avait arboré un maillot de foot, ce qui lui avait valu un rappel au bon ordre vestimentaire de cette Assemblée. Mais… récidive l'après midi, suspension de séance, sanction donc pour "provocation". On ne parlait plus alors que de lui, et non

"des Franck, Florence, Mohamed, Antoine qui font vivre tous nos clubs, loin de la loi du marché, avec pour seul but : donner envie à nos gamins".

Ainsi peut-on croire maîtriser la société du spectacle, et c'est elle qui vous dévore.
...

PDF


Il y a du vrai dans ce qu'écrit Domenach : à vouloir trop être vu, on finit par occulter le message (en fait, on laisse les autres occulter le message). Pour autant, s'il (Domenach) reconnaît que ce message était fort, comment peut-il récuser la tenue, hommage aux bénévoles, objets du discours ?

ou faut-il accepter que cette enceinte 'représentative' de la Nation, seules les catégories de sa population qui se retrouvent dans le costume-cravate y ont droit de citer autant que droit d'être ?

A force de vouloir critiquer les représentants de la France Insoumise, les "éditocrates" en finissent par totalement oublier leur raison d'être et de se battre. Triste et tellement convenu.







     




Le mouvement antinucléaire est trop vieux, il doit se réinventer  - Tribune - 11 décembre 2017, Gaspard d’Allens

Le mouvement antinucléaire français tourne en rond, vieillit, et finit par co-gérer le système, explique l’auteur de cette tribune. Qui appelle à réinventer les formes de cet engagement alors même que l’industrie nucléaire vacille.

❐ Gaspard d’Allens est coauteur de Bure, la bataille du nucléaire, au Seuil, co-édition Reporterre.

Le forum mondial antinucléaire qui se déroulait à Paris début novembre a donné lieu à un triste spectacle.

Si on peut évidemment saluer la présence d’internationaux et le courage de ceux qui continuent de lutter année après année, un constat amer s’impose. Nous sommes en train de devenir un club du troisième âge. Un spectre moribond qui se complait dans la contre-expertise et le discours technicien.

Une amicale de vieux combattants.
...

PDF









     




Reading Between the Lines of the USDA’s Bizarre Food Stamps Memo - Tom Philpott, December 7, 2017

The Trump administration hints at cuts to a program that helps keep one in four kids fed.

The Trump administration appears to be taking aim at a food aid program that helps keep one in four US children and millions of disabled people adequately fed.

The Supplemental Nutrition Assistance Program (SNAP), formerly known as the Food Stamp Program, has been in President Donald Trump’s crosshairs since May, when his administration released a budget proposal calling for a 25 percent spending cut.

In a press release on Tuesday, the US Department of Agriculture—which oversees federal food-aid programs—sent out some ominous signals about its plans for SNAP. The agency promised

“increased cooperation with states” to “promote self-sufficiency, integrity in the program, and better customer service.” The release repeatedly uses the phrase “flexibilities” to describe the coming changes, which it adds will be specified in coming weeks.
...

PDF












     



En Italie, les fous sont des citoyens comme les autres - #Société  #Santé - 10/12/2017, Daphnée Breytenbach et Audrey Chabal

Cafés autogérés faisant office de lieux de rencontre et de réinsertion sociale, pet therapy avec des animaux domestiques, inclusion dans des familles d’accueil bénévoles…

En Italie, le quotidien d’une personne atteinte de troubles psychiatriques ne ressemble en rien à celui d’un patient français. Tout ça grâce à une loi de 1978 qui a permis de fermer les asiles et d’inventer un modèle ouvert de prise en charge des patients.

Reportage à Turin, épicentre historique de cette approche avant-gardiste du traitement psychiatrique.

Valerio Camussa entre en trombe dans l’arrière-salle du café. Le sourire qui illumine son visage est la meilleure des excuses pour ce retard habituel. D’une voix forte, un peu saccadée, il nous interpelle joyeusement :

"Je parle très bien le français ! Vous venez de Paris ? C’est la plus belle ville du monde."

Valerio Camussa, guitariste schizophrène.

Son entrée en matière lui vaut quelques rires de l’assemblée italophone. Gianluca Conte, psychologue et éducateur, rappelle à l’ordre le sympathique cancre et l’invite à se mettre au travail. Car chaque mardi après-midi se tient la conférence de rédaction qui doit permettre d’établir le programme de l’émission de radio Pro Loco, hébergée sur RadioOhm, et diffusée en direct un mardi sur deux. À noter, toutefois, que les chroniqueurs de ce podcast ne sont pas tout à fait comme les autres... Ou plutôt si. Parce qu’en Italie, justement, les psychotiques, les schizophrènes et les bipolaires sont des gens comme les autres.
...

PDF










     




La dictature d'Enedis préfigure-t-elle encore plus de violences ? - 6 décembre 2017, par varanasi - Blog : Le blog de varanasi

Attitude troublante d'Enedis dans le nord- Aveyron: Avec ce régime, l'ENTREPRISE se croit-elle au dessus des LOIS ? Ou va-telle les promulguer ? Nous pouvons nous inquiéter ....

☞ Je reprends un communiqué d'une Association sans avoir eu le temps de lui demander son autorisation...
 
Attitude troublante d'Enedis dans le nord-Aveyron:
 
Communiqué
de l'association le Comité Causse Comtal
de l'association La Fédération des Grands Causses ;
du collectif de l'Aveyron d'information sur les compteurs communicants ;
 
Le 29 novembre, la famille de Nathalie vivant à Lacroix Barrez en Aveyron, a reçu une lettre d'Enedis lui apprenant que sa demande de raccordement pour sa nouvelle maison était suspendue par Enedis tant qu'elle persistait à refuser le compteur Linky :

"Nous vous informons que cette notification a pour effet de suspendre l'instruction de votre demande de raccordement et la réalisation des travaux associés" (lettre d'Enedis Rodez du 23/11/17).

Avec comme conséquence de mettre fin à leur fourniture d'électricité ?

