index des jours
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31  

 




11, (Juillet 2019)

 

 

dans une autre page : Linky, EDF, Enedis (ex-ErDF), Areva  & co

  à la date du jour, 914 communes s'opposent au 'Linky'

 

 

 


 

 

 


31 Juillet 2019 
     

- By George Monbiot, published in the Guardian 26th July 2019 - 30th July 2019

Killer Clowns

Why are so many nations now led by extravagant buffoons? Because the nature of capitalism has changed.

Seven years ago the brilliant impressionist Rory Bremner complained that politicians had become so boring that few of them were worth mimicking:

“They’re quite homogenous and dull these days … It’s as if character is seen as a liability.”

Today, his profession has the opposite problem: however extreme satire becomes, it struggles to keep pace with reality. The political sphere, so dull and grey a few years ago, is now populated by preposterous exhibitionists.

This trend is not confined to the UK – everywhere the killer clowns are taking over. Boris Johnson, Nigel Farage, Donald Trump, Narendra Modi, Jair Bolsonaro, Scott Morrison, Rodrigo Duterte, Matteo Salvini, Recep Erdogan, Viktor Orban and a host of other ludicrous strongmen – or weakmen as they so often turn out to be – dominate nations that would once have laughed them off stage. The question is why? Why are the deathly technocrats who held sway almost everywhere a few years ago giving way to extravagant buffoons?

PDF

 

 

 

 

 

 

 


30 Juillet 2019 
     

- par Denis Sieffert, publié le 24 juillet 2019

Inventaire

"Un homard un ex-ministre un maillot jaune un goujat raciste un thermomètre en folie un rapport d’expert" : l’actualité de ce milieu d’été torride aurait sans doute inspiré Prévert.

On connaît l’inventaire de Prévert :

"Une triperie deux pierres trois fleurs un oiseau vingt-deux fossoyeurs un amour" (et sans ponctuation, s’il vous plaît !), et le fameux "raton laveur".

PDF

 

 

 

 

 

 



     

- Août 2019, pages 1, 18 et 19, par Julien Brygo

Les millions d’oubliés du "tout numérique"

Peut-on encore vivre sans Internet ?

Sera-t-on bientôt contraint de faire scanner son téléphone portable ou d’utiliser Internet pour prendre le métro, le train, l’avion, faire ses courses ou payer ses impôts ? Pas de problème, nous explique-t-on, c’est plus commode, et tout le monde s’habitue. Or, justement, beaucoup de gens ne s’y font pas.

PDF

 

 

 

     

- SOCIAL - 29 juillet 2019 Par Dan Israel

Chômage: la réforme est aussi dure qu’annoncée, voire plus

Durcissement des conditions d’accès et des règles de calcul, “bonus-malus” peu ambitieux pour limiter les contrats courts : les nouvelles règles de l’assurance-chômage, publiées au Journal officiel, sont conformes à ce qui avait été annoncé. Mais le décret recèle aussi deux surprises, peu réjouissantes pour les chômeurs.

Cette fois, la réforme est bien lancée. Dimanche 28 juillet, le décret réformant les règles d’accès à l’assurance-chômage a été publié au Journal officiel. En six articles et 190 pages d’annexe, le texte décrit dans tous ses détails la vaste réforme, dont la majeure partie entrera en vigueur le 1er novembre.

PDF

 

 

 


29 Juillet 2019 
     

- Environnement - De Craig Welch, Juillet 2019

L'oxygène disparaît progressivement des océans

Une nouvelle étude révèle que le réchauffement climatique fait progressivement baisser le niveau d'oxygène dans de larges parties des profondeurs des océans, menaçant l'équilibre de l'écosystème marin - et de notre planète toute entière.

Il y a plus de 10 ans, Eric Prince étudiait la migration des poissons marqués quand il a remarqué quelque chose d'étrange. Les makaires bleus (Makaira nigricans) plongeaient à 80 mètres de profondeur pour chasser au large des côtes sud-est des États-Unis, alors que cette espèce chasse d'ordinaire près de la surface, plongeant rarement à plus de 30 mètres.

PDF

 

 

 

 

     

 

https://www.overshootday.org/newsroom/country-overshoot-days/

 

 

 

 

 

 

 

 


28 Juillet 2019 
     

- News - Opinion - by Peter Pomerantsev, Sat 27 Jul 2019

The disinformation age: a revolution in propaganda

Troll farms, bots, dark ads, fake news ... from Putin’s Russia to Brexit Britain, new methods are being used to change politics and crush dissent. It’s time to fight back

Father came out of the sea and was arrested on the beach: two men in suits standing over his clothes as he returned from his swim. They ordered him to get dressed quickly, pull his trousers over his wet trunks. On the drive the trunks were still wet, shrinking, turning cold, leaving a damp patch on his trousers and the back seat. He had to keep them on during the interrogation. There he was, trying to keep up a dignified facade, but all the time the dank trunks made him squirm. It struck him they had done it on purpose, these mid-ranking KGB men: masters of the small-time humiliation, the micro-mind game.

PDF

 

 

 

 


27 Juillet 2019 

- Terre Numérique Rétro - 16.05.2018, par Laure Cailloce

Numérique : le grand gâchis énergétique

Ordinateurs, data centers, réseaux… engloutissent près de 10 % de la consommation mondiale d’électricité. Et ce chiffre ne cesse d’augmenter. S’il n’est évidemment pas question de se passer des progrès apportés par le numérique, les scientifiques pointent un mode de fonctionnement peu optimisé et très énergivore. Cet article fait partie du Top 10 des contenus les plus lus sur notre site cette année.

PDF

 

 

 

 

 

 

 


26 Juillet 2019 
     

- Sarah Butler, Thursday 25 July 2019

More than £1bn of food wasted before reaching supermarkets – study

Wrap report finds 3.6m tonnes of food is thrown away or fed to animals each year in the UK

PDF

 

 

 

 

 

 

     

- ça bouge ! Mobilisation - par Collectif, 24 juillet 2019

G7 : au Pays Basque, un contre-sommet pour dénoncer "l’opération de communication de l’oligarchie mondiale"

Le sommet du G7 – qui réunit États-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie, Canada – se tiendra à Biarritz du 24 au 26 août prochain. Pour dénoncer le "capitalisme sauvage" qu’incarne cette réunion des puissances mondiales, un contre-sommet est prévu à partir du 19 août à Hendaye et Irun. Programme et infos pratiques.

La plateforme G7 EZ ! a été créée en novembre dernier par une multitude d’acteurs du Pays Basque (associations, syndicats, partis et mouvements politiques) autour d’un appel commun contre le G7 et son monde. Elle prévoit plusieurs mobilisations à partir du 19 août à Hendaye et Irun, qu’elle organise en partenariat avec la plateforme hexagonale Alternatives G7.

PDF

 

 

 

 

 

 


25 Juillet 2019 
     

- Enquête - 25 juillet 2019 par Jade Lindgaard

Face à la sûreté nucléaire, le silence des parlementaires

On ne trouve rien sur la sûreté nucléaire dans le projet de loi énergie climat qui prolonge la vie des réacteurs, et passe en commission mixte paritaire le 25 juillet. Pourtant les risques augmentent avec le vieillissement des centrales. Des associations portent plainte contre EDF, après nos révélations sur la triche de l’exploitant à Tricastin.

Quatorze député·e·s et sénateur·ice·s se réunissent jeudi 25 juillet pour arbitrer sur le contenu du projet de loi énergie climat, lors d’une commission mixte paritaire (CMP). Au vu des différences entre les versions du texte votées à l’Assemblée nationale et au Sénat, il semble probable qu’elle ne soit pas conclusive et que la loi repasse en séance à la rentrée (lire l’article de Christophe Gueugneau).

Un des premiers articles du texte reporte à 2035 l’objectif de ramener à 50 % la part du nucléaire dans la production d’électricité, en modifiant le code de l’énergie. Cela revient à prolonger d’au moins dix ans la durée de vie des réacteurs, initialement prévus pour être utilisés pendant quarante ans. La baisse de la part de l’atome nécessitera la fermeture de 14 réacteurs d’ici à 2035 (dont les deux de Fessenheim), précise l’étude d’impact de la loi, sur un total de 58. En 2017, 72 % de l’offre électrique provenait des 29 centrales nucléaires françaises – contre 4,5 % de l’éolien et 1,7 % du solaire, à titre de comparaison.

PDF

 

 

 

 

     

- 25 juillet 2019, par Les Invités De Mediapart - Blog : Le blog de Les invités de Mediapart

Sûreté défaillante à la centrale du Tricastin: jusqu’à quand dureront les magouilles d’EDF?

Après une enquête de Mediapart révélant de graves manquements de sûreté à la centrale nucléaire du Tricastin et un ensemble de problèmes sous-déclarés, plusieurs associations antinucléaires portent plainte aujourd'hui contre EDF. Elles dénoncent les "magouilles" d'EDF, qui "continue de faire passer la rentabilité à court terme avant la sûreté" et demandent "l'arrêt des réacteurs du Tricastin".

Vendredi 19 juillet, suite à un travail d’enquête dont nous saluons la rigueur et le sérieux, Mediapart a rendu publics un certain nombre de faits accablants survenus ces dernières années à la centrale nucléaire du Tricastin : sous-déclaration d’événements, arrêts de travail non respectés sous la pression de l'employeur, gestion plus qu’approximative des déchets radioactifs… et surtout, une importante inondation interne survenue fin août 2018, présentée comme un simple "écoulement d'eau" stoppé très rapidement. D’après les informations recueillies par Mediapart, 10 cm d’eau recouvraient le sol de locaux situés en zone nucléaire. Nettoyée dans des conditions chaotiques, cette eau fortement contaminée en tritium a pu s'infiltrer dans le sol, les joints entre les bâtiments étant défectueux. Une contamination des eaux souterraines est donc à craindre.

PDF

 

 

 

 

 

 

     

- Finistère - par Sophie Chapelle, 25 juillet 2019

Un paysan bio se bat contre les exploitations "mangeuses de terres" qui ont racheté sa ferme

L’histoire de Bastien résonne comme un symbole : agriculteur depuis quinze ans dans le Finistère, il y a patiemment développé une agriculture bio, diversifiée, ancrée localement. Mais à cause d’un problème foncier, ses terres ont été rachetées par de grosses exploitations agricoles, dont l’une possède déjà plus de 1000 hectares ! Sur place, un mouvement de soutien s’organise. Un nouveau combat de David contre Goliath.

PDF

 

 

 

 

 

 



     

- Science & Environment - 23 July 2019, By Matt McGrath Environment correspondent

Climate change: 12 years to save the planet? Make that 18 months

Do you remember the good old days when we had "12 years to save the planet"? Now it seems, there's a growing consensus that the next 18 months will be critical in dealing with the global heating crisis, among other environmental challenges.

PDF

 

 

 

 


24 Juillet 2019 
     

- Édito > 23 juillet 2019 / Lorène Lavocat (Reporterre)

Le changement climatique n’est plus une idée, c’est ma réalité

La France connaît un second épisode caniculaire en moins d’un mois, et vit les prémices d’un monde au climat fortement chamboulé. Sensation d’être dans un four, vie qui s’arrête, grêle dévastatrice, crainte du feu… Le changement climatique s’impose comme une réalité palpable et angoissante.

La chaleur, dans le Sud languedocien, ça nous connaît. Le mercure qui s’installe paresseusement au dessus des 30 °C, l’herbe rêche sous les pieds qu’un arrosage régulier ne parvient pas à garder verte, et ce cagnard insolent…. Pas de problème ! Nous, Méditerranén(ne)s, connaissons les recettes — volets fermés, thé glacé, vêtements et chevelure humidifiés — et accueillons l’arrivée de l’été avec le sourire satisfait de ceux « à qui on ne la fait pas ». Mais cette année, quelque chose a changé. Les soirées sur la plage, à regarder le ballet incessant des Canadairs, n’ont plus la même insouciance. Le délicieux chant des cigales ne parvient plus à couvrir le frémissement de nos angoisses.

PDF

 

 

 

 



     

- Culture et savoirs. - climat - Mercredi, 24 Juillet, 2019, Aurélien Barrau

Écologie, climat, priorité de la vie suivant tous les prismes. Crise écologique et sociale : pour un activisme fractal

❐ Par Aurélien Barrau, Astrophysicien, professeur à l’université de Grenoble-Alpes.

