Dernière mise à jour (last update) : 3 Octobre, 2018

 

Tous les liens sont actifs : Honefoss (cette page), Oslo, Kongens utsikt -- King's Viewpoint, Gol, Borgund, Sognefjord, Bergen, Voss, Flâm-Stegastein, Hol et route 50, Granvollen, Hénie-Onstad Kunst Center, Lillehammer; Vikingskipshuset - drakkars; musée du Kon-Tiki; parc du Vigeland à Oslo)

 

lire les grilles est fastidieux : j'ai commencé à composer des diaporamas avec fond musical. Ce sont des fichiers m4v beaucoup plus lourds donc longs à télécharger si on ne dispose pas de fibre optique.

ces clips apparaîtront au bas des grilles de photos, et lancés par un clic sur cette icone :

souvent, j'y ai inclus plus de photos que celles présentées dans les grilles.

 

  aller directement à la carte des visites 





 




Les photos sont présentées dans des grilles. Les grilles qui concernent Honefoss sont dans cette page, les autres sont regroupées par thèmes (Oslo, Bergen, Gol & Borgund -- églises en bois...) dans des pages différentes.

Dans chaque grille, les photos apparaissent sous forme de miniatures qui sont chacune lien qui ouvre à l'écran la photo en 1280 pixels de large.

On ferme une photo par les outils habituels de retour. On revient à la carte en cliquant sur la carte miniature   de retour située sous une grille.

 


Le vol aller

 


Vol aller mouvementé : Joon, compagnie moyen-courrier trans-européens d'Air France, nous a infligé 2h20 de retard : ils ont commencé par différer l'heure d'envol, puis les hotesses à la porte d'embarquement discutant entre elles ont lâché un "Les cons ! Ils ont perdu l'avion" bien rassurant pour les passagers en puissance déjà passablement énervés; quand un avion a été disponible, ils ne trouvaient pas de bus pour transporter 200 passagers à l'autre bout de Roissy... Et pour finir, rien n'avait été prévu pour un encas vu qu'on a volé entre 11h30 et 13h50. Nous avions tenté Air France en 1988, pour nous rendre en Martinique, n'en avions pas gardé bon souvenir, et avions évité cette compagnie depuis; on va reprendre cet ostracisme. Les norvégiens à qui nous en avons parlé ont ri et nous ont chaudement recommendé Norwegian Airlines.

Arrivés au comptoir Hertz avec 3 bonnes heures de retard -- une heure pour récupérer 2 valises -- l'employé se désolait de ce que l'agence de réservation ait omis de lui communiquer les détails de notre vol... De ce fait, il avait donc attribué la petite voiture réservée à un autre client... Et s'est donc vu contraint de nous surclasser sans supplément : on a donc roulé dans une Audi A1 automatique... La classe ! Belle petite voiture. Et là, il m'a réclamé ma carte de crédit. Je savais depuis les USA qu'ils gardent une empreinte, ne serait-ce que pour les éventuels PVs... Lui m'a expliqué qu'il allait facturer 3000 Krn (# 330€) en prévision aussi des péages. En fait, j'ai reçu la facture définitive 2 jours après notre retour : 44€ quand même de péages dont nous n'avons pas eu nécessairement conscience. Ils ont un système mixte de reconnaissance -- caméras et détection du badge installé dans la voiture comme les télépéages d'autoroutes. Mais donc pas de PV d'excès de vitesse !!! La vitesse maxi sur route ouverte est de 80 km/h mais beaucoup de tronçons à 30, 40, 50, 60, 70. et des radars fixes annoncés, plus des contôles aléatoires plus redoutables. Sur certains axes, on a pu monter à 90, et 2 fois à 100.. Une curiosité : il y a énormément de tunnels, parfois très longs (11 km) et la vitesse reste celle affichée avant l'accès au tunnel, avec, parfois, autorisation de dépassement. Ca surprend. A ces vitesse, l'Audi a roulé à 3,6l aux 100km.

 

 

  A ce moment du vol, ce doit être la côte danoise L'avion a entamé sa descente sur Oslo; en comparant avec une carte, ce doit être l'entrée sud-ouest du Fjord d'Oslo.

 


(97,8 MO)

 

Les visites


La carte ci-dessous est réactive là où sont les symboles "appareil photo".

Cliquer sur une zone vous emmène à la grille de photos correspondantes, dans cette page ou d'autres.

On revient à la carte par un clic sur la carte miniature de retour située au bas de la page.

 

 






La maison et le voisinage

Le premier jour, repos, donc petite balade vers le Veien Kulturminnepark -- fermé puisque passé 16h : oui, les sites et musées ont tendance à fermer à 16h. On a donc longé le bâtiment dont tout ce que nous savions alors était qu'il avait été reconstruit.

 

 

 

Balade près de la rivière et du complexe sportif

 

(138 MO)

 

 



 

 

La "Long House" et le "Veien Kultuminnepark"

 


Nous sommes donc retourné au Veien Kulturminnepark le lendemain et avons visité le musée et la "Long House", tentative de re-création d'un bâtiment de 47 m de long érigé par des Veien vers l'an 0 de notre ère. Les seuls éléments sont venus de la fouille des tumuli qui abondent sur ce terrain et se sont révélés être des tombes après crémation. Sauf la plus grande dans laquelle les archéologues ont trouvé des corps enterrés avec les artéfacts exposés au musée. Ont du être entérrés là un homme puissant dans cette société de l'âge du fer scandinave (période qui va jusqu'à 800 de notre ère) et ses proches, mais on en est réduit aux conjectures.

Ci-dessous des photos-montages des explications trouvées (en anglais) sur le site et dans le musée.

 

(421,5 MO)