Cette famille, comme tant d'autres, avait fait la démarche d'envoyer en recommandé une lettre à Enedis. Cette attitude d'Enedis face à une famille avec un enfant en bas-âge est inacceptable.
...

PDF











     




Le surendettement, un fléau social qui profite d’abord aux banques et aux organismes de crédit - Consommation - par Audrey Guiller, 7 décembre 2017

Personne n’est à l’abri du surendettement, qui survient parfois après un accident, une séparation, la perte d’un emploi. Mais qui est également favorisé par un système dans lequel les organismes prêteurs, loin de jouer le rôle d’un garde-fou, poussent des personnes à la sur-consommation. Au risque de les précipiter dans l’abîme. Malgré plusieurs lois d’encadrement, l’État rechigne pourtant à mettre un terme à ces pratiques, tout comme à investir réellement dans la prévention et l’accompagnement des victimes. Enquête.

"Avant, j’étais ingénieure technico-commerciale dans le privé", précise Juliette, 65 ans, qui a déposé son premier dossier de surendettement en 2001 1. "Je ne suis ni idiote, ni assistée. J’ai voulu changer de vie : partir effectuer des missions culturelles à l’étranger, avec une ONG. Pour cela, je suis devenue fonctionnaire et j’ai acheté un studio à Paris, pour pouvoir le mettre en location pendant mes absences."

Mais quelques mois plus tard, le plafond du studio s’effondre. Des prélèvements sur les murs révèlent un taux d’humidité de 90%. Rapidement, Juliette comprend qu’elle est victime d’une arnaque immobilière.

Mais six ans d’expertises judiciaires ne permettent pas de prouver la mauvaise foi du vendeur. Six ans pendant lesquels elle doit continuer à payer son crédit, les charges de co-propriété, ainsi que le loyer d’un appartement où elle a dû se reloger. Sans compter les frais de procédure. ...

PDF








     




Forces et limites de l’économie sociale et solidaire - La coopérative au secours de l’emploi ? - Décembre 2017, pages 1, 16 et 17, par Charles Mathieu

Pour éviter la fermeture de leur entreprise, des salariés choisissent de la reprendre sous un statut coopératif et de s’impliquer dans la direction. Un parcours non dépourvu d’embûches, comme le montre le récit de deux luttes emblématiques, à Carcassonne et à Gémenos.

"Je suis un ancien médecin du SAMU, vous pouvez sauver les blessés, vous ne pouvez pas sauver les morts" 1, diagnostiquait M. Renaud Muselier, l’ancien vice-président de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM).

Un an plus tôt, en septembre 2010, la multinationale Unilever, propriétaire des thés Éléphant, avait annoncé la délocalisation en Pologne de l’usine Fralib de Gémenos, une zone franche à l’est de Marseille. L’établissement, parfaitement rentable, traite alors trois mille tonnes de thé et d’infusions par an, soit une production d’un milliard et demi de sachets. Les pouvoirs publics ne comptent guère se démener pour aider les 182 emplois menacés.

"La fermeture n’était pas économiquement justifiée. On avait fait les calculs : ces années-là, on travaillait en moyenne huit mois sur douze uniquement pour servir l’actionnaire", observe M. Gérard Cazorla, l’ancien délégué de la Confédération générale du travail (CGT) et secrétaire du comité d’entreprise.

À quelques centaines de kilomètres de là, l’usine Pilpa de Carcassonne gagne aussi de l’argent quand R & R Ice Cream décide, en juillet 2012, de fermer le site ; 124 salariés risquent de se retrouver sur le carreau. Un coup dur pour cette ville de 47 000 habitants dont le taux de chômage dépasse 12 %. Le groupe anglo-saxon avait racheté cette fabrique de glaces à la coopérative de produits laitiers 3A quelques mois auparavant. ...

PDF








     




Le réseau électrique français peut-il être piraté ? - 08.12.2017 - Par Martin Untersinger

La France a été épargnée jusqu’ici, mais deux attaques en Ukraine ont prouvé que la possibilité existait. Les opérateurs se préparent.

Il est exactement minuit, le 16 décembre 2016. A quelques kilomètres au nord de Kiev, les transformateurs de la station de transmission d’électricité de l’entreprise Ukrenergo, chargés d’envoyer 200 mégawatts de courant vers la capitale ukrainienne, s’arrêtent brusquement. Dans le froid mordant, des techniciens sont dépêchés sur place pour faire repartir l’usine.

Quelques semaines et une enquête plus tard, Ukrenergo annonce avoir été victime d’une attaque informatique.

C’est une désagréable impression de déjà-vu : pour la deuxième fois en un an, des foyers ukrainiens sont plongés dans le noir, en plein hiver, par des pirates. En 2015, juste avant Noël, 225 000 foyers de l’est du pays avaient été privés de courant.

Par deux fois, la réalité est venue confirmer qu’une attaque informatique soigneusement préparée pouvait faire tomber un réseau électrique : un scénario que seuls évoquaient jusqu’ici les Cassandres et les films de science-fiction.

En France et dans le reste du monde occidental, autorités et experts ont étudié de près ces deux attaques. Pourraient-elles survenir ailleurs qu’en Ukraine ?

Le réseau électrique français est-il vulnérable à ce type d’attaque ?
...

PDF







     





In Just 4 Hours, Google’s AI Mastered All The Chess Knowledge in History - Artificial Intelligence - by Science Alert, on December 7, 2017 - Peter Dockrill - Creative Commons

Chess isn’t an easy game, by human standards. But for an artificial intelligence powered by a formidable, almost alien mindset, the trivial diversion can be mastered in a few spare hours.

In a new paper, Google researchers detail how their latest AI evolution, AlphaZero, developed “superhuman performance” in chess, taking just four hours to learn the rules before obliterating the world champion chess program, Stockfish.

In other words, all of humanity’s chess knowledge – and beyond – was absorbed and surpassed by an AI in about as long as it takes to drive from New York City to Washington, DC.