Il n’est aujourd’hui plus raisonnablement possible d’ignorer la catastrophe à laquelle les vivants – humains et non-humains – font face. Nous avons perdu plus de la moitié des populations sauvages en quelques décennies, un million d’espèces sont menacées de disparition à court terme, des centaines de millions de réfugiés climatiques sont attendus : nous sommes en guerre contre la mort.

PDF

 

 

 

 

 

 

 

     

- Politique autrement - par Nolwenn Weiler, Sophie Chapelle, 5 juillet 2019

Le mouvement des Coquelicots, un "lobby heureux" pour un monde débarrassé des pesticides

 

https://nousvoulonsdescoquelicots.org/

Pour eux, c’en est fini des appels sans lendemain et des rassemblements sans autre horizon qu’une indignation symbolique. Comme des dizaines de milliers d’autres, Anne, Christian, Emmanuelle, Nathan, ou Pauline, veulent en finir avec les pesticides qui, lentement, distillent leur poison, des paysans retraités jusqu’aux générations futures. Des Alpes-Maritimes au Finistère, ils se sont fédérés au sein du mouvement des Coquelicots. Partout, ils et elles sèment pour l’avenir.

PDF

 

 

 

 


23 Juillet 2019 
     

- Info > 19 juillet 2019 / Gaspard d’Allens (Reporterre)

Sans vergogne, la publicité exploite le filon écolo

Pour preuve que l’écologie irrigue le quotidien des Françaises et des Français, de grandes marques la transforment en argument commercial. Sans cynisme ni hypocrisie, bien sûr…

Les grands groupes n’ont aucun scrupule. Quand ils ne font pas de l’écologie une vitrine, ils surfent sur le désastre causé par le réchauffement climatique. Reporterre vous livre ici quelques pépites glanées dans le monde merveilleux des publicitaires.

Premier exemple, la compagnie aérienne Air France. Fin juin 2019, l’entreprise profitait de la canicule pour lancer sa dernière campagne de communication. Son slogan ? "Plus la température monte, plus les prix baissent." Le groupe proposait "1 million de sièges à 40 euros", en précisant bien que pour l’instant, "les sièges sont au frais, mais à ce prix-là, ils fondent comme neige au soleil". Une formule qui avait de quoi échauffer les esprits alors que la France étouffait sous les vagues de températures extrêmes.

PDF

 

 

 

 

 

 



     

- Reportage > 23 juillet 2019 / Lorène Lavocat et Alain Pitton (Reporterre)

Sécheresse et agriculture, la bataille des barrages

La sécheresse touche une large partie de la France. Dans le Lot-et-Garonne, le barrage de Caussade, construit illégalement, cristallise les tensions autour de l’accès à l’eau. Cette affaire est le symptôme d’un problème général.

Pinel-Hauterive (Lot-et-Garonne), reportage - Le chemin de terre sèche longe un imposant déversoir truffé de rocs blancs, puis surmonte une haute digue en remblais de plus de 350 mètres de long. Derrière s’étend un plan d’eau de 20 ha, soit 28 terrains de foot, à peine rempli en cette fin de mois de juin. Ici, il y a moins d’un an, le petit ruisseau de Caussade sinuait tranquillement au milieu des arbres. Aujourd’hui, la terre déboisée, retournée, creusée, remblayée forme une gigantesque retenue de 920.000 m³ — l’équivalent de 245 piscines olympiques — nichée au creux des collines de Saint-Pierre-de-Caubel, à 40 km au nord d’Agen. Dans une volute de poussière, le pick-up de Patrick Franken s’arrête en surplomb de la digue. "Nous avons tout construit en 70 jours", annonce-t-il fièrement. "Nous", ce sont plusieurs dizaines d’agriculteurs, persuadés que "le stockage de l’eau est indispensable pour faire face aux étés de plus en plus chauds". Quitte à agir en toute illégalité, puisque le barrage de Caussade a été réalisé sans autorisation environnementale. "Il est hors de question qu’on recule. Ce lac, nous en avons besoin", insiste encore M. Franken, ex-président de la Coordination rurale locale, le syndicat agricole majoritaire dans le Lot-et-Garonne.

PDF

 

 

 

 

 



     

- Entretien > 5 juillet 2019 / Entretien avec Robert Vautard

"Les canicules ne sont plus des phénomènes naturels”

Selon le climatologue Robert Vautard, les vagues de chaleur augmentent en fréquence et en intensité. Leur température s’est élevée de 4 °C en un siècle à cause du dérèglement climatique.

Robert Vautard est chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE). Il contribue au groupe de recherche World Weather Attribution qui tente depuis 2015 de replacer les événements météorologiques extrêmes — ouragan, pluie diluvienne, tempête, sécheresse, canicule, etc. — dans le contexte du changement climatique. Ce mardi 2 juillet, ces chercheurs ont sorti une étude sur la récente canicule.

PDF

 

 

 

 

 



     

-- Juillet 2019, page 22, par Lucile Leclair 

Flambée des prix du foncier agricole

La bagarre de l’hectare

Le désengagement de l’État en milieu rural et le dévoiement de ses outils de régulation se manifestent par l’inflation des prix des terres cultivables. En abandonnant au marché cette ressource limitée et non reproductible, les pouvoirs publics entravent l’installation de jeunes exploitants et fragilisent la profession agricole, qui peine à assurer son renouvellement générationnel.

Vivre et travailler dans la ferme familiale a donné à M. Laurent Cohade un poste d’observation précieux de son village natal : Heume-l’Église (Puy-de-Dôme), cent dix habitants. L’agriculteur a toujours vécu ici, depuis cinquante-deux ans, dont trente à élever une soixantaine de vaches laitières. Au pied des volcans d’Auvergne, il dresse un constat simple :

"Le prix des terres n’a cessé d’augmenter. Le prix du lait, non ! À 43 centimes d’euro le litre, je ne vois pas comment on peut acheter 9 000 euros l’hectare. Il n’y a aucune rentabilité."

PDF

 

 

 

 



     

- 26 décembre 2018, Laurie Debove

Les petites fermes sont le futur de notre alimentation, protégeons-les !

"Si on généralise l’agro-écologie sur la planète, en dix ans on double la production alimentaire des nations, en réduisant la pauvreté rurale et en apportant des solutions au changement climatique."

Face à la disparition de nos paysans et agriculteurs en France, l’association SOL a lancé le projet Biofermes en partenariat avec de nombreuses associations, pour favoriser la création et le maintien de petites fermes françaises.

PDF

 

 

 

 

 


22 Juillet 2019 
     

- Juillet 2019, page 1, Mercredi 17 juillet 2019, par Serge Halimi

Libre-échange ou écologie !

Les députés se prononceront mardi 23 juillet sur l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA). Négocié depuis 2009 dans la plus grande discrétion, le CETA mobilise enfin l’attention, à la veille de son adoption au creux de l’été.

Au micro de France culture le 17 juillet, la commissaire européenne au commerce Cécilia Malmström arguait, pour rassurer les écologistes, que "le ciel ne nous est pas tombé dessus" depuis l’entrée en vigueur provisoire de l’accord en septembre 2017. Selon elle, "l’annexe environnementale" du traité pourrait même engendrer un "verdissement" des échanges bilatéraux.

Les défenseurs de l’accord se gardent de rappeler que le 4 juillet, devant l’Organisation mondiale du commerce, le Canada a contesté le principe de précaution et la politique européenne de tolérance zéro à l’endroit des résidus de pesticides présents dans les produits importés et catalogués comme perturbateurs endocriniens.

PDF

 

 

 

 

 

     

- INFOGRAPHIES & VIDÉOS - Publié le 16 juillet 2019, Concepcion Alvarez

[Infographie] Covoiturage, vélo, régime végétarien… nos éco-gestes, à eux seuls, ne sauveront pas la planète

Quel est l'impact de nos gestes du quotidien pour sauver la planète ? Le cabinet de conseil Carbone 4 s'est penché sur la question. Il est arrivé à la conclusion que si ces éco-gestes sont nécessaires, ils sont loin d'être suffisants pour atteindre les objectifs de l'Accord de Paris. Les trois-quarts de l'effort doivent provenir des entreprises et de l'État et d'un engagement bel et bien collectif.

PDF

 

 

 

 

 

     

- Niko Kommenda, Friday 19 July 2019

Carbon calculator: how taking one flight emits as much as many people do in a year

Even short-haul flights produce huge amounts of CO2, figures show

Taking a long-haul flight generates more carbon emissions than the average person in dozens of countries around the world produces in a whole year, a new Guardian analysis has found.

The figures highlight the disproportionate carbon footprint of those who can afford to fly, with even a short-haul return flight from London to Edinburgh contributing more CO2 than the mean annual emissions of a person in Uganda or Somalia.

2019 is forecast to be another record-breaking year for air travel, with passengers expected to fly a total of 8.1tn km, up 5% from last year and more than 300% since 1990.

PDF

 

 

 

 

     

- Alex Halperin, Monday 22 July 2019 - Illustration: George Wylesol/The Guardian

High time: a grownup's guide to the cannabis revolution

How dangerous is stoned driving ?

The way THC operates in the body makes it hard to gauge its impacts, and plenty of drivers think it doesn’t affect them

Nobody recommends driving while high.

But years into legalization, it’s not clear if stoned drivers have become a hazard that demands a response. Even if they were, nobody would know what to do about them.

Blood alcohol content and impairment generally rise in parallel, and the alcohol leaves the body relatively quickly. Breathalyzer tests are a quick and non-invasive way to tell if a driver is drunk.

PDF

 

 



     

- Enquête > 22 juillet 2019 / Benjamin Hourticq (Reporterre)

Sites naturels : l’urgence de réguler le tourisme de masse

La force d’attraction touristique de certains sites naturels peut devenir une menace pour les écosystèmes. Se pose la question de l’équilibre entre préservation de la biodiversité et liberté humaine de profiter de la nature.

Marseille, correspondance - À seulement une vingtaine de minutes de transport du centre-ville de Marseille puis à une petite heure de marche, voilà la calanque de Sugiton. Des falaises calcaires blanches plongent dans une eau limpide, au bleu peint par les rayons du soleil. Un décor de nature sauvage, qui se métamorphose lorsque l’on atteint le fond de la calanque. "Y’a trop de monde", lâchent certains badauds, attirés jusqu’ici par la célébrité du lieu. Il n’y a plus une place sur la petite plage, il faut se serrer sur les rochers, éviter les mégots, papiers et plastiques qui traînent. Il sera difficile de faire la sieste. Peu confortable, mais bruyant, aussi. Les vacances.

Chaque année, le parc national des calanques accueille en son sein "environ trois millions de visiteurs", dit Didier Réault, président de l’établissement public né en 2011. Une estimation réalisée grâce à un programme de l’opérateur téléphonique Orange, permettant de sonder la fréquentation grâce aux connexions des téléphones. "Au moment de la création du parc, au doigt mouillé, on était à environ deux millions, précise le président. L’augmentation est donc de l’ordre de 50 %."

PDF

 

 

 


21 Juillet 2019 
     

- France - Parti pris - 20 juillet 2019 Par Romaric Godin

Le plomb de Notre-Dame, l’inadmissible déni

Trente-trois ans après le "nuage de Tchernobyl", les autorités françaises passent du silence au déni sur le plomb relâché dans l’atmosphère par l’incendie de Notre-Dame. Une position justifiée par la politique et l’économie, mais difficilement soutenable.

Depuis plusieurs semaines, Mediapart révèle l’existence d’un sérieux problème de contamination au plomb dans la foulée de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le silence des autorités sur la question, mais aussi leur absence d’action concrète dans des cas aussi révoltants que celui des écoles proches du site, où les taux de concentration de plomb ont été parfois dix fois supérieurs à la moyenne, laissent sans voix.

Lorsque des enfants se voient menacés de souffrances futures, dans le silence et l’indifférence de la puissance publique, on ne peut que se rappeler d’un précédent sans doute plus grave, celui du fameux nuage de Tchernobyl en 1986.

PDF

 

 

 



     

- Juin 2003, pages 26 et 27, par Ha-Joon Chang

Comment les puissants sont réellement devenus puissants

Du protectionnisme au libre-échangisme, une conversion opportuniste

Présenté comme une panacée pour le développement, le libre-échange constitue la référence commune à toutes les organisations multilatérales (Fonds monétaire international, Organisation mondiale du commerce, Banque mondiale) et aux institutions européennes. L’histoire économique démontre pourtant qu’il s’agit là d’un mythe sans fondement, les pays libre-échangistes, en premier lieu les Etats-Unis et le Royaume-Uni, ayant bâti leur puissance sur un protectionnisme qu’ils diabolisent après-coup.

