2 Août : St Solen - Rouen. 300 km de voie rapide & autoroute sans intérêt. Mais pourquoi Rouen ? Il fallait couper en 2 l'étape initialement prévue qui menait directement à la frontière belgo-allemande à hauteur d'Aix la Chapelle, et 2 possibilités s'offraient, Rouen et Amiens. Amiens sera la dernière étpae au retour, en provenance d'Amsterdam-Allere, afin d'y voir la cathédrale illuminée.

Restait donc Rouen. C'est une de ces villes que l'on évite, donc dont on ne connaît pas le centre historique. En plus, il y a déjà bien longtemps, sur le chemin de retour de vacances, nous nous sommes arrêtés à Mont St Aignan afin de manger. Notre fils avait négligeamment laissé mon appareil photo d'alors -- un Olympus OM2 -- bien visible sur la plage arrière de la Toyota d'alors... A notre retour, plus d'Olympus, plus de cassettes audio et manquait également une sacoche qui contenait les cours de notre fille. Ca ne nous avait pas donné envie d'y revenir.

Nous avons de ce fait disposé d'une grande partie de l'après-midi pour errer dans Rouen-centre :