After being programmed with only the rules of chess (no strategies), in just four hours AlphaZero had mastered the game to the extent it was able to best the highest-rated chess-playing program Stockfish.

PDF






     




Entre instrumentalisation et sabotage - Télévision publique, la mal-aimée du pouvoir - Avril 2012, pages 22 et 23, Mardi 5 décembre 2017, par Marc Endeweld

❐ "L’audiovisuel public, c’est une honte pour nos concitoyens, c’est une honte en termes de gouvernance", a fustigé devant des députés le président Emmanuel Macron, lundi 4 décembre. Son gouvernement doit présenter un plan de réforme en 2018, après avoir imposé 80 millions d’économies au secteur (sur 3,9 milliards) dans le projet de loi des finances. "À chaque époque, en fonction des rapports de forces politiques et économiques, le pouvoir exécutif tente d’influer sur l’audiovisuel", expliquait en 2012 Marc Endeweld, auteur d’une enquête sur France Télévisions.

Souvent évoquée lors des campagnes présidentielles françaises, la question de l’audiovisuel public est cette fois passée au second plan. Le groupe France Télévisions reste sous la coupe de hauts fonctionnaires peu soucieux de son développement, alors que la révolution numérique oblige à tout repenser.

Le président Nicolas Sarkozy aura décidément montré une appétence particulière à l’égard des médias. Ainsi, le 29 janvier dernier, il convoquait pas moins de six chaînes nationales (TF1, France 2, i-Télé, BFM TV, LCI, LCP) et deux chaînes internationales (France 24 et TV5 Monde) pour retransmettre son entretien avec quatre journalistes. En privé, si l’on en croit L’Express 1, il s’agacerait à l’idée que l’on suggère qu’il continue à peser sur les décisions des présidents de France Télévisions ou de Radio France. Pas au point, toutefois, d’abroger la loi qu’il a lui-même fait voter en 2008, et qui permet au chef de l’Etat de nommer par décret les responsables de l’audiovisuel public : l’idée de faire désigner les heureux élus par des députés de la majorité et de l’opposition, un temps évoquée, a vite été abandonnée. ...

PDF





     




Why the UN is investigating extreme poverty … in America, the world's richest nation - Ed Pilkington in New York, @edpilkington, Friday 1, December 2017

At the heart of Philip Alston’s special mission will be one question: can Americans enjoy fundamental human rights if they’re unable to meet basic living standards?

The United Nations monitor on extreme poverty and human rights has embarked on a coast-to-coast tour of the US to hold the world’s richest nation – and its president – to account for the hardships endured by America’s most vulnerable citizens.

The tour, which kicked off on Friday morning, will make stops in four states as well as Washington DC and the US territory of Puerto Rico. It will focus on several of the social and economic barriers that render the American dream merely a pipe dream to millions – from homelessness in California to racial discrimination in the Deep South, cumulative neglect in Puerto Rico and the decline of industrial jobs in West Virginia.

With 41 million Americans officially in poverty according to the US Census Bureau (other estimates put that figure much higher), one aim of the UN mission will be to demonstrate that no country, however wealthy, is immune from human suffering induced by growing inequality. Nor is any nation, however powerful, beyond the reach of human rights law – a message that the US government and Donald Trump might find hard to stomach given their tendency to regard internal affairs as sacrosanct.
...

PDF








     



Éric Guéret : "Le nucléaire n’a pas été conçu pour résister à des attentats" - Entretien - 5 décembre 2017, entretien avec Éric Guéret, propos recueillis par Moran Kerinec

Les centrales nucléaires françaises sont très vulnérables aux attaques terroristes. C’est la conclusion du documentariste Éric Guéret, auteur, avec Laure Noualhat, de "Sécurité nucléaire : le grand mensonge", diffusé mardi 5 décembre sur Arte. Reporterre l’a rencontré.

Ce n’est pas la première fois qu’Éric Guéret plonge dans la soupe nucléaire. Le documentariste avait déjà fait ses armes en 2005 avec Opération plutonium et remis le couvert en 2009 pour Déchets, le cauchemar du nucléaire. Si, à l’époque, le réalisateur avait déjà en tête le problème de la sécurité nucléaire, le contexte terroriste international l’a convaincu de s’emparer du sujet une troisième fois pour lever le voile, avec Laure Noualhat, sur les fragilités des systèmes de défense du nucléaire civil français. Deux années d’enquête ont été nécessaires pour réaliser Sécurité nucléaire : le grand mensonge (diffusé ce mardi 5 décembre sur Arte) afin de savoir si, caché derrière le secret-défense, les États et l’industrie nucléaire peuvent garantir la sécurité des citoyens. Pour répondre, le film conduit ses spectateurs au cœur des opérations d’occupation et de surveillance de Greenpeace France et à la rencontre des experts internationaux de la sécurité de l’atome. Il démontre qu’un petit groupe organisé peut mettre en péril la sécurité de milliers de personnes. Et soulève le criant problème des piscines de stockage des combustibles usés.

PDF






     




L’armée américaine et Bill Gates investissent dans la manipulation génétique à grande échelle - par Sophie Chapelle, 6 décembre 2017 - Biotechnologies

Vous avez apprécié les OGM ? Vous allez adorer le "forçage génétique". Une agence militaire états-unienne, l’Agence pour les projets de recherche avancée de la défense (Defense Advanced Research Projects Agency, Darpa), aurait investi 100 millions de dollars dans cette technique. Le "forçage génétique" vise à modifier génétiquement un gène et à faire en sorte que ce trait nouveau se transmette ensuite le plus rapidement possible à toute une espèce animale ou végétale, dans le but, par exemple, de limiter sa capacité de reproduction ou de la rendre plus vulnérable à une maladie ou à un produit chimique.

Pour le moment, les recherches connues se concentrent sur la lutte anti-parasitaire et l’éradication, notamment des moustiques vecteurs du paludisme, de Zika, ou de la dengue, et de populations de rongeurs jugés nuisibles.

Avec quels effets ?