PDF

 

 

 

 

 



     

- Tribune > 23 mai 2019 / Des personnes engagées pour la justice sociale et climatique

Face à l’irresponsabilité de M. Macron, décrochons ses portraits

Depuis le 21 février, 39 portraits du président Emmanuel Macron ont été « réquisitionnés » par des activistes du climat dénonçant l’inaction de l’exécutif en ce domaine. Les signataires de cette tribune appellent à atteindre le nombre de 125 portraits, soit le nombre de jours qu’il a fallu à la France en 2019 pour dépasser son empreinte écologique.

125. Il n’aura fallu que 125 jours à la France en cette année 2019 pour dépasser son empreinte écologique. Chaque année, le jour de dépassement survient plus tôt dans l’année.

Depuis le 5 mai dernier, nous avons consommé toutes les ressources naturelles que la planète peut renouveler en une année. Chaque jour qui passe est une dette que nous contractons envers les écosystèmes, envers les enfants qui naissent aujourd’hui, mais aussi, de plus en plus, envers nous-mêmes. La dette d’un système prédateur, qui ne sera jamais remboursée et vient s’ajouter au réchauffement climatique et à l’extinction de la biodiversité.

PDF

 

La carte, au 21 Juillet 2019

l'article de Reporterre

 

 


20 Juillet 2019 
     

- 19th July 2019, by George Monbiot, published in the Guardian 17th July 2019

Private Taxation

Governments have built a heaven for landlords and a hell for tenants. It’s time to change the system.

I have a friend who works almost every waking hour, mainly to pay the rent. Her landlord lives on a beach, 4000 miles away. He seldom responds to her requests, and grudgingly pays for the minimum of maintenance. But every so often, he writes to inform her that he is raising the rent. He does not have to work, because she and other tenants work on his behalf. He is able to live the life of his choice, because they give their time to him. As there is an absolute shortage of accessible housing, they have no choice but to pay his exorbitant fees.

PDF

 

 

 

 

 



     

- Written by Mark Sumner / Daily Kos - July 19, 2019

This dark new event revealed that America’s white nationalism problem goes far beyond Trump

Recently, Republicans have demonstrated a huge amount of concern over the idea that there might be someone in Congress who holds anti-Semitic views. Someone suggesting that Jewish Americans have divided loyalties. And it turns out this concern is very well-founded … as demonstrated ably by Missouri Republican Josh Hawley.

PDF

 

 

 

 

 



     

- Posted on 17 juillet 2019 -

Tritium dans l’eau potable : plus de 6 millions de français concernés. Quelle eau potable en cas d’accident nucléaire grave ?

L’ACRO publie, ce jour, une carte exclusive de la contamination radioactive de l’eau potable en France métropolitaine. Ces données, compilées par l’ACRO, ont été fournies par le Ministère de la Santé (ARS – SISE Eaux) et représentent la valeur moyenne sur les années 2016-2017.

Pour accéder à la carte, copiez-collez le lien : https://www.acro.eu.org/carteeaupotable/index.html#7/47.832/1.670 (sans s après http)
Carte interactive des communes où du tritium a été mesuré dans l’eau du robinet entre 2016 et 2017  Source : Ministère de la santé – ARS – SISE Eaux – Traitement : ACRO

 

 

L’analyse de ces données a permis de mettre en évidence :

• que plus de 268 communes sont concernées par la présence de tritium (l’hydrogène radioactif rejeté par les installations nucléaires) dans l’eau potable en France métropolitaine,

• que 6,4 millions de personnes sont alimentées par une eau contaminée au tritium,

• qu’aucune valeur ne dépasse le critère de qualité fixé à 100 Bq/L instauré par les autorités sanitaires.

 

 

 

 

 



     

- France - 20 juillet 2019 Par Mathilde Mathieu et Rouguyata Sall

Les gilets noirs, un collectif radical qui veut relancer les luttes de sans-papiers

Après leur occupation du Panthéon, les gilets noirs participent samedi 20 juillet à la marche contre les violences policières en mémoire d’Adama Traoré. Qui sont-ils ? Pourquoi bousculent-ils les collectifs "traditionnels" de sans-papiers ? Zoom sur un mouvement à la radicalité revendiquée et qui compte déjà des centaines de soutiens.

Après leur occupation du Panthéon, le 12 juillet dernier, les gilets noirs ont été nassés, parfois piétinés par des policiers. Interpellés, certains ont écopé d’une "obligation de quitter le territoire français" ; quinze ont même atterri en rétention, en vue d’une expulsion. Et pourtant.

PDF

 

 

 

 


19 Juillet 2019 
     

- Enquête > 18 juillet 2019 / Gaspard d’Allens et Franck Dépretz (Reporterre)

L’empire d’Amazon s’étend en France : l’enquête de Reporterre

Amazon a jeté son dévolu sur la France. Dans une enquête en trois volets, dont voici la compilation, et avec une carte exclusive, Reporterre détaille la stratégie de la multinationale, qui multiplie les infrastructures en mettant en concurrence les territoires sinistrés et sans considération écologique.

PDF

 

 

 

 

 

 



     

- Édito > 18 juillet 2019 / Hervé Kempf (Reporterre)

De l’urgence de débattre au sein du mouvement écologiste

Cyril Dion a exprimé son agacement après la publication d’un de nos articles concernant son action. Au-delà de ce différend, l’épisode révèle le besoin urgent de réfléchir collectivement sur les stratégies que doit suivre le mouvement écologiste. Pour infléchir réellement le cours inquiétant de la dégradation de la biosphère, quelle position est la plus utile : une écologie « radicale » ou une écologie « de compromis » ? Et y en a-t-il d’autre ?

Cyril Dion manifeste quelque courroux après l’article de Reporterre racontant comment il a élaboré avec Emmanuel Macron et leurs équipes respectives la Convention citoyenne pour le climat annoncé par le Président de la République le 25 avril. Il me l’a manifesté par courriel, et nous avons échangé des arguments, courtoisement. Il m’a laissé un message téléphonique samedi dernier, message que j’ai trouvé trop tard pour le rappeler, et il a choisi d’exposer notre différend sur sa page Facebook. Je trouve cela très compréhensible, et poursuis donc moi aussi publiquement cet échange. Car derrière le point litigieux, il y a une question de fond qui mérite une attention et une réflexion collectives.

PDF

 

 

 

 

 

 



     

- SOCIAL - Analyse - 19 juillet 2019, par Dan Israel

Réforme des retraites: les questions qui fâchent

Niveau des pensions, âge de départ, inégalités… Les "préconisations" présentées jeudi 18 juillet par Jean-Paul Delevoye permettent de voir plus clair dans le projet de refonte totale du système français de retraites. Les inquiétudes sont nombreuses face à ce qui pourrait être une secousse violente.

Après plus de dix-huit mois de discussions et – surtout – d’attente, il est enfin temps de parler concrètement de la réforme des retraites qui devrait secouer le pays à partir de 2025, et qui touchera tous les Français nés à partir de 1963.

Jeudi 18 juillet, le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a présenté ses "préconisations" sur le futur "système universel" remplaçant les quarante-deux régimes existants, promis par Emmanuel Macron depuis sa campagne à l’élection présidentielle.

Aux syndicats et aux représentants du patronat d’abord, puis face au premier ministre et devant les journalistes, l’ancien ministre de Jacques Chirac a détaillé et expliqué les options qu’il recommande au gouvernement de choisir pour ce projet crucial, et hautement inflammable.

Jean-Paul Delevoye a dévoilé quelques passages obligés, mais aussi un certain de nombre de surprises, qui seront autant de bombes dans le débat public ces prochains mois, notamment sur l’instauration d’un "âge d’équilibre" sous lequel les pensions de retraite subiront une décote. Fixé à 64 ans pour 2025, cet âge reculera avec les générations qui passent.

PDF

 

 

 

 

 

 



     

- Enquête - 19 juillet 2019, par Jade Lindgaard

Centrale du Tricastin: EDF triche avec la sûreté nucléaire

Selon des témoignages recueillis depuis six mois par Mediapart auprès de plusieurs personnes travaillant à la centrale nucléaire du Tricastin, les problèmes s’accumulent sur ce site depuis deux ans. Au point qu’EDF évite de déclarer des incidents à l’Autorité de sûreté. Tout cela dans l’espoir de préserver l’image du premier réacteur à subir l’inspection des 40 ans.

C’est la centrale nucléaire la plus importante de France, car c’est là que se joue l’avenir du parc : le réacteur numéro 1 du site du Tricastin (à cheval entre la Drôme et le Vaucluse) connaît actuellement la première visite des 40 ans, la "quatrième visite décennale" en langage nucléaire. Pour EDF, c’est le rendez-vous le plus important de l’année, car Tricastin est "une tête de série", la première installation à subir cette inspection en profondeur par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Selon de nombreux témoignages, des documents internes, des vidéos et des photos recueillis depuis plusieurs mois par Mediapart, les problèmes s’accumulent sur ce site. Interrogé dans le cadre de cette enquête, le groupe assure respecter les règles qui s’imposent à lui. Également sollicitée par Mediapart, l'ASN est plus sévère. En 2017 le site de production nucléaire avait été placé sous contrôle renforcé. Le gendarme du nucléaire déclare rester "vigilant" sur le sujet (l’intégralité de leurs réponses à nos questions peut être lue sous l'onglet Prolonger de cet article).

PDF

L'article en ligne propose également des vidéos

 

 

 

 


18 Juillet 2019 
     

- Les blogs du "Diplo" > La pompe à phynance - Frédéric LORDON, 15 Juillet 2019

Où est Steve ? (et où va la police ?)

On peine à le croire et pourtant il le faut. Dans la France de Macron, il est désormais possible d’aller à une fête et de n’en pas revenir. Dans la France de Macron, la police a tout pouvoir. Éborgner du manifestant, on savait ; jeter à la noyade du teufeur, on découvre. En réalité, avec ce pouvoir on n’arrête pas de découvrir. De découvrir vraiment, ou de voir révélé ? — des essences : ici le macronisme comme essence du pouvoir néolibéral, c’est-à-dire de l’État du capital quand le capital pousse tous les feux. Comme souvent, l’essence est indiquée par le premier mouvement, le plus chargé de vérité, ici celui du préfet : l’intervention de Nantes s’est déroulée "de manière proportionnée". Nous voilà donc informés des proportions en vigueur sous le macronisme : une fête, un mort. La proportion, le tarif — de même que : un acte de "gilets jaunes", tant d’éborgnés.

On le sait en toute généralité : l’essence des institutions commande le mensonge. Car les institutions ne vivent plus pour ceux qu’elles sont censées servir : elles vivent pour elles-mêmes, et n’ont plus cas que d’elles-mêmes. Si la persévérance requiert de mentir, on mentira. Et comme les institutions sont des lieux de pouvoir, ça requiert beaucoup. Alors on ment beaucoup.

PDF

 

 

 

 

 

     

- Capitalisme - par Lucile Leclair, 18 juillet 2019 - Photo : CC Anick-Marie

La location de vaches : un placement "rémunérateur" pour les investisseurs qui risque d’appauvrir les éleveurs

Comment moins s’endetter lorsque l’on est éleveur laitier ? Des sociétés de gestion vous proposent une solution : louer vos vaches au lieu d’emprunter à des banques pour agrandir votre troupeau. Le placement est vendu comme bien plus "rémunérateur" que des livrets d’épargne classique et aussi "peu risqué" pour les investisseurs. Mais qu’en est-il pour l’agriculteur qui paiera donc un loyer pour des vaches qui ne lui appartiennent plus ?

PDF

 

 

 

 

 

 


17 Juillet 2019 
     

- Actualité » Nationale


P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65
15 Juillet 2019

Rapport "Basses Fréquences" de l’ANSES : l’Etat ne peut plus garder le silence.

L’ANSES vient de publier son avis et son rapport d’expertise sur les effets sanitaires des extrêmement basses fréquences et particulièrement sur les liens potentiels de l’exposition aux champs produits par les lignes à très haute tension et les leucémies infantiles.

PDF

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



     

- Juillet 2019, page 27, Idées - par Thierry Discepolo

L’art de détourner George Orwell

Les références à l’auteur de "1984" se sont multipliées depuis une vingtaine d’années. Alors que ses engagements revendiqués l’ancraient à gauche, c’est désormais une pensée néo-conservatrice qui se revendique de son œuvre. Récupération d’ambiguïtés possibles ou dévoiement ?

