Je n'ai pas trouvé le plan du parcours effectué. C'est une boucle, entamée en face de la Gare Centrale et qui dure entre 60 et 75 minutes, selon le trafic sur les canaux. J'ai repéré en orange les 3 canaux 'majeurs' d'Amsterdam, dont on nous a abondamment parlé et que, sans doute, nous avons empruntés à un moment ou un autre. A Copenhague, le commentaire était assuré en 'live' par une jeune guide pleine d'humour et de dérision : c'était vivant et captivant à la fois. A Amsterdam, on vous prête un casque audio à la montée, comme en avion, vous choisissez de le brancher ou pas à un boîtier qui vous donne le choix entre différentes langues, du néerlandais au chinois. Le commentaire défile ensuite sur fond musical, mais il débite des platitudes -- admirez les pignons; essayez de deviner lequel... -- qui ne maintiennent guère l'intérêt. Je savais qu'Amsterdam est une ville qui a construit sa richesse sur le commerce, y compris celui des esclaves, ce qui est mentionné, mais pour préciser qu'aucun armateur négrier n'a jamais employé d'esclaves chez lui à Amsterdam. Voila qui rassure. Non ?