Certains experts des Nations-Unies s’inquiètent de conséquences imprévues et d’"effets irréversibles dans l’environnement". ...

PDF






     





Face aux agents de nettoyage en grève, la SNCF envoie la police - Luttes sociales - par Nolwenn Weiler, 5 décembre 2017

"Nous sommes les petites mains qui nettoyons les gares, les escaliers au petit matin, dans la chaleur ou dans le froid, avant que vous sortiez de chez vous pour aller travailler. Pour la plupart d’entre nous, cela fait des années que nous sommes là."

Depuis le 2 novembre, la quasi-totalité des 107 agents de nettoyage oeuvrant dans les gares au nord de la région parisienne (RER B et D et des lignes du Transilien H et K) ont cessé le travail. Soit 33 jours de grève, pour faire pression sur leur nouvel employeur, la société H. Reinier, filiale du groupe Onet, qui a remporté l’appel d’offres de la SNCF pour le nettoyage des 75 gares concernées. Auparavant, les agents travaillaient pour la société SMP dont les contrats ont été transférés au nouveau prestataire le 1er novembre.

Soutenus par la CFDT, FO et Sud Rail, les salariés, tous payés au Smic, aimeraient bénéficier de la convention manutention ferroviaire plus avantageuse, selon eux, que la convention collective nationale des entreprises de propreté. Ils réclament par ailleurs que leur panier repas passe de 1,90 euros par jour à 4 euros, demandent que les CDD soient transformés en CDI et souhaitent que la clause de mobilité soit supprimée. Selon les salariés, cette clause de mobilité pourrait les forcer à changer de gare au dernier moment, sans que les dizaines de kilomètres supplémentaires à parcourir pour rejoindre leur nouveau lieu de travail ne soient pris en compte.
...

PDF











     



Le système d’influence des laboratoires pharmaceutiques  - 18 avril 2015 - Par FORMINDEP - Blog : Le blog du Formindep

Le scandale du Mediator est apparu pour beaucoup comme un accident, conséquence de dysfonctionnements propres au laboratoire Servier, qui ne sauraient concerner une industrie pharmaceutique qui demeurerait dans son ensemble soucieuse de la santé publique. En outre, la loi Bertrand votée en réaction n’a-t-elle pas institué la transparence des liens d’intérêts et l’objectivité des experts, garantes de décisions conformes à l’intérêt général ?

L’actualité nous rappelle que l’arbre Servier cachait la forêt : discours politiques sur la nécessaire dérégulation du marché du médicament, révélations de Mediapart (1, 2) sur la collusion des membres des agences sanitaires et des firmes pharmaceutiques, milliards engloutis dans la promotion des médicaments auprès des professionnels de santé dont des centaines de millions en avantages directs. Le rapprochement de ces éléments confirme un système organisé et cohérent, prenant en compte toutes les étapes de la vie du médicament et permettant d’assurer avec un risque minimal un profit maximal aux firmes pharmaceutiques.
...

PDF






     



Santé et environnement : le défi du siècle (sauf pour la Cour des comptes) - Chronique - 05/12/2017, Eloi Laurent, Economiste, professeur à Sciences Po et à l'université de Stanford

Sur les 287 pages d’un Rapport de la Cour des comptes qui ne contient pas moins de 17 recommandations précises et prétend éclairer les citoyens et les pouvoirs publics sur "l’avenir de l’assurance maladie", les enjeux liés à l’environnement font l’objet d’exactement trois lignes consacrées au coût monétaire de la pollution de l’air.

C’est peu de dire que les magistrats de la rue Cambon sont passés à côté de leur sujet. Il est tout simplement invraisemblable d’envisager en 2017 l’avenir de la santé humaine, et des systèmes d’assurance afférents, sans qu’une seule fois les mots "changement climatique" ne soient écrits noir sur blanc.

L’écologie c’est la santé

Au XXIe siècle, les dépenses de santé obéissent à une logique semblable à celle de la consommation d’énergie : les dépenses de l’avenir sont celles que l’on ne fera pas. La prise en compte des enjeux écologiques dans la protection sociale consiste donc à révéler le coût social visible et caché des crises environnementales, comme le changement climatique, pour le mutualiser et finalement le réduire. C’était un des arguments majeurs mis en avant par l’Administration Obama pour justifier son Clean Power Plan de 2014 (dont les évaluations sanitaires par l’EPA (Environmental Protection Agency) n’ont pas encore été effacées d’Internet par les sbires de l’Administration Trump).
...

PDF





     



JURISPRUDENCE SUR LES COMPTEURS BARRICADES - Avis & Témoignages, COMMENT LE REFUSER, Compteurs barricadés, Infractions, Harcèlement, exactions d'Enedis, LOIS - 5 décembre 2017 - par stoplinky76320,

Jugement du 20 juin 2017
 

https://stoplinky76320.wordpress.com/2017/04/16/violence-denedis-un-service-ex-public-qui-sattaque-aux-citoyens/

https://stoplinky76320.wordpress.com/2017/11/04/compteurs-barricades/


Procès à La Rochelle du pompier molesté par les poseurs de Linky : 

Il sera désormais indispensable, à chaque fois qu’Enedis vous lancera toutes sortes de menaces concernant votre compteur barricadé, de vous référer dans vos courriers ou échanges divers, à ce JUGEMENT qui indique clairement :

1 – Ce que vous avez apposé sur votre coffret est VOTRE PROPRIETE ! Ils ne pourront donc, au risque de se voir assigné en justice, ni retirer les documents, ni détériorer les protections que vous y aurez installées ;

2 – Vous n’aurez pas à payer de relève à pied ! Il incombe à Enedis ou à votre fournisseur de vous indiquer le jour de la relève : et si vous n’êtes pas présent (travail – obligations, etc) vous poserez un papier avec le relevé de votre INDEX : comme le font tous les citoyens ayant leur compteur à l’intérieur et absents de leur domicile ! AUCUNE DISCRIMINATION NE DOIT ËTRE INFLIGEE AUX CITOYENS CONCERNANT LA FOURNITURE D’ELECTRICITE.
...