Tout et son contraire a été dit sur George Orwell. Surtout son contraire. Condamner le colonialisme britannique et témoigner de la vie des travailleurs pauvres et des vagabonds ; se convertir à un socialisme radicalement égalitaire après une enquête sur les ouvriers anglais ; pourfendre la tiédeur sociale-démocrate et être internationaliste jusqu’à combattre pendant la guerre d’Espagne dans les rangs du Parti ouvrier d’unification marxiste (POUM) ; espérer que la résistance du peuple britannique contre l’Allemagne nazie débouche sur une révolution ; rejoindre l’aile gauche du Parti travailliste ; et, enfin, mourir trop tôt pour être gâté par le succès de Nineteen Eighty-Four (1984) : non seulement tout cela n’a pas suffi à une partie de la gauche pour qu’elle compte Orwell parmi les siens, mais cela n’a pas non plus empêché son annexion par les néo-conservateurs. Comment en est-on arrivé là ?

PDF

 

 

 

 

 



     

- Info > 17 juillet 2019 / Justine Guitton-Boussion, Alexandre-Reza Kokabi et Émilie Massemin (Reporterre)

De Rugy : dix mois ministre, dix mois d’inaction

François de Rugy a démissionné mardi 16 juillet, moins d’un an après avoir pris la tête du ministère de la Transition écologique. Climat, énergie, transport, biodiversité, droit de l’environnement... Reporterre dresse le bilan de son action au gouvernement.

François de Rugy a démissionné mardi 16 juillet, après les révélations de Mediapart et plusieurs jours de polémique sur ses dîners privés fastueux organisés à l’Assemblée nationale, la location d’un logement à tarif social près de Nantes et ses impôts. Il a été remplacé, dans la nuit de mardi à mercredi, par la ministre des Transports Élisabeth Borne.

PDF

 

 

 

 

 

 

 

     

- Climat Environnement - AFP, publié mercredi 17 juillet 2019

Record de chaleur au point habité le plus au nord de la Terre

Il a fait 21 degrés Celsius dimanche à Alert, à moins de 900 km du pôle Nord. Les climatologues vont jusqu'à appeler ce phénomène "une vague de chaleur arctique"

PDF

 

 

 

 


16 Juillet 2019 
     

- Reportage > 13 juillet 2019 / Marie Astier (Reporterre)

La grande détresse des producteurs de fruits d’été

Plus de la moitié des surfaces de vergers de pêches et de nectarines ont disparu en 16 ans. Et maintenant, la crise touche les abricots. En cause, la concurrence déloyale de l’Espagne et le changement climatique.

Tain-l’Hermitage (Drôme) - Le producteur balaye d’un regard les branches fournies de petits fruits à la peau duvetée. Il désigne de légères tâches sur l’un ou l’autre. "Cette petite cicatrice, c’est un léger impact de grêle. Celle-ci, c’est la feuille qui a frotté car on a eu beaucoup de vent au printemps. Même si l’abricot est gros, juteux, coloré, à la moindre petite imperfection, les calibreuses à tri optique le dégagent. L’année dernière 18 % de notre production est partie à la poubelle. On m’en a donné 4 centimes du kilo..." Il continue d’inspecter ses abricots. Parle vite, parce qu’il nous reçoit entre deux séances de récolte. Dans une parcelle, il estime que 60 % des fruits sont touchés. Il répète : "4 centimes du kilo." L’année prochaine, Damien Badel ne cultivera plus ses dix hectares d’abricotiers. "Je n’en garderai qu’une toute petite partie pour la vente directe", précise-t-il. Pour le reste, il se concentrera sur ses dix hectares de vignes qui lui évitent la faillite. L’agriculteur est installé sur un beau terroir : celui de Tain-l’Hermitage, dans la Drôme.

PDF

 

 

 

 

 



     

- Enquête 4 juillet 2019 Par Aurélien Defer, Maud Gautier, Annabelle Georges, Dorian Girard, Sarah Hadrane, Antoine Irrien, Briac Julliand, Hugo Pigeon et Nicolas Pineau (IUT De Lannion)

Commune par commune, la carte de France des pesticides

Mediapart dévoile une base de données inédite sur les achats de produits phytosanitaires par commune. Publiée une première fois par le ministère de la transition écologique en juin 2018, elle a été retirée sous la pression des lobbys agricoles. Avant qu’une version caviardée ne soit mise en ligne le 1er juillet 2019.

En 2017, les agriculteurs de France métropolitaine ont acquis 56 650 tonnes de produits phytosanitaires. Arrivent en tête ceux des communes de Chablis (Yonne), avec 199 tonnes, Lézignan-Corbières (Aude, 181 tonnes), Sancerre (Cher, 160 tonnes) et Segonzac (Charente, 150 tonnes). Point commun frappant entre ces quatre localités : on y exploite principalement de la vigne, l’une des cultures qui sollicite le plus de traitements.

Ce sont les premiers enseignements d’une base de données constituée par l’Agence française pour la biodiversité, à laquelle Mediapart a eu accès et dont une version caviardée a été publiée le 1er juillet sur le site Eaufrance, qui répertorie les achats de pesticides selon le code postal de leurs acquéreurs. On y trouve aussi les dénominations des vendeurs, des produits (comme le fameux Roundup) et des substances (glyphosate, etc.), ainsi qu’une classification selon leur dangerosité pour la santé et l’environnement.

PDF 

 

 

sur la page en ligne, la carte est interactive

 

 

     

- Energy - Pollution - Opinion - Climate change - Tuesday 4 June 2019, Joseph Stiglitz

The climate crisis is our third world war. It needs a bold response

Critics of the Green New Deal (Alexandria Ocasio-Cortez’s plan) ask if we can afford it. But we can’t afford not to: our civilisation is at stake

‘The war on the climate emergency, if correctly waged, would actually be good for the economy’ Photograph: Press Enterpr/Rex/Shutterstock

Advocates of the Green New Deal say there is great urgency in dealing with the climate crisis and highlight the scale and scope of what is required to combat it.

They are right.

PDF

 

 

 



     

- International - Parti pris - 16 juillet 2019 Par Mathieu Magnaudeix

"AOC" face à Trump: républicains complices, démocrates hypocrites

Donald Trump se vautre dans le racisme, son carburant politique depuis quatre ans. Les républicains, otages volontaires, se taisent. En face, le parti démocrate s’en prend à son aile gauche incarnée, entre autres, par l’élue new-yorkaise socialiste Alexandria Ocasio-Cortez. Un paysage politique inquiétant, à moins de cinq cents jours de la présidentielle de novembre 2020.

New York (États-Unis) de notre correspondant.– Lindsey Graham incarna un temps l’opposition républicaine à Donald Trump. Le sénateur de Caroline du Sud le qualifiait il y a quatre ans d’ “extrémiste religieux et xénophobe". Trump, disait-il, "incite au racisme”.

Graham Lindsey mange désormais dans la main du Caligula d’opérette de la Maison Blanche. Il rampe. Il le flatte. Il susurre à son oreille. Graham est devenu un laquais.

Comme son parti, le républicain n’a plus rien à dire quand le locataire de la Maison Blanche insulte quatre élues du Congrès. Bien fait pour elles, voilà sa seule réponse : elles ne sont qu’un ramassis "de communistes", d’"antisémites", des traîtresses "anti-américaines". Lindsey Graham est l’avatar contemporain du sénateur McCarthy, de sinistre mémoire.

PDF

 

 

 

 

 


15 Juillet 2019 
     

Le procès des dirigeants de France Télécoms

  Débattre Procès France Télécom - par Rédaction, 15 juillet 2019

"Nous avons abandonné le travail et sa richesse à des abrutis de l’économie qui ne pensent qu’au fric"

Voici le podcast de la troisième et dernière émission consacrée par Radio Parleur et Bastamag au procès de France Télécom, à la souffrance au travail et aux manières d’agir pour contrer un management qui oppresse et rend malade. Avec Rachel Saada, avocate et porte-parole du Syndicat des Avocats de France, Patrick Ackermann, délégué syndical central Sud PTT, et Béatrice Pannier, salariée de France Télécom / Orange depuis 37 ans.

 

  Procès France Télécom - par Ivan du Roy, 15 juillet 2019

"Monsieur Lombard", un brave homme, "qui incarne l’intérêt général"

Les plaidoiries des trois avocats de Didier Lombard, ancien PDG de France Télécom / Orange, sont venues conclure deux mois et demi d’un procès hors normes : celui de l’entreprise et de ses anciens dirigeants pour harcèlement moral. A écouter ses avocats, ce 11 juillet, "Monsieur Lombard" n’avait rien à faire sur les bancs du tribunal. Chronique de ce dernier jour d’audience.

 

les 2 articles ci-dessus en 1 PDF

 

 

 

 

 

 

     

- Économie - Philippe Vion-Dury, le 12/07/2019

Jean-Marc Jancovici : "l'Europe est en décroissance énergétique depuis 2007"

Le discours contemporain sur les high-tech frise la sotériologie : celles-ci représenteraient notre salut, la rédemption face aux dégâts planétaires en cours et à venir. Une promesse qui heurte de plein fouet le mur des réalités matérielles: après deux siècles d'abondance, l'énergie s'épuise, tandis qu'il faut creuser toujours plus profond pour extraire des gisements de ressources toujours plus appauvris. Jean-Marc Jancovici, spécialiste des questions énergétiques et climatiques et président du think tank The Shift Project, fait le point sur les indispensables arbitrages qui s'imposent.

❐ Cet article a été initialement publié dans le numéro 35 de Socialter, "Êtes-vous assez radical ?", disponible en kiosque le 12 juin ou sur notre boutique en ligne.

PDF

 

 

 

 


14 Juillet 2019 
     

- SOCIAL - 13 juillet 2019 Par Mathilde Goanec et Manuel Jardinaud

Formation: une réforme qui peine à se déployer et fait déjà des dégâts

Les salariés de la formation professionnelle sont les premiers à payer le prix d’une réforme censée lutter contre le chômage. Ce n’est pas le moindre des paradoxes de la loi sur « la liberté de choisir son avenir professionnel », qui, en dynamitant le secteur, prend le risque d’éloigner encore plus les travailleurs français de la formation.

L’exécutif en a fait son grand projet au service de l’« émancipation » des salariés et des chômeurs. La formation professionnelle, sujet de polémique depuis des années, doit être l’alpha sécurisant qui contrebalance l’oméga de la libéralisation du marché du travail incarné par les ordonnances Pénicaud et la réforme de l’assurance-chômage.

Dans son livre-programme Révolution, Emmanuel Macron résumait parfaitement, non seulement l’esprit, mais aussi la chronologie des réformes. "Je veux d’abord garantir que chacun puisse trouver une place sur le marché du travail, quel que soit son parcours scolaire. [...] Il faut faciliter [l’]accès à l’emploi sans renoncer à l’importance des qualifications."

PDF

 

 

 

 

 

 

     

- Société - Par Gaël Lombart, le 12 juillet 2019

Faux groupes d’agriculteurs de Monsanto : les coulisses d’une manipulation

ENQUÊTE. En dépit des dénégations de son agence de lobbying, des documents que nous avons consultés attestent que la campagne pro-glyphosate a été montée de toutes pièces pour le fabricant du Roundup.

PDF

 

 

 


13 Juillet 2019 
     

- JUSTICE - 12 juillet 2019 Par Martine Orange

Un recours est lancé contre la rente des sociétés d’autoroute

Après avoir obtenu la publication du protocole d’accord signé en avril 2015 entre l’État et les sociétés autoroutières, Raymond Avrillier, l’ancien élu écologiste de Grenoble, vient d’adresser un recours gracieux auprès du premier ministre pour en demander l’annulation. Signé par « des personnes qui n’en avaient pas compétences » (Emmanuel Macron et Ségolène Royal), « ce contrat est manifestement contraire à l’intérêt général ».

La bataille juridique et judiciaire s’annonce longue et compliquée. Il le sait. Mais Raymond Avrillier n’est pas homme à lâcher sur le dossier « scandaleux » des autoroutes. Après être parvenu, après trois ans de procédures, à obtenir auprès du Conseil d’État la publication du protocole d’accord d’avril 2015 signé entre les sociétés autoroutières et l’État, l’ancien conseiller écologiste de Grenoble a décidé d’en attaquer le fondement (lire notre enquête).