PDF









     



Emissions des téléphones mobiles : le lanceur d'alerte Marc Arazi porte plainte contre l'ANFR - Risques - 04 décembre 2017, Albane Canto

Marc Arazi a décidé de déposer une plainte au tribunal, ses demandes de publications des données d'émissions (DAS) des téléphones portables restant vaines.

Nouvelle étape dans le Phonegate, ce combat de Marc Arazi pour connaître les émissions réelles des téléphones portables : le lanceur d'alerte a déposé un recours le vendredi 1er décembre au tribunal administratif de Melun pour demander la publication des mesures effectuées par l'Agence nationale des fréquences (ANFR).

"C'est un enjeu de santé publique : 60 millions de Français ont un téléphone portable avec un niveau de radiation supérieur à ce qui est acceptable pour leur santé."
 
Pour Marc Arazi, l'histoire commence avec la publication par l'Anses, en juin 2016, d'un rapport "Exposition aux radiofréquences et santé des enfants", basé sur les mesures au contact du corps effectuées par l'ANFR sur des appareils prélevés en 2015. ...

PDF











     



Un statut encouragé par le patronat et le gouvernement - Micro-entreprise, une machine à fabriquer des pauvres - Décembre 2017, pages 18 et 19, par Jean-Philippe Martin, journaliste.

Quand, en 2008, est créé le statut d’auto-entrepreneur, les reportages enthousiastes fleurissent un peu partout. Neuf ans plus tard, les forçats du vélo font grève pour être payés correctement, les chauffeurs Uber sont en procès avec la plate-forme, les "indépendants" se mobilisent. En moyenne, les micro-entrepreneurs gagnent… 410 euros par mois, moins que le revenu de solidarité active (RSA).

Sumedh Rajendran. – "Invisible Half" (La Part invisible), 2009 - www.sumedhrajendran.com
 
Au cœur de l’été 2017, le 11 août, en début de soirée, de gros sacs isothermes vert et gris s’entassent au pied de la statue de la République à Paris.

À côté de leur barricade improvisée, plusieurs dizaines de livreurs de repas à vélo, travaillant en tant qu’auto-entrepreneurs sous les couleurs de la multinationale britannique Deliveroo, s’accoudent à leurs guidons.

Juridiquement parlant, comme ils sont travailleurs indépendants et non salariés, ils ne sont pas en grève : ils sont "déconnectés". ...

PDF






     



Un Français sur quatre fait du bénévolat - Société - Par Le figaro.fr, publié le 05/12/2017

INFOGRAPHIES - Actifs ou retraités, qui sont les 13 millions de personnes qui donnent de leur temps gratuitement, en France, pour une association ?

En France, 13 millions de personnes sont bénévoles. Cela représente 25% des Français, selon une étude de l'Ifop pour Recherches et Solidarités1. Missions longue durée ou ponctuelles, à distance ou sur les réseaux sociaux... Leurs occupations sont variées. Découvrez le profil des bénévoles, à l'occasion de la journée mondiale du bénévolat.

PDF

  L'enquête de Recherche & Solidarité en PDF






     



Berger, un métier ancestral et utile menacé par une grande précarité - Montagnes - par Elsa Hellemans, 4 décembre 2017

Entre juin et septembre, ils sont un petit millier d’hommes et de femmes à garder d’immenses troupeaux de moutons dans les Alpes, les Pyrénées ou encore le Massif Central. Un métier de berger de plus en plus utile pour assurer la protection des troupeaux, alors que les syndicats agricoles pestent contre le loup ou l’ours. Seuls, en couple ou en famille, les bergers transhumants s’isolent du reste du monde, dans des conditions difficiles. Déjà menacé par l’agriculture industrielle, leur métier est désormais rongé par la précarité, quand ce n’est pas par le harcèlement moral ou sexuel. Mais quelques voix s’élèvent des alpages pour briser les tabous, et défendre des droits fragilisés.

"Nous ne connaissons même pas le nombre exact de bergers ovins en France", constate Guillaume Lebaudy, ethnologue spécialisé en pastoralisme.

Le recensement des bergers est en effet laborieux.

La plupart des gardiens transhumants changent de département à chaque estive, et les effectifs ne sont pas centralisés.

Ils sont également très mal protégés par les conventions collectives agricoles, difficiles à faire appliquer ou à modifier. ...

PDF






     




Rajagopal : "Pourquoi ne comprenez-vous que la justice est plus importante que le profit et la croissance ?" - Entretien - 2 décembre 2017, Entretien avec Rajagopal P.V. - Propos recueillis par Hervé Kempf

Rajagopal est un leader non-violent indien. Il a organisé plusieurs marches de petits paysans, et prépare une grande marche de New Delhi à Genève pour 2019, dans l’espoir d’unir les voix et les luttes du monde entier. Entretien.

❐ Rajagopal P.V. est un leader indien des paysans sans terre. Il a organisé plusieurs marches non-violentes pour faire reconnaître leurs droits. La dernière, "Jan Satyagraha" en 2012, avait réuni 100.000 manifestants et obtenu des concessions de la part du gouvernement. Il est à Paris le 2 décembre, et parlera à 16 h à la Mairie du IIe arrondissement.

Reporterre – Que voulez-vous faire avec la marche de New Delhi à Genève ?

▶︎ Rajagopal – Cette marche se déroulera en 2019 et 2020. Le 150e centenaire de la naissance de Mahatma Gandhi sera célébré en 2019 : ce sera une bonne opportunité pour soulever les mêmes problèmes qui avaient fait se lever le Mahatma Gandhi et lutter durant sa vie. Le modèle économique d’aujourd’hui nous conduit très vite dans la mauvaise direction. Certains en profitent, mais des millions en souffrent, les gens sont forcés de migrer, les bidonvilles grandissent sans cesse, en Inde, au Kenya, au Brésil, partout. C’est une tendance mondiale : 1 % de la population contrôle 52 % de la richesse. Ces 1 % ne créent pas seulement le changement climatique, mais aussi une énorme pauvreté pour des millions de personnes. ...

PDF








     



Les secrets de Linky - Ce qu’on apprend en infiltrant une réunion de la Métro - dimanche 5 juin 2016 - par Pièces et main d’œuvre

Connaissez-vous le maillage IRIS du territoire ? Connaissez-vous l’European Power Exchange ? Connaissez-vous le résultat risible de GreenLys l’expérimentation grenobloise de compteur "intelligent" ?

On sait qu’aujourd’hui la politique est un métier, et citoyen, une occupation à plein temps (quoique bénévole), exigeant des connaissances pointues et une invincible endurance. La plupart de ceux qui s’opposent au déploiement du compteur "intelligent" Linky en font l’expérience. Comme l’ont fait avant eux, ou en même temps, tous ceux qui s’opposent aux innombrables nuisances du capitalisme technologique (incinérateurs, poubelles nucléaires, Center Parcs, cultures transgéniques, etc).

Prenez cette réunion à huis-clos de la Métro de Grenoble (Communauté d’agglomération).

Nous n’étions pas censés y assister.

Cela se passait "en interne", sur inscription, à l’abri d’un bloc administratif. Seuls les élus et des représentants de quelques associations domestiquées y étaient conviés. Le but de la réunion était de les fortifier face à la fronde d’une partie de la population en leur fournissant des "éléments de langage" afin de faciliter l’acceptation du compteur Linky.

Pour apprendre ce que nous avons appris et vous faire ce compte-rendu, il fallait donc :

1) Etre au courant de cette réunion grâce à LinkyLeaks,

2) Se rendre disponibles au jour et à l’heure dits,

3) Rentrer sans accroc dans le bâtiment et dans la salle de réunion,

4) Maîtriser la novlangue technocratique des "intervenants", ainsi que leur jargon spécialisé, suivant leurs domaines respectifs,

5) Noter, filmer, enregistrer, analyser,

6) Faire des recherches supplémentaires et – ô combien – fructueuses,

7) Rédiger ce compte-rendu et vous l’adresser.
...

PDF







     




Le suspect idéal des élites occidentales - Ingérence russe, de l’obsession à la paranoïa - Décembre 2017, pages 12 et 13, par Aaron Maté

Une intervention de Moscou a-t-elle pu altérer l’issue de la dernière élection présidentielle américaine ? L’hypothèse, qui obsède la presse, est traitée avec autant de passion qu’une guerre ; des commissions parlementaires enquêtent. Et, du Brexit au référendum catalan, chaque scrutin majeur comporte dorénavant sa déclinaison d’un piratage ou d’une subversion russe. Les preuves, elles, se font attendre.
 
Depuis l’élection présidentielle, pas un jour ne s’écoule sans que la question de l’ingérence prêtée à Moscou dans les affaires intérieures américaines et de la collusion entre l’entourage de M. Donald Trump et celui de M. Vladimir Poutine n’agite la classe politique et les grands médias. Aux États-Unis et ailleurs. Les responsables du renseignement américain soutiennent que le gouvernement russe aurait piraté des courriels et manipulé les réseaux sociaux dans le but de favoriser l’élection de M. Trump. Le rapport du directeur du renseignement national (DNI) de janvier 2017, abondamment cité, contient certes des "formules-chocs et l’évaluation la plus détaillée du dossier d’accusation", mais il ne fournit pas la "moindre preuve", ainsi que le souligne le mensuel The Atlantic (janvier 2017), pourtant bien en vue dans le camp anti-russe. Tout aussi militant sur ce terrain, le New York Times (6 janvier 2017) s’étonne de l’"absence d’éléments susceptibles d’étayer les griefs des agences de renseignement". Et il note que le message lancé par ces dernières "se résume à : “Faites-nous confiance”". Un constat que rien n’est venu démentir pour le moment. ...

    PDF






















     




COMPTEUR LINKY : NICOLAS HULOT SE RENIE, MAIS ÇA N’EFFACE NI LES DANGERS NI LES MÉCONTENTEMENTS  - COMPTEUR LINKY - 04 Décembre 2017, Ghislaine Bourland, Ancienne élue locale

Monsieur Hulot, tout n’est pas aussi merveilleux qu’il y paraît dans le monde d’Enedis (ex-ERDF) !

Le feuilleton Linky, dont nous avions relaté un épisode, est loin d’être terminé. Nouvelle péripétie : l’intervention, en forme de revirement, de Nicolas Hulot.

Monsieur Hulot, tout n’est pas aussi merveilleux qu’il y paraît dans le monde d’Enedis (ex-ERDF) ! Votre charge de ministre de la Transition écologique et solidaire vous oblige à un positionnement bienveillant envers le compteur Linky. Nous pouvons le comprendre sans pour autant l’accepter. Comme vous l’avez indiqué au micro de la matinale de France Inter, ce samedi 2 décembre, cela n’a pas toujours été le cas :

"J’ai fait partie, comme chaque citoyen, de ceux qui s’interrogeaient sur le côté un peu intrusif, sur les éventuels effets du compteur. J’ai été rassuré, je vous le dis. Pendant un temps, je me suis même opposé à ce qu’on installe chez moi un compteur Linky. Je me suis fait une religion et je pense très sincèrement qu’il n’y a aucun danger, je fais confiance, là, pour le coup, à mon agence."

Véritablement aucun danger, Monsieur le Ministre ?

PDF








     




Le vrai prix des énergies renouvelables - 16/11/2017 - Tribunes de Ludovic Deblois

Chères ou pas chères ? Efficaces ou pas ? Il y a mille manières de juger l’évolution des énergies renouvelables. Mais quand on intègre l’ensemble des facteurs sociaux et environnementaux, on comprend que le prix à payer à court terme vaut largement le coût de l’inaction et du scepticisme.