PDF

 

 

 

 

 

 

     

- Alice Nguyen-Ch a partagé un lien.- Admin - 13 Juillet 2019

Réponse longue à un ex-adhérent égaré

Un des membres du groupe (qui n'en est plus) s’est permis de critiquer les immigrés sans papiers en ajoutant “qu’il fallait tous les renvoyer chez eux”, “ils prendraient les emplois de nos enfants” et “on ne peut pas accueillir toute la misère du monde”.

Cette personne a terminé en nous expliquant que notre naïveté nous ferait perdre toutes les élections suivantes. Etant donné la récurrence de ces propos autour de nous et la part croissante des gens qui votent RN un de nos administrateurs a publié une longue réponse, c’est pourquoi nous n’avions pas enlevé cette publication insupportable, mais on s’est rendu compte que beaucoup de membres du groupe ne lisaient pas les commentaires et continuaient à la signaler.

Vous pourrez vous servir de ces arguments dans vos discussions avec les autres personnes de cet acabit, si vous avez le courage d’en parler.

PDF

 

 

 

 

 

 

     

- Opinions - Richard Werly, publié vendredi 12 juillet 2019

La France, le homard et les bons amis

Les dîners organisés à l’Assemblée nationale française par son ex-président François de Rugy réunissaient avant tout les fréquentations mondaines et médiatiques de l’intéressé. Un "si petit monde" qui, logiquement, continue d’attiser les colère

François de Rugy à l'Elysée, à Paris, le 23 mai 2019. - © Ludovic Marin/Pool via REUTERS

La question nous est tombée dessus sans crier gare.

"Vos politiciens, en Suisse, ils se gobergent aussi de homards et de vins fins?"

Gêne de quelques minutes. Coup d’œil rapide, sur internet, aux dernières révélations de Mediapart sur les repas fastueux, version crustacés et grands crus, du ministre de l’Ecologie et ancien président de l’Assemblée nationale François de Rugy. Et nous voilà à expliquer que non, sauf erreur de notre part, les homards ne frétillent pas dans les cuisines du Palais fédéral…

PDF

 

 

 

 



     

- Document - 13 juillet 2019 Par La Rédaction De Mediapart

Ventes d’armes: les principaux clients de la France sont les régimes autoritaires

La France a été, en 2018, le troisième exportateur d’armes dans le monde selon un rapport remis au Parlement. Ses principaux clients sont l’Arabie saoudite, qui conduit une sale guerre au Yémen, le Qatar ou l’Égypte du maréchal al-Sissi.

La ministre des armées Florence Parly vient de présenter devant la commission de la défense de l’Assemblée nationale le rapport 2018 au Parlement des ventes d’armes de la France. On y apprend que la France est le troisième pays exportateur d’armes dans le monde après les États-Unis et la Russie.

> télécharger le rapport

PDF

 

 

 

 


12 Juillet 2019 
     

- Info > 3 juillet 2018 / Marie Astier (Reporterre)

BASF, le géant de la chimie mondiale s’approprie la biodiversité des océans

La biodiversité marine fait l’objet d’un nombre croissant de dépôts de brevets. Une équipe de chercheurs s’est penchée sur ce phénomène, et a constaté que la moitié des séquences génétiques brevetées l’était par le géant allemand de la chimie BASF. Ils suggèrent des pistes de régulation pour améliorer le partage des richesses océaniques.

Le plus grand groupe de chimie au monde détient près de la moitié des brevets concernant des espèces marines. Autrement dit, BASF a déposé 47 % des brevets concernant des séquences génétiques de microorganismes, algues ou animaux marins. Un résultat qui a même surpris l’équipe de recherche qui l’a obtenu. Composée de chercheurs de l’université de Stockholm principalement, mais aussi de l’université de Tokyo et de Colombie-Britannique (Canada), elle a publié en juin une étude dans la revue Science Advances, intitulé Contrôle des entreprises et gouvernance internationale des ressources génétiques marines.

PDF

 

 

 

 

 

 

     

- Révolutions - par Agnès Rousseaux, Barnabé Binctin, 12 juillet 2019

Alain Damasio : "Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme"

Comment vivre dans des villes privatisées, où notre attention est contrôlée et sollicitée en permanence, et nos corps pistés à chaque instant ? Le dernier roman d’Alain Damasio, dont l’action se déroule en 2040, explore ce monde possible, avec justesse, de manière sensible et réaliste. Il nous invite à sortir d’urgence de nos "techno-cocons", à expérimenter de nouvelles manières d’être au monde et de résister, pour reprendre le contrôle sur nos vies.

Attention, entretien décapant.

PDF

 

 

 

 

 

     

- Actualités - Le Billet politique par Frédéric Says, du lundi au vendredi à 8h15, 21/12/2017

"J'assume", la nouvelle formule magique

Vous êtes empêtré dans une affaire ? Dégainez le joker rhétorique imparable : "j'assume".

Interrogé sur le coût de son vol Tokyo-Paris, le Premier ministre n'a eu qu'une défense : "j'assume".• Crédits : Philippe Lopez - AFP

Comment vous dépêtrer quand vous êtes englué dans une polémique ? Il y a un verbe à dégainer. Et Édouard Philippe l'a bien compris hier (chronique de 2017) :  

"J'ai pris une décision, que j'assume (...) je l'assume tellement que je veux l'expliquer" (sur RTL)

PDF

 

 

 

 


     

- Info > 27 juin 2019 / Yona Helaoua (Reporterre)

L’exploitation du gaz de schiste dévaste les États-Unis

Grâce à l’exploitation des roches de schiste, la production de gaz et de pétrole américaine explose. Et cause des dégâts environnementaux en pagaille : destruction des paysages, pollution des eaux, séismes locaux, voie migratoire des oiseaux chamboulée, émissions de méthane...

Washington (États-Unis), correspondance - En quelques années, les États-Unis sont devenus les rois du pétrole. L’Energy Information Administration (EIA) table sur une moyenne de 12,45 millions de barils produits par jour en 2019 et 13,38 en 2020. « La production américaine de pétrole est 2,5 fois plus importante qu’en 2008 », calcule Daniel Yergin, de la société de consulting IHS. Si bien que le pays est devenu le premier producteur mondial, devant la Russie et l’Arabie saoudite. D’ici quelques années, il devrait même devenir exportateur net.

PDF

 

 

 

 

 


11 Juillet 2019 
     

- Brèves > 9 juillet 2019

Les cours d’eau sont moins bien protégés contre les pollutions, confirme l’administration

Le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) et le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux ont publié un rapport d’évaluation de la mise en œuvre de l’arrêté du 4 mai 2017. Cet arrêté crucial vise la protection des "points d’eau" contre les pollutions diffuses par les pesticides, notamment en imposant une bande minimale de 5 mètres exempte de traitement autour des milieux aquatiques, ce qu’on appelle des zones non traitées. Et l’arrêté du 4 mai renvoyait aux préfets le soin de désigner les cours d’eau à protéger. Ainsi, comme le souligne le rapport, "la définition des points d’eau est particulièrement sensible puisqu’elle conditionne l’ampleur de la protection".

PDF

 

 

 

 

 

 

 



     

- Info > 8 juillet 2019 / Audrey Chauvet (Reporterre) -

Victime de son succès, la nature en Corse étouffe sous le tourisme


Trois millions de touristes visitent chaque année la Corse. Cette pression humaine nuit aux sites à l’écologie fragile, comme la réserve de Scandola ou les îles Lavezzi.

Bastia (Haute-Corse), correspondance - Il a suffi de quelques lignes pour mettre le feu aux poudres : en décembre 2018, une étude du CNRS (Centre national de la recherche scientifique) alertait sur la situation des balbuzards de la réserve de Scandola. Située sur la côte ouest de la Corse, cette réserve naturelle marine et terrestre abrite les oiseaux migrateurs pendant leur période de reproduction, du début du printemps à la mi-juillet. Une rareté en Méditerranée, où l’espèce est en déclin, et qui a fait du balbuzard l’emblème de Scandola. « À l’origine, l’étude n’était pas orientée vers le problème de la surfréquentation touristique mais plutôt sur la connaissance générale du balbuzard en Méditerranée », explique Olivier Duriez, chercheur à l’université de Montpellier et coauteur de l’étude. C’est en cherchant à comprendre pourquoi le succès de la reproduction du balbuzard à Scandola avait chuté vertigineusement ces dernières années, passant d’une cinquantaine de poussins par an dans les années 2000 à moins de dix aujourd’hui, que les scientifiques ont regardé du côté de la fréquentation touristique.

PDF

 

 

 

 

 

     

- Climat Russie Environnement - Emmanuel Grynszpan, Moscou, publié vendredi 3 mai 2019

En Sibérie, la fin du permafrost

En Yakoutie, le réchauffement climatique provoque la fonte de sols jusqu'ici gelés toute l'année. Des milliers d’habitations menacent de chavirer dans la boue en été, tandis que les villages du nord sont submergés par des inondations noires

On l’appelle en Russie le "gel éternel" et rien n’est plus fallacieux. Les Yakoutes sont en train de l'apprendre à leurs dépens. La totalité de cette république perdue au fin fond de la Sibérie orientale, grande comme 72 fois la Suisse, repose sur le pergélisol (ou permafrost), une couche de terre gelée d’une profondeur dépassant parfois 1000 mètres. Où que l’on creuse le sol – même au milieu du bref été continental, au cours duquel la température atteint les 40°C – on tombe rapidement sur une terre dure comme du béton. Enfin, c’était le cas avant le réchauffement global. Désormais, la couche dégelée (ou "couche active" en jargon scientifique) descend jusqu’à 3 mètres de profondeur.

PDF

 

 

 

 

 

     

- Climat Environnement - ATS, Publié jeudi 11 juillet 2019

En 2050, le climat à Paris sera comme celui d'Australie aujourd'hui

L'étude de l'EPF Zurich se repose sur le scénario le plus optimiste de réchauffement, soit que les émissions de dioxyde de carbone se stabiliseront d'ici 2050. L'Europe aura des étés et des hivers plus chauds

En 2050, le climat à Londres (Angleterre) ressemblera à celui de Madrid (Espagne) aujourd'hui. Stockholm (Suède) sera comme Budapest (Hongrie), et Paris (France) comme Canberra (Australie), selon une analyse menée par des chercheurs de l'EPF Zurich. Ils ont étudié le climat de 520 grandes villes du monde, selon 19 variables dont la température et les précipitations.

PDF

 

 

 

 

 

 

     

- 4 Juil 2019 -

Nous avons piraté la maison intelligente de notre patron !

Les maisons intelligentes sont de plus en plus répandues de nos jours. Même si avant elles n’attiraient que les geeks et les personnes qui voulaient toujours avoir les dernières avancées technologiques, les installations de maisons intelligentes sont désormais tendances et assez abordables.

PDF

⁉️ Cet article est une forme de marketing, plutôt intelligent de la part d’un vendeur de systèmes de sécurité informatique (Kaspersky Labs est parmi les mieux considérés) et d’un vendeur de systèmes “intelligents” pour habitation (Fibaro). Et doit être lu comme tel.

⚠️ Reste le message : aucun système informatique, à partir du moment où il est relié au monde extérieur, n’est garanti, ni inviolable.

 

 

 


10 Juillet 2019 

     

Nucléaire - Anne Brigaudeau, France Télévisions, Mis à jour le 09/07/2019

Climat : faut-il sortir du nucléaire pour sauver la planète ? Sept arguments pour comprendre le débat

Certains pays, comme l'Allemagne, sont en train de sortir du nucléaire. D'autres, comme la France, continuent de croire en cette filière. Franceinfo tente de savoir si on peut s'en passer pour produire de l'électricité dans une trajectoire "zéro carbone". 

 

 

 

 

 

 



     

- Par Héléna Berkaoui, Lundi 08 juillet 2019

Affaire Benalla : "Il faut que la justice soit la même pour tous"

Constitutionnaliste et professeur agrégé de droit public à l’université de Lille, Jean-Philippe Derosier fustige la décision du procureur de la république de classer sans suite les poursuites visant trois proches collaborateurs d’Emmanuel Macron. Interview.  

L’accusation est forte : "La justice est aux ordres". Dans une tribune au Monde, Jean-Philippe Derosier, constitutionnaliste et professeur agrégé de droit public à l’université de Lille, revient sur un des nombreux versants de l’affaire Benalla. Il critique, dans un réquisitoire ciselé, la décision du procureur de la République de classer sans suite les poursuites visant trois collaborateurs du président de la République : le directeur de cabinet du Président, Patrick Strzoda, le secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler et Lionel Lavergne, le chef du groupe de sécurité. Auditionnés par la commission d’enquête sénatoriale sur l’affaire Benalla, ces derniers étaient suspectés d’avoir omis des éléments devant la commission. Le bureau du Sénat avait alors saisi le parquet. Pour Jean-Philippe Derosier, la décision du procureur de la République "n’est pas seulement troublant(e)", elle est "alarmant(e) pour notre démocratie". Interview.

PDF

 

 

 

 

 


09 Juillet 2019 

     

- Suisse Jura Climat - Publié lundi 8 juillet 2019, Yan Pauchard

Le Jura, en situation de catastrophe forestière

La situation de la forêt jurassienne est jugée "catastrophique". Le gouvernement jurassien tire la sonnette d’alarme. Le manque de pluie et les températures élevées provoquent la mort en masse des hêtres, qui sèchent sur pied. Le phénomène est aussi grave qu’inédit

Le hêtre se meurt dans les forêts jurassiennes. La faute au réchauffement climatique qui accélère la mort de cette espèce d’arbres.

PDF

 

 

 

 

 



     

- Reportage > 9 juillet 2019 / Rémy Bourdillon (Reporterre)

Une industrie dopée au glyphosate détruit les forêts du sud-est canadien.

Pourquoi la population de chevreuil a-t-elle dégringolé dans le Nouveau-Brunswick ? Les habitants de cette province canadienne ont la réponse : l’épandage de glyphosate sur les forêts publiques. Leur lutte, écrasée par un conglomérat puissant, est ardue.

Dans le coin du village francophone de Kedgwick, situé non loin de la frontière du Québec, les coupes à blanc ne sont pas difficiles à trouver : il suffit de monter dans le pick-up d’André Arpin. En suivant un chemin forestier qui débute près de son entreprise de location de canots, on tombe au bout de quelques minutes sur de grandes superficies rasées par l’industrie forestière, où l’on est saisi d’un sentiment de désolation. Mais ce qui fâche le plus cet homme pourtant affable, c’est ce qui se passe ensuite, lorsqu’un hélicoptère vient épandre de l’herbicide sur ces zones. "Ils arrivent et ne se préoccupent de rien : des travailleurs forestiers se sont déjà fait arroser par ici..."

PDF

 

 

 

 

 

 



     

- France - Analyse - 9 juillet 2019 Par Laurent Mauduit

Le scandale Tapie tourne au fiasco judiciaire

Le tribunal correctionnel de Paris a prononcé la relaxe de Bernard Tapie et des autres prévenus dans la célèbre affaire de l’arbitrage. La décision est polluée par de nombreuses incohérences car la justice pénale estime qu’il n’y a pas eu "fraude", alors que la procédure civile a établi exactement contraire. De plus, Stéphane Richard n’est pas plus condamné, alors que Christine Lagarde l’a été pour des griefs voisins.

La 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris, qui a jugé le scandale de l’arbitrage frauduleux de la célèbre affaire Tapie du 11 mars au 5 avril dernier, a rendu son jugement ce mardi 9 juillet. Et celui-ci a fortement surpris : contre toute attente, le tribunal a prononcé la relaxe pour tous les prévenus, dont Bernard Tapie et Stéphane Richard, l’actuel PDG d’Orange. Le tribunal a estimé qu’"aucun élément du dossier ne permet d’affirmer" que la sentence arbitrale de 2008, définitivement annulée au civil, "ait été surprise par la fraude".

PDF

 

 

 

 

 

     

- Devoir de vigilance - par Olivier Petitjean, 9 juillet 2019

Climat, droits humains : la pression judiciaire monte sur Total

En 2017, la France adoptait une loi pionnière sur le devoir de vigilance des multinationales. L’objectif de cette législation, poussée par une coalition de la société civile, était de pouvoir enfin obliger les entreprises à répondre devant la justice des atteintes graves à l’environnement ou aux droits humains occasionnées par leurs activités, y compris en sous-traitance. Ce qui – comme l’ont montré de nombreuses affaires, de Bhopal à l’Erika en passant par le Rana Plaza - était jusqu’ici mission quasi impossible en raison des lacunes du droit (lire nos articles au sujet de cette loi).

PDF

 

 

 

 


08 Juillet 2019 

     

- by Madeleine Gregory, July 4 2019,

'Unprecedented' Wildfires Burned Across the Arctic Circle In June

More than 100 wildfires in the Arctic Circle released 50 megatons of carbon dioxide into the atmosphere in June. They're still burning.

Across the Arctic, more than 100 wildfires are releasing clouds of carbon dioxide and other harmful emissions into the atmosphere.

The fires have been burning across the Arctic Circle in Siberia and Alaska for weeks. Though fire is a natural part of some Arctic ecosystems, scientists are calling the wildfires “unprecedented” for the month of June based on their size and carbon dioxide emissions.

PDF

 

 

 

 

 

 

     

& - Libertés Publiques, 8.juillet.2019, Les Crises - Source : Vu du droit, Régis de Castelnau, 01-07-2019

Destruction des libertés publiques : Un projet politique déterminé ! Par Régis de Castelnau

Emmanuel Macron est porteur d’un projet politique : destruction de l’État providence comme base matérielle de l’organisation de la société, abandon de l’intervention publique comme mode de régulation sociale, fin de la démocratie représentative comme dialectique de la société civile et de l’État. Ce projet était au cœur du choix de cet inconnu par l’alliance de l’oligarchie et de la haute fonction publique d’État. Et il constitue sa feuille de route une fois installé au pouvoir.

PDF

 

 

 

 

 

     

- 5 juillet 2019, Laurie Debove

"On ira jusqu’à la mort s’il le faut" : des urgentistes s’injectent de l’insuline pour faire plier le gouvernement.

Au total, plus de 400.000 lits d’hospitalisation ont été supprimés, un fait inédit, selon un rapport publié le 3 juillet 2019 par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees). Et cela alors qu’en 2017, les services d’urgences hospitalières ont enregistré un nouveau record de fréquentation avec 21,4 millions de passages, soit une hausse de 2,1% en un an.

Au bout de 4 mois de mobilisation, le mouvement de grève des urgences a pris un virage radical ce mardi 2 juillet.

Pour faire entendre leurs revendications, une dizaine de personnes se sont injecté de l’insuline à plusieurs reprises avant d’être stoppées par les policiers.

Ce geste potentiellement mortel traduit la gravité de la situation.

PDF

 

 

 

 

 



     

- 8 juillet 2019, par Cédric Maurin - Blog : Le blog de Cédric Maurin

Lettre ouverte à Emmanuel Macron: non, la grève n'est pas une "prise d’otage"

Professeur d'histoire-géographie, rescapé de l'attentat du Bataclan, j'interpelle Emmanuel Macron sur l'emploi d'éléments de langage et de communication visant à faire passer les professeurs grévistes pour des preneurs d'otages. La grève est un droit constitutionnel: arrêtons la criminalisation et l'invisibilisation des mouvements sociaux.

PDF

 

 

 

 

 

 

 


07 Juillet 2019 

     

- Chronique > 5 juillet 2019 / Corinne Morel Darleux

De la Savoie au Maroc, l’absurde exportation des veaux tarins

Une fois la lactation déclenchée, le veau tarin devient, pour les fabricants de Beaufort, un « boulet » dont il se faut se débarrasser. Au Maroc, par exemple. Une « folie contemporaine » que dénonce l’autrice de cette chronique.

Corinne Morel Darleux est conseillère régionale Auvergne - Rhône-Alpes.

Dans les coulisses de la fabrication du Beaufort, fromage savoyard largement apprécié, se reproduit, saison après saison, une situation totalement ubuesque. Parmi les rapports que nous recevons avant le vote à la Région, j’ai ainsi eu la surprise de lire que nous financions la collecte de veaux en zone de montagne. Trois à quatre mille veaux, apparemment abandonnés là chaque année, qu’une coopérative va récupérer à la sortie des alpages l’automne parce que personne ne veut y aller : la valeur marchande de ces veaux ne couvrirait pas les coûts de collecte. Ces veaux sont ensuite expédiés en Tunisie, au Maroc et en Israël pour y être « valorisés », comprenez consommés. Mais que font ces veaux dans les montagnes savoyardes, pourquoi sont-ils expédiés dans ces pays, d’où sort cette absurdité ?

PDF

 

 

 

 

 

     

- Pollution - Climate change - Tuesday 2 July 2019, Damian Carrington Environment editor

Climate change made European heatwave at least five times likelier

Searing heat shows crisis is ‘here and now’, say scientists, and worse than predicted

The record-breaking heatwave that struck France and other European nations in June was made at least five – and possibly 100 – times more likely by climate change, scientists have calculated.

Such heatwaves are also about 4°C hotter than a century ago, the researchers say. Furthermore, the heatwaves hitting Europe are more frequent and more severe than climate models have predicted.

PDF

 

 

 

 

     

- Daniel Masoliver, Saturday 29 June 2019

No flights, a four-day week and living off-grid: what climate scientists do at home to save the planet

What changes have the experts made to their own lives to tackle the climate emergency?

‘As a rule of thumb, a vegetarian meal is going to have a substantially lower carbon footprint than a meat one.’ Illustration: Steve Caplin/The Guardian.

PDF

 

 

 

 

 

     

- Gilets jaunes - par Ivan du Roy, 11 février 2019

Violences : "Comparer des voitures brûlées avec les ravages du néolibéralisme depuis 40 ans est absurde"

Les images de violence "ne résument en rien le mouvement actuel", estime l’historien François Cusset, auteur d’un livre sur "Le déchainement du monde, logique nouvelle de la violence", publié au printemps dernier. Pourtant, nombre de commentateurs indignés tentent bien de réduire la mobilisation des gilets jaunes aux seules images de dégradations et d’affrontements. Et passent sous silence d’autres violences, celles "du temps ordinaire" que décrit l’historien dans son livre : contagion sociale du stress, précarité, violences contre l’environnement, oppressions sexistes… "Jamais le système économique actuel ne s’est autant accommodé de la violence", dit-il. Entretien.

PDF

 

 

 

 

 

 

     

- Ma vie au poste - Samuel Gontier, publié le 04/07/2019.

Les copies du bac prises en otage par une minorité agissante en voie de zadisation

Pour les éditorialistes de LCI et de BFMTV, la rétention des notes du bac par des profs à la fainéantise avérée est un acte de sabotage d’une violence extrême. Heureusement, Jean-Michel Blanquer peut compter sur le soutien psychologique de Ruth Elkrief.

"Jusqu’où peut aller l’exercice du droit de grève ?”, s’inquiète David Pujadas. “La polémique est vive après la décision de certains enseignants grévistes de ne pas rendre les copies du bac qu’ils ont eues à corriger. Jean-Michel Blanquer parle de “sabotage”.

PDF

 

 

 

 


06 Juillet 2019 

     

- Info > 4 juillet 2019 / Lorène Lavocat (Reporterre)

Climat : rester sous la barre de 1,5 °C impose des choix radicaux sur la consommation

Le Giec estime qu’il faut limiter à 1,5 °C l’augmentation de la température terrestre par rapport à l’ère préindustrielle si l’humanité ne veut pas affronter un emballement climatique. Le cabinet d’étude B&L évolution a fait la liste des actions à mener pour y parvenir. Nous en sommes loin.

Ce jeudi 4 juillet, le Jiec — Journalistes d’investigation sur l’écologie et le climat — publie simultanément une troisième série d’articles, que vous pourrez lire sur Reporterre et les sites de nos partenaires : Basta, Mediapart, Politis et la revue Projet. Les liens vers les travaux sont à retrouver à la fin de cet article.

PDF

 

 

 

 

     

- INFOGRAPHIES & VIDÉOS - Publié le 11 juin 2019, Concepcion Alvarez, @conce1

[Infographie] La France n’est pas prête aux chocs climatiques, inévitables d’ici 2050

Un rapport sénatorial alerte sur le fait que la France n’est pas suffisamment préparée aux impacts du changement climatique qui vont être décuplés d’ici la moitié du siècle. Si les politiques se focalisent essentiellement sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, pour éviter l’ingérable, les auteurs appellent à ne pas laisser de côté les stratégies d’adaptation, afin de pouvoir aussi gérer l’inévitable.