Le 13 septembre 2017, le parc éolien terrestre français a permis de couvrir 25 % des besoins instantanés en électricité de l’Hexagone. Le 20 avril 2017, le parc solaire photovoltaïque a atteint, pour sa part, un taux de couverture de 13,3 %. Ces chiffres spectaculaires, fourni par RTE, témoignent de ce que nos sources d’Energies Renouvelables (EnR) peuvent faire en période de pointe.

Ils ne reflètent en aucun cas la couverture moyenne de nos besoins par les EnR. Mais ils permettent de construire une vision de long terme des EnR.

Ce résultat symbolise toutefois dix années de développement intensif des filières EnR en France. Et cette performance n’aurait jamais été possible si quelques visionnaires n’avaient défendu une approche originale de ce qu’est le prix de l’énergie, ou plutôt de ce que devrait être le juste prix de l’énergie.

PDF





     



Obstacles sur les énergies marines renouvelables - Politique - Par Sciences et Avenir avec AFP - le 27.11.2017

L'avenir des Energies marines renouvelables en France demeure incertain, dix ans après le début de l'affichage politique en leur faveur.

"La France a du retard c'est évident. Le risque existe de passer à côté d'une belle opportunité. Il faut absolument faire sauter les obstacles réglementaires qui ont été mis successivement par une technostructure d'Etat qui est très réticente en France aux énergies renouvelables et voit aujourd'hui les Energies marines renouvelables (EMR) fortement concurrencer le nucléaire", a estimé François de Rugy, président de l'Assemblée nationale, ex-EELV aujourd'hui LREM, interrogé mercredi 22 novembre 2017 par l'AFP en marge des assises de l'économie de la mer au Havre.

"Mille kilomètres de côtes et pas une éolienne (posée) au large de la France, c'est lamentable. Le prix de ce retard est considérable : on se retrouve avec des responsables politiques qui disent 'on continue le nucléaire car les EMR n'ont pas pris le relais à temps'", a renchéri le député LFI Jean-Luc Mélenchon, interrogé également au Havre, persuadé toutefois qu'une "prise de conscience" a eu lieu et que la France peut rattraper ce retard "en quelques années".

Reste que l'horizon s'est assombri ces derniers mois. Le parc éolien de Dieppe/Le Tréport semble sur la sellette, après un avis négatif en octobre du parc marin des estuaires picards.

PDF






zones de sécurité d'une centrale nucléaire (doc. EDF) avec, en bleu, la position atteinte par les activistes de Greenpeace







     



Un accident inédit révèle de graves dysfonctionnements en matière de sûreté nucléaire en France - Nucléaire - par Nolwenn Weiler, 1er décembre 2017 - En mars 2016, lors d’une opération de remplacement, un générateur de vapeur de 465 tonnes chute en plein cœur de la centrale nucléaire de Paluel, en Normandie. Un accident grave et inédit, qui par miracle ne cause ni blessé grave ni contamination radioactive. Depuis, des experts ont enquêté sur les causes de l’accident. Consulté par Bastamag, leur rapport, dont les conclusions seront résumées aux salariés ce 1er décembre, révèle des dysfonctionnements majeurs dans la préparation et la surveillance du chantier, en grande partie liés au recours massif à la sous-traitance. Des failles inquiétantes, alors que les chantiers de rénovation des centrales vont se multiplier.

Le 31 mars 2016, aux alentours de 13 heures, un vacarme assourdissant retentit à l’intérieur de la tranche 2 de la centrale nucléaire de Paluel, située en Normandie, entre Dieppe et Le Havre.

"Nous n’avions jamais entendu ça", rapportent des salariés présents ce jour là. "On a senti une forte secousse. C’était impressionnant."

Après quelques instants de confusion, ils finissent par comprendre que le générateur de vapeur, qui est en train d’être retiré du bâtiment réacteur et remplacé par un neuf, vient de s’effondrer. Ce cylindre en acier de 22 mètres – l’équivalent de deux autobus alignés – pèse 465 tonnes. ...

PDF










     




L’éolien signe la fracture entre deux visions de l’écologie - Enquête - 27 novembre 2017, Grégoire Souchay (Reporterre) - Emblème de la transition énergétique ou avatar vert du capitalisme ? L’énergie éolienne divise les écologistes. Reporterre a mené une grande enquête, en cinq volets, pour examiner en détail les questions soulevées par le développement de cette industrie et les enjeux qui l’accompagnent.

Elles sont là, partout autour de nous. Dans les rues et dans les campagnes. Chez les grands énergéticiens, Total, EDF, Engie, mais aussi dans des pubs pour des assurances, pour des produits de la ferme, même en photo dans les toilettes d’un TGV. Qui ? Les éoliennes, bien sûr. Elles sont désormais un élément constitutif de l’imaginaire collectif contemporain. En quelques dizaines d’années, ces machines produisant de l’électricité par la force du vent sont devenues le symbole par excellence de notre siècle, associées aux discours sur le "développement durable" ou "la transition énergétique".

Et de fait, c’est bien la technologie renouvelable qui se développe le plus aujourd’hui en France. Si l’hydraulique est encore le premier poste d’énergie "propre", les équipements sont vieillissants et l’époque des grands barrages est désormais révolue. Place donc au solaire, mais surtout aux éoliennes. On les retrouve sur les crêtes du sud du Massif central, dans les grandes plaines du Centre, du Nord et de la Champagne, des monts du Morvan aux littoraux occitans, et bientôt demain en mer au large de la Bretagne et de la Normandie voire de la côte catalane.

PDF



Les éoliennes : pourquoi si hautes ? comment ça marche ? combien sont-elles ? - Enquête - 28 novembre 2017, Grégoire Souchay (Reporterre) -

Vitesse du vent, puissance installée, stockage de l’énergie produite… les questions techniques liées aux éoliennes sont nombreuses. Reporterre se plonge dans la mécanique et le vent pour tout vous expliquer.

❐ Cet article est le deuxième d’une série en cinq volets. Il suit "L’éolien signe la fracture entre deux visions de l’écologie".