PDF

 

 

 

 

     

- Toxiques - 2 juillet 2019, par Guy Pichard avec Rachel Knaebel - Photo de une : © Guy Pichard

Comment des pesticides interdits en Europe se retrouvent dans nos jus, notre café et nos assiettes via le Brésil

Champion du monde de la consommation de pesticides, le Brésil semble vouloir conserver son titre si peu honorifique avec le président Bolsonaro aux commandes. Le consommateur européen pourrait regarder cela de loin, se pensant à l’abri derrière les normes sanitaires plus restrictives de son continent. En fait, cela nous concerne aussi directement. Car des pesticides interdits en Europe continuent d’y être fabriqués puis sont exportés vers le Brésil, qui nous les renvoie ensuite parmi les tonnes de soja, de café, de raisin, ou d’oranges importées chaque année du Brésil vers la France et le reste de l’Europe. Explications.

PDF

"A geography of agrotoxins in Brasil", Larissa Mies Bombardi (PDF, 6 MO)

 

 

 

 

 

     

- Publié le 5 juillet 2019, par Une professeure gréviste 

Une enseignante gréviste répond à Jean-Michel Blanquer

Tribune. Vendredi 5 juillet, jour des résultats du baccalauréat, une professeure des Yvelines explique le choix de retenir les copies pour s'opposer à la réforme "pour l'école de la confiance" et celle du baccalauréat.

❐ Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.

PDF

 

 

 

 

 

     

- Perspectives - Ram Etwareea, publié vendredi 5 juillet 2019

Sadhguru: "Ce monde n’a pas de conscience collective"

Sadhguru, mystique et philosophe indien, vilipende les OGM, loue l’intelligence artificielle, s’élève contre la charité, plaide pour une économie inclusive et écologique, défend la mondialisation et encense les investisseurs qui, pour beaucoup, sont des visionnaires

❐ Jaggi Vasudev, plus connu par son surnom de Sadhguru, est un habitué du Forum économique mondial de Davos. Le philosophe indien est aussi régulièrement invité par des universités et grandes institutions internationales. Ses pensées, optimistes, inattendues et parfois dérangeantes, ne passent pas inaperçues. De passage à Genève la semaine dernière, il a donné une conférence à l’ONU et a rencontré Le Temps.

PDF

 

 

 

 

 


05 Juillet 2019 

     

- Usbek & Rica - #Climat - #Politique - 03/07/2019, Guillaume Lohest & Matthieu Peltier

La "dictature verte", cette fausse menace agitée par infantilisme individualiste

L’agitation du spectre de la "dictature verte" est un contresens politique totalement injustifié. Pour autant, le succès de cette expression dit quelque chose de notre énorme difficulté à réagir aux catastrophes écologiques. C'est ce qu'affirment Guillaume Lohest, chargé d’études en éducation populaire et rédacteur pour la revue d'écologie Valériane, et Matthieu Peltier, professeur de philosophie et d’éthique à la Haute Ecole de commerce de Bruxelles EPHEC. Outrés par la dernière couverture de Valeurs actuelles, ils proposent ici une réflexion sur les significations politiques de la liberté.

PDF

 

 

 

 

     

- Usbek & Rica - #Climat - #Société - Vincent Lucchese, 10/02/2019

La désobéissance civile, ultime recours face à l'urgence écologique ?

Le mouvement Extinction Rebellion, né au Royaume-Uni et qui se développe en France, prône la désobéissance civile et dénonce l’inaction "criminelle" des gouvernements face au réchauffement climatique et à l’extinction massive d’espèces qui menacent l’humanité.

PDF

 

 

 

 



     

- Erwan ALIX, publié le 04/07/2019

CARTE. Quel est le niveau de vie moyen dans votre quartier ?

L'Insee vient de publier une très belle carte montrant, par zones de 200 m sur 200 m, le niveau de vie moyen des habitants sur tout le territoire. Un document passionnant, mais il faut faire attention à bien comprendre ce qu’il représente.

 

 

PDF

 

 

 

 



     

- France - 4 juillet 2019 Par Pascale Pascariello

Notre-Dame de Paris: après l’incendie, un scandale sanitaire

Des taux de concentration au plomb 400 à 700 fois supérieurs au seuil autorisé ont été relevés sur les sols à l’intérieur et aux alentours de la cathédrale Notre-Dame, selon des documents confidentiels consultés par Mediapart. Ni l’agence régionale de santé ni la préfecture de police de Paris n’ont communiqué ces résultats aux riverains, minimisant les dangers encourus.

Des taux de plomb 400 à 700 fois supérieurs au seuil autorisé ont été relevés à l’intérieur et aux alentours de Notre-Dame, par plusieurs laboratoires dont celui de la préfecture de police de Paris, après l’incendie qui a ravagé la cathédrale.

PDF

 

 

 

 

 



     

- Santé - 3 juillet 2019 Par Jade Lindgaard

Chlordécone: fin de la controverse sur les liens avec le cancer de la prostate

La commission d’enquête parlementaire sur l’impact du pesticide aux Antilles démarre ses auditions. Après des mois de déni des autorités, l'Inserm admet que « la relation causale entre l’exposition au chlordécone et le risque de survenue du cancer de la prostate est vraisemblable ».

Quatre mois après les déclarations polémiques d’Emmanuel Macron assénant à des élu·e·s antillais·es au sujet du chlordécone qu’« il ne faut pas dire que c’est cancérigène », une commission d’enquête parlementaire démarre une série d’auditions sur l’utilisation de ce pesticide épandu de 1972 à 1993 dans les bananeraies de Guadeloupe et de Martinique. Présidée par Serge Letchimy, député de Martinique, elle devrait s’intéresser en particulier à l'impact économique, sanitaire et environnemental de cette substance particulièrement toxique, ainsi que du paraquat, un herbicide désormais interdit en France. Diffusées en direct sur le site de l’Assemblée nationale, ces auditions sont programmées jusqu’en décembre prochain.

PDF

 

 

 

 

 


04 Juillet 2019 

     

- Enquête > 6 septembre 2018 / Émilie Massemin (Reporterre)

Pourquoi le drame écologique mobilise-t-il si peu ?

Nicolas Hulot a avoué ne pas comprendre l’inaction générale face à la crise écologique. Reporterre a cherché les explications. Et trouvé dans les sciences cognitives, la philosophie et l’écologie des éléments pour expliquer ce phénomène. Ce qui dessine, en creux, les pistes vers la transition.

"Incendies un peu partout dans le monde — Grèce, Suède, États-Unis ; inondations suivies de canicules au Japon ; records de températures en France, etc. (…) Le film catastrophe est là, sous nos yeux. (…) Est-ce que vous pouvez m’expliquer pourquoi, rationnellement, ce n’est pas la mobilisation générale contre ces phénomènes et pour le climat ?" — "Je vous ferai une réponse très brève : non." Cet échange entre le journaliste Nicolas Demorand et Nicolas Hulot a précédé de quelques minutes l’annonce de la démission du ministre de la Transition écologique et solidaire, mardi 28 août 2018. Les jours suivants, les appels se sont multipliés pour "un électrochoc" et une mobilisation générale. Mais l’installation de François de Rugy, écolo "pragmatique" et Macron-compatible, à l’hôtel de Roquelaure laisse craindre une politique business as usual qui relègue les mesures environnementales loin derrière la poursuite des objectifs de croissance économique, de compétitivité, de libre-échange, etc.

PDF

 

 

 

 

 

 

     

- Energie & Environnement - Par Catherine Hours, AFP, 02/07/2019

Canicule et refroidissement des centrales nucléaires : le pire est à venir

Avec le réchauffement climatique, le débit moyen des cours d'eau devrait diminuer, de 10% à 40% à horizon 2050-2070 comparé à aujourd'hui, selon le ministère de la Transition énergétique. Ce qui promet une multiplication des conflits d'usage: agricole, domestique, industriel, énergétique, etc.

PDF

 

 

 

 

 



     

- Enquête en 3 volets :

 

Volet 1/3 > 2 juillet 2019 / Gaspard d’Allens (Reporterre)

Le plan secret d’Amazon en France

Enquête 1/3 - Amazon rêve d’un monde où ses clients seraient livrés en un jour. Pour y parvenir, la multinationale multiplie les hangars démesurés où se succèdent les camions. Ce développement, en France, suit une stratégie de mise en concurrence de territoires souvent sinistrés. Reporterre la détaille et publie la carte exclusive des implantations d’Amazon.

 

 

> Cet article est le premier d’une enquête en trois volets sur la multinationale du commerce électronique en France.

PDF

 

 

 

Volet 2/3 > 3 juillet 2019 / Franck Depretz (Reporterre)

Comment Amazon impose la loi du silence à des élus locaux

Enquête 2/3 - Pendant des mois, l’installation d’Amazon sur une ancienne base aérienne militaire près de Metz était tenue secrète. La raison : un unique élu a signé, au nom des 108 que compte la métropole, un « accord de non-divulgation » avec la multinationale. Reporterre dévoile les coulisses de cette « négociation ».

❐ Cet article est le deuxième d’une enquête en trois volets sur la multinationale du commerce électronique en France. Volet 1 : Le plan secret d’Amazon en France.

PDF

 

 

 

 

Volet 3/3 > 4 juillet 2019 / Gaspard d’Allens (Reporterre)

Amazon grandit, l’environnement pâtit

Enquête 3/3 – Bétonisation à outrance, multiplication du transport routier, surconsommation d’objets électroniques, destruction des invendus, fret aérien… : le système d’Amazon pèse lourdement sur la planète.

❐ Cet article est le troisième et dernier volet de notre enquête sur la multinationale du commerce électronique en France. Volet 1 : Le plan secret d’Amazon en France et volet 2 : Comment Amazon impose la loi du silence à des élus locaux.

C’est l’enjeu caché de l’extension de la vente en ligne. Pour les Amis de la Terre, Amazon est le symbole d’un modèle qui pousse à la surconsommation et alimente une société du tout jetable. Avec ANV-COP21, l’association a bloqué plusieurs sites du géant étasunien mardi 2 juillet. Car Amazon ne correspond pas seulement à une plateforme internet, affirment ses opposants, le géant du e-commerce est d’abord l’un des plus grands distributeurs du monde. En France, Amazon est le second vendeur de produits électroniques. Selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), la consommation du type d’objets vendus sur Amazon, comme les télévisions, les smartphones, l’électroménager ou les vêtements, représente un quart des émissions de gaz à effet de serre des Français. En stimulant la demande et en cassant les prix, la multinationale contribue à la surproduction qui détruit la planète, arguent les Amis de la Terre.

PDF

 

 

 

 

 

 

 

 

 



     

- Ava Kofman, reporter who covers technology. - July 3, 2019

Digital Jail: How Electronic Monitoring Drives Defendants Into Debt

Ankle bracelets are promoted as a humane alternative to jail. But private companies charge defendants hundreds of dollars a month to wear the surveillance devices. If people can’t pay, they may end up behind bars.

❐ ProPublica is a nonprofit newsroom that investigates abuses of power.

❐ This article is a collaboration between ProPublica and The New York Times Magazine.

On Oct. 12, 2018, Daehaun White walked free, or so he thought. A guard handed him shoelaces and the $19 that had been in his pocket at the time of his booking, along with a letter from his public defender. The lanky 19-year-old had been sitting for almost a month in St. Louis’ Medium Security Institution, a city jail known as the Workhouse, after being pulled over for driving some friends around in a stolen Chevy Cavalier. When the police charged him with tampering with a motor vehicle — driving a car without its owner’s consent — and held him overnight, he assumed he would be released by morning. He told the police that he hadn’t known that the Chevy, which a friend had lent him a few hours earlier, was stolen. He had no previous convictions. But the $1,500 he needed for the bond was far beyond what he or his family could afford. It wasn’t until his public defender, Erika Wurst, persuaded the judge to lower the amount to $500 cash, and a nonprofit fund, the Bail Project, paid it for him, that he was able to leave the notoriously grim jail. (...)

PDF

 

 

 

 

 

 

 

 



     

- July 1, 2019, by A.C. Thompson

Inside the Secret Border Patrol Facebook Group Where Agents Joke About Migrant Deaths and Post Sexist Memes

The three-year-old group, which has roughly 9,500 members, shared derogatory comments about Latina lawmakers who plan to visit a controversial Texas detention facility on Monday, calling them “scum buckets” and “hoes.”

Members of a secret Facebook group for current and former Border Patrol agents joked about the deaths of migrants, discussed throwing burritos at Latino members of Congress visiting a detention facility in Texas on Monday and posted a vulgar illustration depicting Rep. Alexandria Ocasio-Cortez engaged in oral sex with a detained migrant, according to screenshots of their postings.

PDF

 

 

 

 

 

 


03 Juillet 2019 

     

   - Pierre Gilbert, 26 Avril 2019
Dossier : https://lvsl.fr/category/dossiers/les-armes-de-la-transition-ecologique

11. L’agronome : Marc Dufumier - Les Armes de la Transition

Marc Dufumier est agronome, professeur émérite à l’AgroParisTech. Il a écrit de nombreux ouvrages sur le thème de l’agroécologie et préside par ailleurs l’ONG Commerce Équitable France. Il nous éclaire sur le rôle de l’agriculture, et plus précisément de l’agronomie dans la transition écologique.

PDF

❐ Dans cette série de grands entretiens, nous avons choisi de poser les mêmes questions à des personnalités du monde de l’écologie ayant chacune une approche, un métier, différents.

Un tel projet est inédit et son but est de donner à voir comment chacun se complète pour esquisser les grandes lignes de l’urgente transition écologique. Chacun détient une partie de la solution, une partie des armes de la transition. La transdisciplinarité doit devenir une norme de travail, pas une exception.

❐ Le dossier complet :

https://lvsl.fr/category/dossiers/les-armes-de-la-transition-ecologique

❐ Et sur YouTube (vidéo) :

https://youtu.be/k4svq1hl5SQ?list=PLPGOXjDeue501zsAnWcxXH1LfUMOs3F4u

 

 

 

 

 



     

- par Mariel Bluteau, publié le 4 juin 2018

Psycho : comment expliquer le déni face au réchauffement climatique ?

Il est difficile d'ignorer aujourd'hui qu'un effondrement écologique est en train de se produire. Pourtant, la mobilisation citoyenne reste assez faible. Pourquoi nous est-il si difficile de changer nos modes de vie ?

Cyril Dion est le co-fondateur, avec Pierre Rabhi, du mouvement écologiste Colibri ; il est également le co-réalisateur derrière le documentaire qui a eu tant de succès en 2016, Demain. Invité à s'exprimer sur France Inter au micro d'Ali Rebeihi, l'écologiste a rappelé l'ampleur du danger environnemental qui nous guette... et que pourtant nous avons tendance à oublier : 

“Nous sommes face à un danger comparable à celui d'une guerre mondiale, sans doute même plus grave.”

PDF

 

 

 

 

 

 



     

 - Tribune > 2 juillet 2019 / Des habitant.e.s et collectifs de la Zad de Notre-Dame-des-Landes

Notre-Dame-des-Landes : La Zad est bien vivante et fait vivre l’alternative

Accusés dans une tribune de se "fondre dans les cases de la bureaucratie", des habitant.e.s et collectifs de la Zad répondent point par point et expliquent leur stratégie. "Débrouille, mutualisation et camaraderie sont les meilleurs remparts à la normalisation."

Cette tribune est écrite par : Des habitant.e.s de la Zad, paysan.ne.s, naturalistes en lutte et habitant.e.s voisin.e.s, des membres de comités de soutien de la région et membres de l’association NDDL Poursuivre ensemble.

Elle est une réponse à celle publiée le 1er juillet par d’ancien.e.s membres de comités de soutien à la Zad, à lire ici ou en PDF)

PDF

 

 

 

 

 



     

- Opinion - National newspapers - George Monbiot, Wednesday 3 July 2019

After urging land reform I now know the brute power of our billionaire press

A report I helped publish has led to attacks and flat-out falsehoods in the rightwing media. It’s clear whose interests they serve

All billionaires want the same thing – a world that works for them.

For many, this means a world in which they are scarcely taxed and scarcely regulated; where labour is cheap and the planet can be used as a dustbin; where they can flit between tax havens and secrecy regimes, using the Earth’s surface as a speculative gaming board, extracting profits and dumping costs. The world that works for them works against us.

PDF

 

 

 

 



     

- Antarctica - Damian Carrington Environment editor, Tuesday 2 July 2019

'Precipitous' fall in Antarctic sea ice since 2014 revealed

Plunge is far faster than in Arctic and may lead to more global heating, say scientists

PDF

 

 

 

 


     

- Société - Publié le 02/07/2019

Rencontre-débat sur l'habitat participatif outil de lutte contre l'exclusion

Un public intéressé autour de Luc Monnin et Sébastien Rostan./ Photo DDM.

Ramonville-Saint-Agne - Une cinquantaine de citoyens sont venus à la rencontre organisée mardi 18 par le mouvement citoyen "Aujourd'hui-Demain Ramonville" et animés par les militants ramonvillois Luc Monnin et Sébastien Rostan.

Étaient également présents des élus et militants socialistes, communistes, insoumis et verts.

PDF

 

 

 

 

 

 

 


02 Juillet 2019 

     

- Dans Dossiers, Politique et société, publié le 28/06/19, Audrey Libiez

Maladies environnementales : des poisons "très pernicieux"

Problèmes de peau, de thyroïde, de concentration, cardiovasculaires… Et si c’étaient des maladies environnementales ? Connues depuis plus de 30 ans, elles prennent une place énorme dans notre société. Actuellement, ces maladies sont souvent mal soignées car leurs causes sont encore trop méconnues. Jean Huss, le président d’Akut (Groupe d’action pour la toxicologie de l’environnement), tente de les combattre depuis plusieurs décennies.

PDF

 

 

 

 

 

 

 



     

- Reportage > 1er juillet 2019 / Justine Guitton-Boussion (Reporterre)

À Montceau-les-Mines, les Gilets jaunes prouvent qu’ils ne lâchent rien.

La troisième Assemblée des assemblées des Gilets jaunes s’est tenue ce week-end, à Montceau-les-Mines. Près de 700 personnes se sont réunies pour discuter de l’avenir du mouvement. Une belle affluence, et des discussions animées, qui prouvent que le mouvement est bien vivant. Une priorité : le soutien au référendum sur la privatisation d’Aéroports de Paris.

 Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), reportage - "C’est comme un escalier, il faut y aller marche par marche !" Une heure avant le début de la troisième Assemblée des assemblées (ADA) des Gilets jaunes, ce samedi 30 juin, Philippe, venu de Bouguenais (Loire-Atlantique) était optimiste. L’objectif de ce rendez-vous à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) : coordonner les actions des militants et partager les différentes expériences locales. Un but ambitieux et compliqué, qui galvanise Philippe. "J’étais seulement observateur à Saint-Nazaire [la deuxième ADA, en avril 2019]. Cette fois, j’ai des choses à dire", lance-t-il, tout sourire.

PDF

 

 

 

 

 

 



     

- Controverses - Irénée Régnauld (@maisouvaleweb), 02 Juillet 2019

Toronto Quayside : la cité-État numérique peut-elle être démocratique ?

Le gouvernement fédéral canadien et la ville de Toronto ont décidé de transformer le quartier de Quayside en une expérimentation de Smart City grandeur nature. Le projet monté conjointement avec Sidewalk, la branche d’innovation urbaine d’Alphabet (ex-Google), suscite depuis son lancement il y a un an et demi de multiples controverses portant notamment sur la vie privée et le manque de transparence. Alors que la firme vient de publier 1524 pages censées détailler les contours de la smart-city, de nombreux opposants pointent son caractère anti-démocratique.

PDF

 

 

 

 

 

 



     

- POLITIQUE ÉCONOMIQUE - Enquête - 16 avril 2019, par Laurent Mauduit

La cour administrative annule la privatisation de l’aéroport de Toulouse

La cour administrative d’appel a annulé mardi 16 avril la vente de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, estimant que le cahier des charges n’avait pas été respecté. L’État va devoir racheter les parts vendues au repreneur chinois Casil. Cette privatisation voulue par Emmanuel Macron en 2014 tourne au fiasco. 

C’est une décision sans précédent. Et elle prend une portée encore plus symbolique au moment où les droites et les gauches confondues ont décidé de lancer une procédure de référendum d'initiative partagée pour s'opposer à la privatisation d'ADP. La cour d'appel administrative de Paris a décidé mardi 16 avril d'annuler la privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, suivant l'avis du rapporteur public. En mars, celui-ci avait demandé cette annulation, estimant que la procédure et le cahier des charges n'avaient pas été respectés.

PDF

 

 

 

 


01er Juillet 2019 

     

 

une fiche "Que faire face aux tiques" ? (tiques qui sont le principal vecteur de la maladie de Lyme)

  format 1 fiche recto A4

format  2 fiches sur un A4 (recto-verso)

 

 

 

 



     

- 30th June 2019, by George Monbiot, published in the Guardian 26th June 2019

Snake Oil

Shell is not the green saviour it claims to be, but a planetary death machine

It is hard to believe it needs stating, but it does. The oil industry is not your friend.

Whatever it might say about its ethical credentials, while it continues to invest in fossil fuels, it accelerates climate breakdown and the death of the habitable planet.

PDF

 

 

 

 

 



     

- Agriculture- par Sophie Chapelle, 18 avril 2019

Réchauffement climatique : ces cépages anciens qui pourraient sauver des vignobles français de la disparition

A quoi ressemblera demain la carte mondiale des vins ? Avec le réchauffement climatique, des études projettent la disparition d’une partie du vignoble français, au profit de l’Angleterre ou de l’Allemagne devenant des territoires plus propices à la culture de la vigne. Dans les faits, rien n’est joué. Des viticulteurs français, avec l’appui de scientifiques, expérimentent des alternatives pour faire mentir ces prévisions pessimistes. Basta ! est allé à la rencontre de paysans vignerons qui relancent des cépages anciens, adaptés au terroir et résistants aux aléas climatiques.

PDF

 

 

 

Ce dessin a fait perdre ses contrats avec la presse du Nouveau Brunswick, Canada, à son auteur, Michael De Adder :

From Micheal de Adder via Twitter and Facebook:

The highs and lows of cartooning. Today I was just let go from all newspapers in New Brunswick.

source : https://www.dailycartoonist.com/index.php/2019/06/29/brunswick-news-inc-cancels-michael-de-adder/ 

 

 

 

 

 

 

 



     

- France - Enquête - 30 juin 2019 Par Kenan Augeard (Mediacités)

Presse locale: la grande hémorragie

Chute impressionnante des effectifs, fermetures d’agences à la pelle, accentuation des monopoles : la presse régionale s’est considérablement affaiblie depuis 2009. Notre partenaire Mediacités dresse un état des lieux plus qu’inquiétant de l’évolution du journalisme local sur dix ans.

Débrayage au Midi libre, annonce de la suppression de plus de 100 postes chez Ebra (groupe formé de neuf journaux, dont Le Progrès, Le Dauphiné libéré et L’Est républicain), tensions entre les journalistes de Nice-Matin et leur actionnaire belge, Nethys, en cours de désengagement… Ces dernières semaines, la presse locale apparaît dans une mauvaise passe. Mais derrière ces actualités, c’est une crise profonde qui se fait jour. Un chiffre choc – et inédit – résume la situation : plus d’un poste de journaliste sur dix a été supprimé entre 2009 et aujourd’hui au sein des journaux de presse quotidienne régionale et départementale (PQR et PQD). 

PDF

 

 

 

 

 

 



     

- Flexibilité - Stéphane Béchaux, 24/06/2019

Les accords de performance font un carton

Les employeurs disposent aujourd'hui d'une arme redoutable pour modifier les règles en matière de temps de travail, de rémunération ou de mobilité. Des accords qui, une fois signés, s'imposent aux salariés, quoi que dise leur contrat de travail. 

Un DRH muté en Espagne et un directeur général fragilisé ! À Béthune, chez le fabricant de pneus Bridgestone, la négociation d’un accord dit "de performance collective" n’a pas donné les résultats escomptés. Lancé à l’automne, le chantier visait à améliorer la compétitivité de l’usine nordiste – "la plus chère du groupe", dixit la direction – en augmentant le temps de travail et en modifiant les roulements des équipes de production. Raté ! Signé par deux syndicats minoritaires (CFTC et FO), le projet n’a pas convaincu le gros millier de salariés. Consultés par référendum fin mai, ceux-ci ont rejeté le texte, à plus de 60%.

PDF

 

 

 

 

 

 



     

- 17 juin 2013, par Jamesinparis, Blog : Karma error

La Désobéissance civile (1849) - Henry David Thoreau  (traduction)

La Désobéissance civile

De grand coeur, j’accepte la devise :

"Le gouvernement le meilleur est celui qui gouverne le moins”

et j’aimerais la voir suivie de manière plus rapide et plus systématique. Poussée à fond, elle se ramène à ceci auquel je crois également :

"que le gouvernement le meilleur est celui qui ne gouverne pas du tout”

PDF

 

 




 


 

 

     

les 3 articles ci-dessus en 1 PDF