Comment fonctionne une éolienne ?

Au commencement était le Soleil. Sous l’effet de sa chaleur, des molécules d’air se déplacent, avec des vitesses variables, des zones de pressions élevées vers des zones de pressions plus faibles. Ainsi naît le vent. Sur son passage, on dispose une turbine de trois pales, profilées comme des ailes d’avion. L’air est accéléré d’un côté et freiné de l’autre, ce qui leur confère une force de portance. Les pales se mettent à tourner, et la puissance du vent est transformée en puissance mécanique. La turbine est reliée à une génératrice électrique qui transforme l’énergie de cette rotation en électricité. Voilà pour le principe.

PDF



L’économie de l’éolien, de plus en plus concentrée, n’est pas alternative - Enquête - 29 novembre 2017, Grégoire Souchay (Reporterre) - Le secteur de l’énergie éolienne concerne de multiples acteurs aux rôles bien spécifiques, du "turbinier" à l’exploitant en passant par le développeur et l’"agrégateur". Avec la dérégulation du marché de l’énergie, le secteur n’échappe pas non plus à la concentration et à la financiarisation.

❐ Cet article est le troisième d’une série en cinq volets.

➤ volet 1 : "L’éolien signe la fracture entre deux visions de l’écologie"

➤ volet 2 : "Les éoliennes : pourquoi si hautes ? comment ça marche ? combien sont-elles ?".

Il n’était peut-être pas nécessaire de commencer par l’atelier spécifique sur les "bridages acoustiques" et la différence entre les "balourds aérodynamiques et massiques". Et pourtant, c’est bien de cela dont on parlait, ces 19 et 20 septembre, à Paris, pour cette 8e édition du colloque national éolien dédié aux "solutions concrètes pour la France de demain". Un rendez-vous organisé par l’association France énergie éolienne, qui regroupe 90 % des acteurs de l’éolien en France.

Comprenez : des entreprises de la filière venues du monde entier, et qui investissent et travaillent sur le territoire français.

Bienvenue dans un monde où tout est bleu, comme le ciel, et blanc, comme les machines. Un rendez-vous au croisement entre le monde des ingénieurs, des techniciens et des commerciaux. Ici, comme dans beaucoup d’autres sphères, on croise essentiellement des hommes blancs en costume, plutôt jeunes. La plupart ne travaillent dans le domaine que depuis moins de cinq ans :

"La filière est encore jeune", m’explique-t-on. ...

PDF


Quel est l’impact des éoliennes sur l’environnement ? Le vrai, le faux - Enquête - 30 novembre 2017, Grégoire Souchay (Reporterre)

Énergie renouvelable, l’éolien a, comme toute énergie, un impact sur l’environnement. Mortalité des oiseaux et des chauves-souris, besoin en matières premières, infrasons, bruit,... Reporterre fait le point sur ce qui pose problème ou pas.

❐ Cet article est le quatrième d’une série en cinq volets.

volet 1 : "L’éolien signe la fracture entre deux visions de l’écologie";

volet 2 : "Les éoliennes : pourquoi si hautes ? comment ça marche ? combien sont-elles ?" ;

volet 3 : "L’économie de l’éolien, de plus en plus concentrée, n’est pas alternative".

Les éoliennes sont-elles mauvaises pour la planète ? C’est un point de désaccord fondamental entre les partisans et les opposants au développement de cette énergie. Le nœud de la discussion ? L’éolien, industrie moderne et récente, s’accompagne d’un cortège d’impacts environnementaux, sur les paysages, le bruit, l’impact pour les oiseaux, etc. Résultat : on n’a jamais aussi bien su quels étaient les impacts d’une source d’énergie, alors qu’il est impossible de quantifier les nuisances des centrales à charbon sur les chauves-souris ou celles de l’industrie nucléaire sur les populations d’oiseaux. Les éoliennes ont cet avantage que la chaîne de causalité entre la machine et ses effets est simple à établir. Revue de détail des questions essentielles.

PDF



Les paysages de l’éolien : on ne peut plus faire sans les citoyens - Enquête - 1er décembre 2017, Grégoire Souchay (Reporterre)

L’impact paysager des éoliennes et l’industrialisation des campagnes qu’elles représentent soulèvent de nombreuses oppositions. La querelle pose une question politique : l’éolien peut-il être autre chose que la poursuite du monde industriel, fondé sur la croissance, la consommation et la marchandisation du bien commun ?

❐ Cet article est le dernier d’une série en cinq volets.

➤ volet 1 : "L’éolien signe la fracture entre deux visions de l’écologie" ;

➤ volet 2 : "Les éoliennes : pourquoi si hautes ? comment ça marche ? combien sont-elles ?" ;

➤ volet 3 : "L’économie de l’éolien, de plus en plus concentrée, n’est pas alternative" ;

➤ volet 4 : "Quel est l’impact des éoliennes sur l’environnement ? Le vrai, le faux".

"C’est quand même particulièrement cruel de détruire l’environnement au nom de l’écologie, vous ne croyez pas ?" Michel Broncard, vice-président de la Fédération environnement durable, ne mâche pas ses mots. "Dans toute cette affaire, il n’y a que le vent qui soit propre", lance-t-il.

Bien loin des couloirs feutrés du colloque éolien, ils sont plus d’une centaine réunis ce 7 octobre dans le centre-ville de Carcassonne pour une manifestation "contre l’éolien industriel". Cheveux blancs, pancartes de fortune, mégaphone pour dénoncer la "démocrature", les "soldes du patrimoine" et dire non à l’obstination et aux éoliennes. Cas emblématique de la lutte anti-éolienne dans l’Aude, la situation dans la commune de Bouriège. Comme pour chaque projet faisant l’objet d’une contestation, il faudrait des volumes pour décrire les innombrables épisodes de cette mobilisation, qui dure depuis 2004. Particularités de ce projet : la destruction partielle, en 2013, d’un site archéologique connu, mais jamais fouillé, à Saint-Pierre-le-Clair.

PDF